lundi 13 novembre 2017

Béatrice l'intrépide, tome 2

Béatrice l'intrépide, tome 2 : Béatrice l'intrépide et le délicieux François les Bas Bleus

Perceval Barrier Matthieu Sylvander
Editions L'école de Loisirs

Une héroïne solitaire flanquée de deux casse-pieds, ça donne quoi ? Si Béatrice l'Intrépide a choisi la profession d'Héroïne Solitaire, ce n'est pas pour s’encombrer de deux casse-pieds. Depuis qu'elle a croisé le joueur de fifre François les Bas Bleus et ce diable de Jean-Claude, ces boulets ne la quittent plus d'une semelle. Et sympathiques avec ça, ils ne demandent qu’à lui venir en aide ! Eh bien, soit. Pendant qu'elle ira combattre des hordes de monstres, ils n'auront qu'à s'occuper du ménage et des courses. Et tant pis s'ils font des bêtises dès qu'elle aura le dos tourné...

Vous souhaitez une héroïne forte et ayant du caractère ? 
Demandez Béatrice l'Intrépide ! 
Elle se lance dans les pires aventures (trolls, loups-garous, etc) avec sa puissante monture (une jument d'ailleurs !) sans jamais ressentir la peur ! 
 Irrésistiblement drôle, fantasque, foisonnant d'humour noir, anachronique, ce récit est un joyeux cocktail qui détone ! A proposer aux jeunes lecteurs dès 9 ans. 

Les enquêtes de Sam : Mystère au sous-sol

Les enquêtes de Sam : Mystère au sous-sol
Hervé Mestron
Editions Oskar
Pendant que sa mère roucoule à Venise avec son informaticien, Sam se fait chouchouter par sa grand-mère. Il reçoit en cadeau une superbe batterie, ainsi qu'un local pour ne pas déranger les voisins. Bien qu'il ait une âme de rockeur, Sam a peur des caves. Un jour après sa répétition, il entend des bruits bizarres. Persuadé qu'il se passe des choses étranges dans les couloirs, Sam décide de prendre tous les risques pour découvrir quel secret se cache dans les entrailles sombres et humides de l'immeuble... 
                                            
De l'histoire déjà touchante de ce petit garçon Sam qui a perdu son père et que le nouveau beau-père exaspère au plus haut point, d'autant plus qu'il a l'impression de moins compter aux yeux de sa mère, nous voilà partis vers une aventure contant misère sociale, esclavagisme moderne et des propriétaires filous. Des rebondissements et des personnages sympathiques et attachants font le sel de cette enquête altruiste. A découvrir dès 10 ans.

La bande des pommiers, tome 8

La bande des pommiers, tome 8 : Pas de chance pour Magali
Chantal Cahour

Editions Oskar
Les élèves de la classe de CM1 de l'école des Pommiers rencontrent leurs correspondants. Magali, sportive, fan de rock et de football, est déçue car ses goûts diffèrent de ceux de Cindy, qui ne pense qu'à étudier la flûte et qui est souvent maussade. Lucie et Luciana rencontrent le même problème.

Un joyeux et énergique petit roman sur l'amitié et ses affinités. La petite héroïne se sent partagée entre son envie de changer de correspondante et sa jalousie de voir cette dernière lui préférer une autre élève de sa classe.
L'effort de Magali pour s'adapter à sa partenaire est louable et parlera certainement aux jeunes lecteurs. Les portraits d'élèves sont vivants, les enfants y reconnaîtront des traits communs avec ceux qui les entourent à l'école ou dans les activités extra-scolaires : le garçon turbulent qui fait le clown constamment, la fille qui bouge tout le temps, le timide, l'introvertie, etc. Des policiers, des pompiers, une grève, les aventures s'enchaînent, pas le temps de s'ennuyer ! A noter, chaque volume peut se lire indépendamment. A découvrir dès 9 ans.

