mardi 13 novembre 2018

Passenger, tomes 1 et 2

Passenger, tomes 1 et 2
Alexandra Bracken
Editions Milan

Soudain propulsée dans un couloir du temps, Etta, adolescente de 17 ans qui vit à New York, se retrouve sur un navire négrier en plein Atlantique au XVIIIe siècle. Cet événement marque le début d’une quête en plusieurs lieux et époques lui apprenant la vérité sur sa famille. Faute de retrouver un astrolabe, le futur de la jeune fille n’existera plus et le monde tel qu’elle le connaît sera bouleversé à jamais.



Il m'aura fallu plus de la moitié du premier volume pour entrer dans l'histoire mais une fois intégré le fonctionnement de l'autrice pour la construction de son récit, j'ai réussi à passer outre mes difficultés et je me suis laissé embarquer (vu que ça parle de bateau ;) ) dans cette aventure. 

Course contre la montre, action, romance entre deux personnages que les siècles opposent, j'ai passé un très bon moment de lecture avec cette série. 
J'ai adoré un des nouveaux protagonistes de ce second opus, Lin Min, femme forte, redoutable au combat et à l'esprit sacrément aiguisé. Etta et Nicolas sont très différents, alors qu'il fait parti d'une famille de pirate, et qu'il vit au XVIII, il est délicat alors qu'elle tient plus de la guerrière. 
Contrairement au premier, j'ai réussi à rentrer immédiatement dans la suite, certainement grâce à l'histoire d'amour qui aboutit dès le départ et au rythme plus soutenu. 
J'étais très mal parti avec cette série mais finalement c'est un coup de coeur. 

Diabolic, tome 2

 Diabolic, tome 2 : Le trône de sang
SJ Kincaid
Editions Bayard

Les Diabolics, ces créatures issues d'une manipulation génétique, plus fortes, plus rapides et plus impitoyables que n'importe quel être au monde, ont été décimées.
Mais trois Diabolics sont encore vivants.
Deux sont gardés en isolement total, enchainés à vie.
Le troisième s'apprête à prendre le pouvoir.
Depuis la mort de sa maîtresse, Némésis n'a plus aucune limite.
Mais avant de devenir la future impératrice de la galaxie, Némésis doit réussir à obtenir le statut d'être humain.
Et pour cela, elle est prête à tout.
Quitte à donner sa vie.
Quitte à en prendre d'autres.


Un excellent second volume, une histoire bien ficelée, mais avec malgré tout quelques passages un peu complexes où il faut du temps au lecteur pour intégrer les différentes informations. Des complications de lecture sûrement dues à la richesse de l'univers développé par l'actrice. 
SJ Kincaid ne nous laisse aucun répit avec des mensonges, des trahisons, des retournements de situation avec des personnages qui changent de camp !
Avec un gigantesque  cliffhanger pour la fin, je n'ai qu'une hâte : voir le troisième volume paraître en France !
Si vous avez aimé le 1, vous allez adorer le 2 ! Et si vous ne connaissez pas encore la série mais appréciez la science-fiction avec une forte intrigue politique, les récits intenses qui ne laissent pas indemne ses lecteurs, les romans dignes d'un circuit de montagne russe, je vous le conseille chaudement !

lundi 12 novembre 2018

Dans la nuit de New-York

Dans la nuit de New-York
Anna Woltz
Editions Bayard
"Je m'appelle Emilia December De Wit.

J'ai quatorze ans.
Je viens de tout perdre.

Est-ce que l'histoire pourrie qui circule sur Internet parle de la vraie moi ? Mon histoire, ma vraie histoire, où est-elle ?
Je suis la seule au monde à savoir ce que je m'apprête à faire, si j'en ai le cran, ce qui n'est pas gagné.

Six mille kilomètres plus tard. L'air est glacial. New York est en fête. Je marche dans les rues. J'ai repéré le commissariat de police et me suis dirigée dans le sens opposé.
Je suis libre."

A 14 ans, Emilia a beau être débrouillarde, partir d'Amtersdam, piquer de la cb de son père, acheter un billet d'avion pour NY, passer la douane alors qu'elle est mineure, elle se fait quand même avoir en louant  un appartement fictif sur Airbnb. 
Elle se retrouve donc sans logement, sans possibilité de louer une chambre d'hôtel, et en prime en pleine annonce de tempête. Mais elle se fait très vite des amis, un jeune homme qui la recueille malgré sa propre situation précaire puis deux autres enfants qui sont séparés de leur mère momentanément à cause de l'ouragan. Tous les quatre vont se créer une bulle dans l'appartement où ils vivent; bulle qui va se transformer en cabane de l'enfance et donner ainsi au récit une atmosphère cocooning. Durant cette semaine particulière, Emilia va vivre différemment, s'adapter. L'auteur parle souvent de sa phobie envahissante et la jeune fille va apprendre par la force des choses à s'en débarrasser (bon, on aimerait que ce soit aussi simple dans la vie réelle)
Critique des déviances sur les réseaux sociaux et réflexions sur le deuil, l'auteur nous offre un roman à la fois léger et sensible. Dans la nuit de New-York est une petite aventure divertissante à découvrir à partir de 12 ans. 