Les coeurs brisés ont la main verte

Les cœurs brisés ont la main verte
Abbi Waxman
Éditions Belfond
Chargée d'illustrer une encyclopédie botanique, Lili, graphiste de trente-quatre ans, se retrouve inscrite bien malgré elle, par sa boss, à un stage d'initiation à l'art du jardin. 
Problème numéro un : Lili n'a jamais rien fait pousser d'autre que des mauvaises herbes. Problème numéro deux : cette timide et indécrottable citadine peine à quitter le cadre rassurant de son foyer depuis le décès de son mari adoré, trois ans plus tôt. Comment pourrait-elle affronter des inconnus armés de binettes et de râteaux ?
C'est chaussée de ses plus belles bottes en caoutchouc que Lili se résout à faire face à son destin. Non sans embarquer avec elle ses deux chipies de filles, et Rachel, sa sœur cadette drôle et sexy. Rempotage, compostage et arrosage Alors que peu à peu les apprentis jardiniers se dévoilent, Lili ne va pas tarder à découvrir les incroyables vertus du terreau sur les cœurs brisés.

Charmant ! Les situations sont totalement irréalistes, c'est bourré de bons sentiments limite cucul la praline, mais c'est irrémédiablement un roman charmant.
Quasi rien n'est plausible dans ce récit, les dialogues, les relations entre les gens, tout est tellement idéaliste et calibré, que ça en est presque risible. Mais le plaisir de cette lecture détente est là, ça se lit si facilement, les bons sentiments ça fait du bien de temps en temps, et les personnages sont agréables. Par contre, au final je suis étonnée que ce soit publié par Belfond, ça ressemble à s'y méprendre à un gentil Harlequin. Si vous voulez un joli roman avec de la romance, de l'amitié, des relations entre sœurs idylliques, des enfants quasi parfaits, des beaux gosses qui tombent du ciel et également bien sûr amoureux de ses dames immédiatement, des liens amicaux indestructibles... qui se créent en 2 minutes 35, bref si vous cherchez un joli récit avec des gens gentils et qui s'aiment tous, un roman pour vous détendre, des pointes d'humour aussi il faut le souligner, Les cœurs brisés ont la main verte sera parfait. (allez, il y a une "méchante" -pas si méchante- et d'ailleurs certaines de ses répliques sont tout à fait crédibles elles, comme quoi la méchanceté sonne plus juste sous la plume de l'auteure que la gentillesse).

Je me rends compte que je semble un peu sarcastique mais j'ai vraiment passé quelques heures délicieuses en sa compagnie. Il suffit que ce soit pile le livre dont on ait besoin à ce moment-là.

mardi 7 novembre 2017

Jack le téméraire, tome 1

Jack le téméraire, tome 1 : Dans les griffes du jardin maléfique
Ben Hatke
Rue de Sèvres
Quand arrive l'été, Jack doit rester à la maison pour s'occuper de sa petite soeur Maddy. Ce n'est pas toujours amusant car elle ne dit pas un mot. Du moins le croit-il... Voilà qu'un jour, au marché, elle se met à parler pour demander à Jack d'échanger la voiture de leur mère contre une boite de mystérieuses graines à planter. Il accepte et commet ainsi la plus belle erreur de sa vie. Le jardin se transforme en une jungle sauvage peuplée de drôles de créatures : des bébés oignons et des citrouilles animées de plus en plus inquiétants au fil des jours. Jusqu'à une nuit de pleine lune où surgit un dragon...

Génial ! J'avais déjà énormément aimé la série Zita mais Jack le téméraire va sûrement la surpasser. A vrai dire, je pense que Zita devrait être lu avant de découvrir Jack puisque cette série précédente donne quelques clés de celle de Jack, on y retrouve certains personnages.
Dans Jack, on appréciera tout d'abord les différents protagonistes. Jack n'est pas forcément le plus attachant, sa jeune soeur, Maddy, autiste et sensible l'est bien plus; idem pour la jeune et impétueuse Lilly, ce ptit bout de file est un régal de personnage (et chouette, une héroïne, qui dépote en prime, qui fait l'école à la maison, c'est suffisamment rare pour être souligné).

 Les créatures magiques qui apparaissent au fil des pages sont tour à tour effrayantes, mystérieuses et attachantes (j'adore la poupée-bulbe de Maddy). 

Côté graphique, Ben Hatke ne nous déçoit pas, les traits sont vifs, précis, les détails sont percutants, le lecteur est hapé par le rythme du récit donné à travers les dessins. 
Je tiens à souligner le beau travail de colorisation, les couleurs sont lumineuses. 

Le dénouement de ce premier tome est émouvant, il se clôt par un sacré cliffhanger. J'ai hâte de poursuivre l'aventure dans le prochain opus.

Section 13, livre 1

Section 13, tome 1 : Jack et le bureau secret
 James R. Hannibal
Editions Flammation Jeunesse

"Le scarabée mécanique envoyait de grosses décharges électriques. Jack se concentra. Tout sembla ralentir. Soudain, il put prédire les mouvements de l’insecte avant même qu’il ne bouge.
Il le frappa de plein fouet ; le scarabée bleu-vert tomba par terre. Un violent éclair en jaillit. Gwen attrapa Jack.
— Vite, cours !
À Londres, le père de Jack a disparu. Le garçon se lance à sa recherche. Il découvre alors une société secrète et comprend que sa famille en fait partie. Un ennemi puissant se dresse soudain sur sa route. Aura-t-il la force de le vaincre ?"

Le récit de Jack et le bureau secret est censé se passer de nos jours, toutefois au travers de nombreux flash back l'auteur alterne la modernité (une utilisation
 intensive des drones) avec le passé. C’est le grand incendie de Londres qui se trouve au centre de l'énigme. En même temps que les différents protagonistes, le lecteur est invité à s’interroger, comment cet incendie a-t-il pu faire autant de dégâts et qui sont les responsables. Quelques humains, dont notre héros, ont des pouvoirs spécifiques et sont nommés Traqueurs. La mythologie développée par l'auteur se base essentiellement sur le fait que les matériaux gardent en mémoire ce qu'ils ont vécu. Il y a un échelon dans leurs capacités ainsi le bois n'a presque pas de mémoire, l'acier a une bonne mémoire, très précise, mais exclusivement du passé proche, et enfin, les pierres ont une excellente mémoire et en prime sur un temps très long. Jack est un traqueur mais il a grandi sans rien savoir de cette magie en lui, ses parents ayant décidé d’en garder le secret. Notre héros apprend donc à gérer ses pouvoirs au fil de son aventure. Jack est très vite aidé par une jeune fille de son âge, qui fait partie du bureau secret mais qui n'est encore qu'une stagiaire de par son jeune âge. Très intelligente, vive, elle outrepasse ses fonctions constamment. . Durant le récit il y a quelques énigmes concernant l'incendie qu'ils résolvent tous les deux. Si lui est un traqueur, elle est là comme un guide, elle est censée comprendre les visions. Le récit se révèle très prenant grâce à tous les flash-back qui interviennent lorsque Jack touche des indices.
L'auteur décrit précisément les décors des vieilles pierres,  le ministère, un donjon (à l'envers !), la société secrète bien mystérieuse, les vieux objets... le lecteur est donc immergé dans cette ambiance mystérieuse.
Ce roman à la sauce Jules Vernienne stempunkique vous fera passer un très bon moment et est à découvrir à partir de 10 ans.

lundi 6 novembre 2017

L'affaire Jennifer Jones

L'affaire Jennifer Jones
Anne Cassidy
Editions Milan
6 ans auparavant, Jennifer Jones, 10 ans, a tué une de ses camarades de classe. Aujourd'hui, après de nombreuses années en détention pour mineurs, elle tente de refaire sa vie sous un autre nom.

Cauchemars, tensions avec son petit ami, journaliste intrusive, la jeune fille qui tentait de se réinsérer se retrouve prise au piège des médias.

L'histoire est touchante, Jennifer a été délaissée par sa mère, de fait alors qu'elle commet l'irréparable le personnage reste attachant et provoque une réelle empathie.

Le roman est un polar psychologique. Pas de grandes actions ici, l'auteur se concentre sur les émotions et les ressentis de ces personnages, en creusant chacune de leur complexité. La plume pertinente entraîne le jeune lecteur à s'interroger sur la culpabilité et la réinsertion. A découvrir dès 14  ans.

Photophobia


Photophobia
Tom Becker
Editions Milan 


Darla vit seule avec son père cambrioleur. Suite à une violente altercation avec un autre criminel, ils sont contraints de fuir. Ils trouvent refuge dans une ville et obtiennent une maison grâce à un ancien ami. Notre héroïne tente tant bien que mal de vaincre sa timidité et de se faire des amis. Mais ce sont surtout des ennemis qu'elle se fait, les pestes du lycée s'en prenant volontiers à elle. Lorsque des meurtres apparaissent, les jeunes idoles sont prises en chasse par un fou, Darla découvre qu'un passé sanglant ternit l'histoire de cette ville. Mais le pire reste à venir, ainsi elle se retrouve parfois malgré elle projetée dans la tête du tueur et peut voir ses futures crimes à travers ses yeux. Désormais, elle va tenter d'intervenir avant qu'un coup fatal soit porté.