Les âmes perdues, tome 1

Les âmes perdues, tome 1 : Les terres du bas
Jeff Giles
Editions Bayard
Zoé, 17 ans, vient de vivre la pire année de sa vie : son père est mort dans un accident de spéléologie et ses voisins, qu'elle aimait énormément, ont été enlevés. Un soir, alors qu'une terrible tempête de neige fait rage, Zoé et son petit frère sont attaqués par un homme dans les bois à côté de chez eux. Ils sont sauvés de justesse par un mystérieux chasseur de primes.


X n'est pas un chasseur de primes ordinaire. Il vient tout droit des enfers. Il est chargé de ramener dans les Terres du bas les âmes des criminels ayant échappé à la justice des hommes. Tandis qu'il s'apprête à ravir l'âme de l'agresseur de Zoé, son regard croise celui de la jeune fille...


Par amour pour Zoé, X enfreint toutes les règles de son monde : il révèle son existence à un mortel et il épargne sa proie. Il sait que la vengeance des Seigneurs du bas promet d'être terrible...

Les âmes perdues, c'est avant tout des personnages uniques. Le chasseur de prime est un beau gosse qui vient des enfers. Durant toute une partie du livre, le lecteur ne sait pas si ce personnage est vivant, mort-vivant ou un "ange". Il vient prendre les âmes des criminels qui ont échappé à la justice des hommes, en résumé il les tue afin de récupérer leurs âmes pour les enfers. En fait, X ne sait pas lui-même ce qu'il est, d'où il vient, car ses semblables sont des criminels devenus par la suite chasseurs de prime. Ainsi, alors qu'il a sauvé Zoé, il se méfie de lui-même et nous, lecteurs, ne savons pas non plus de quel côté le placer. 
Quant aux seigneurs, qui sont au-dessus des chasseurs de prime, l'auteur les décrit comme ayant profondément du style. (j'ai pensé à Valka, la mère du héros de Dragons, lorsqu'elle surgit des nuages) 
Bien entendu, il y a de la romance. Zoé et X sont proches en âge et ce sont les différentes épreuves qu'ils vont traverser, elle prend soin de lui et lui apprend la bonté, il la sauve puis la protège, qui vont les lier. 
L'écriture est simple et fluide. Il y a tout un environnement mystérieux qui tient en haleine. Ce premier tome m'a beaucoup plu et j'ai d'ors et déjà envie de lire le second !

jeudi 18 octobre 2018

La tour aux dragons

Échappe-toi : La tour aux dragons
Alice Millot 
Benjamin Strickler
Editions Milan 
Nous avons réussi à nous échapper de la tour aux dragons en un peu moins de 40 minutes !
Robin, 10 ans a adoré ! "C'était trop trop méga bien !"
Ça ressemble beaucoup aux escapes games de jeux de société que nous faisons régulièrement entre amis ou en famille tel que Unlock. On a des des symboles, des correspondances, et une difficulté qui monte crescendo, ainsi la première énigme pour l'entrée est simplement de trouver un mot avec des nombres en associant un nombre par lettre. Bien entendu nous sommes dans un jeu bien plus accessible qu'un Unlock mais c'est une très bonne initiation. 
Nous le conseillons aux enfants à partir de 9 ans mais ils devront être aiguillés par un parent car la logique n'est pas toujours facile à trouver. L'occasion d'un chouette moment de partage entre parent et enfant. Niveau conception, c'est un livre à rabats, la toute dernière page qui permet de sortir est très sympa car véritablement verrouillée.
A noter, que les solutions sont présentes à la fin du livre (mais un peu cachée pour éviter qu'on tombe dessus par inadvertance).

lundi 1 octobre 2018

Jackaby, tome 1

Jackaby, tome 1
William Ritter
Editions Bayard
Abigail Rook, 17 ans, en fuite de chez elle depuis un an, débarque en Nouvelle Angleterre. La tête pleine de rêves, elle espère vivre en Amérique l'aventure, avec un grand A. 
A peine descendue du bateau, elle fait la connaissance d’un étrange personnage, Jackaby, qui va par le plus grand des hasards devenir son employeur. Détective doué de facultés de médium, il est capable de voir les phénomènes anormaux et occultes (déceler les auras, repérer les traces du passage d’un être surnaturel, etc). Abigail, elle, a le don de remarquer les choses les plus triviales. Ce duo est donc fait pour s’entendre.

Pour sa première mission, Abigail accompagne Jackaby sur les lieux d’un crime odieux, un journaliste éventré dont on a bu le sang. L’homme enquêtait sur une série de meurtres perpétrés dans la région. Jackaby soupçonne le meurtrier d’être non pas humain, mais une créature monstrueuse, chose que refuse de croire la police, incarnée par l’irascible inspecteur Marlowe. Seul un jeune officier, Charlie Cane, semble les croire. Les meurtres s'enchaînent et confirment les craintes de Jackaby. 