Notre héroïne est une jeune fille maigrichonne, petite et à tâches de rousseur. Assez complexée, elle n'est pas très sociale.
Son père, Hopper, est un voleur mais aussi un alcoolique. Au fil des pages, Darla devient surtout amie avec Sasha, une fille à fort caractère, gothique et Franck le meilleur ami de Sasha. C'est ensemble, qu'ils vont essayer d'arrêter les meurtres.

Le récit est très prenant mais sacrément angoissant. Les scènes décrites sont assez gores, le roman est donc à conseiller aux grands ados. L'auteur sait jouer du suspense et crée de jolies révélations autour de quelques personnages. Un de mes derniers coups de coeur, je ne peux que vous le recommander.

Planète Gaspard, tome 1

Planète Gaspard, tome 1 : L'ami imaginaire
Beka
Domas
Editions Bamboo
"Gaspard est un petit garçon rêveur, qui est toujours dans la lune. Mais alors, toujours ! Ce qui lui crée souvent des ennuis avec ses parents, sa demi-soeur, son institutrice, ses copains, sa psy enfin, avec tout le monde, quoi !"

Un coup de coeur !
Gaspard est un petit garçon en décalage avec ses camarades de BD traditionnelles. Distrait, maladroit, il est constamment dans la lune. Cela donne une série de petites aventures du quotidien dans lesquels les enfants lunaires pourront se retrouver aisément. Les auteurs nous font aussi partager la richesse de son monde intérieur,des passages oniriques et poétiques qui donnent le sourire, particulièrement mis en valeur par la douceur et la rondeur des dessins.

Le graphisme est à l'image de l'univers de ce petit héros, doux et chaleureux.
Gaspard vivant dans sa bulle, ce petit héros se révèle toujours heureux, voilà un copain de lecture positif.
Il est issu d'une famille recomposée mais si on le comprend rapidement, les auteurs ne s’appesantissent pas là-dessus, ils en font donc un élément de vie somme toute naturel, un parti pris original qui est finalement bien pensé.

Le ton est léger, les petits jeux de mots réguliers, cette BD met clairement de bonne humeur en évitant le piège de la lourdeur.

Ce premier tome est clairement une réussite, à voir si les auteurs réussissent à se renouveler dans le second. D'ors à présent, je vous conseille vivement de découvrir cette série.


The Rain

The Rain
Virginia Bergin
Editions Bayard
Ruby est l'archétype de la fille américaine populaire de 15 ans. A part rester populaire et trouver un petit ami, populaire aussi bien entendu, peu de choses l’intéressent.
Elle est du bon côté du lycée, de ceux qui ne sont ennuyés par personne mais si elle est immature, ça reste une gentille fille.
Pas de zombie ici mais une pluie qui fait tomber tout le monde comme des mouches...

The Rain est un énième roman à la Walking Dead, une autre histoire post-apocalyptique, prenante certes mais qui n'apporte pas grand chose de plus. Mais si comme moi vous êtes adeptes du genre dystopie + angoisse, vous prendrez beaucoup de plaisir à cette découverte, les pages se tournent d'elles-mêmes, on a réellement envie de connaître la suite car l'auteure sait rendre son récit très attrayant.

Ruby tente de rester la fille qu'elle était pendant un moment, shampoing sec, couches de maquillage, elle essaie de faire face à la catastrophe du mieux qu'elle peut, ces vaines (et drôles) tentatives de beauté nous la rendent attachante. Elle garde la niaque, une volonté de survivre envers et contre tout.
Elle est vite accompagnée par un camarade de son lycée, le geek invisible qu'elle n'aurait jamais côtoyé sinon. La jeune fille va donc apprendre à mettre de côté ses préjugés et va se découvrir des affinités insoupçonnées avec le jeune garçon.

Le petit exercice de fluence avec des papillons à la place des gros mots est original, le lecteur ayant forcément le bon qui vient, ça prête à sourire.
Une écriture fluide, un récit sans temps mort, de l'humour, du suspense, voilà en résumé ce qui vous attend avec ce premier tome.
La fin est ouverte, on se demande comment les héros - et les humains en général - vont s'en sortir. Pour l'instant, on ne voit pas du tout quelle peut être l'issue à part la mort. J'attends le second volume de pied ferme !