Quel excellent roman ! De l'action, une intrigue policière très bien menée avec des pointes d'humour car certains passages sont vraiment drôles grâce à l'excentricité de Jackaby. Au départ, le lecteur est dans la peau du détective que l'auteur entraîne sur de fausses pistes.
William Ritter exploite des créatures que l'on ne croise que très rarement dans la littérature, pour un passionné de mythologie et de créatures tel que moi, ça a été un réel plaisir de les retrouver dans le récit. Il nous sort des sentiers battus, ce qui est un réel +. 
Autre point très positif, il n'y a pas de romance entre la jeune fille et le détective, cela fait du bien de lire une amitié forte sans que l'auteur se sente obligé de créer une tension amoureuse. Il y a toutefois un début et agréable fil de romance amoureuse entre deux protagonistes (mais je vous laisse découvrir avec qui). 
Abigail est un chouette personnage, et à travers elle, l'auteur rebondit sur chaque remarque sexiste pour nous offrir des pointes de féminisme. 
Attiré par la superbe couverture, je n'ai pas été déçu, Jackaby est même un coup de coeur. 

jeudi 27 septembre 2018

In real life, tome 1

In real life, tome 1 : Déconnexion
Maiwenn Alix
Editions Milan
L'autrice nous plonge dans un monde post-apocalyptique, après la montée des eaux et une période de famine. La technologie est désormais très avancée puisque chacun a en quelque sorte une box implantée dans le cerveau. Grâce à ce transpondeur, les humains peuvent envoyer sms, mail, et avoir accès à tous les serveurs rien qu'avec la pensée. Lorsqu'ils dorment, ils font des rêves programmés, qui sont en fait des réalités virtuelles.

Il faut s'accrocher un peu au début car l'autrice met du temps à mettre en place son monde, elle s'appesantit sur les différentes coutumes du peuple. Le récit commence lorsque l'héroïne Lani, 17 ans, est brutalement déconnectée de ce monde et se retrouve avec des rebelles non connectés qui tentent de vivre comme à l'ancien temps, en gardant leurs cerveaux libres de pensées imposées.
Le lecteur se retrouve comme la jeune femme dans l'attente de savoir pourquoi les rebelles l'ont kidnappée. On sent littéralement le côté pénible de cette attente, l'autrice arrive très bien à nous le faire ressentir. Il faudra attendre un peu plus de la moitié du roman pour que l'action se déclenche et que le récit prenne une tournure différente avec des révélations et de l'action. Bien entendu, nous avons également de la romance, pas de triangle amoureux fort heureusement, mais j'ai un peu peur vu la plume de l'autrice qu'elle bloque et va un peu trop loin dans cette romance. A voir par la suite, pour l'instant, ça reste des passages mignons, espérons que ça le reste (je pense à Night School dont j'avais adoré le premier tome mais qui ensuite n'était plus qu'une succession de passages où les deux héros se lèchent la figure).

Le récit traite de la manipulation, du fait d'être des moutons, de pensée unique et de conformisme. A l'heure de l'hyper-connexion à son smartphone, il est intéressant de voir un monde où cette dérive est poussée jusqu'au boutisme.

A découvrir à partir 13 ans.

Les étrangers

Les étrangers 
Pessan
Solminihac
Editions l'école des loisirs
Basile sait que de nombreux migrants passent dans la région. Il a entendu parler des camps et des trafics, des jeunes gens qui s'accrochent sous les camions et en meurent parfois. Il sait tant et tant de choses qui le concernent si peu ! Tout change lorsqu'il croise quatre garçons dans une gare désaffectée. Ils sont à cran, ils se cachent, la police les cherche depuis qu'ils ont fui le centre pour mineurs isolés.
Quand l'un d'entre eux se fait enlever par des passeurs, Basile n'a plus le choix. Il s'embarque dans une nuit sans fin à la recherche de ce garçon qu'il ne connaît pas, cet étranger, prisonnier de la mafia.

Ayant beaucoup aimé le précédent roman d'Eric Pessan, Dans la forêt de Hokkaido, j'ai voulu tenter cette lecture alors même qu'elle prenait le contre-pied de ce qui m'attire dans un livre de prime abord. Les auteurs traitent ici d'un sujet ô combien d'actualité. Malheureusement il est aussi très court, trop à mon goût, et je suis passé à côté du récit. Dommage pour un thème si important, j'aurais aimé être plus touché par ces personnages de l'ombre et par la détresse croisée. Le récit aura au moins le mérite d'être instructif pour les jeunes lecteurs. A découvrir à partir de 13 ans. 

Miranda Mullaly & Moi

Miranda Mullaly & Moi 
Jake Gerhardt
Editions Bayard
Qui réussira à sortir avec Miranda Mullaly, la fille la plus belle, la plus intelligente, la plus populaire de Penn Valley ?
Sam, le clown de la classe ? Chollie, le cancre ? Duke, l'intello ?
Chaque garçon élabore une stratégie pour attirer l'attention de la jeune fille : tenter de se faire élire délégué de classe à ses côtés (échec), lui donner la réplique dans la comédie musicale du collège (re-échec), déblayer la neige de son allée afin d'entrer dans les bonnes grâces de son père...
Mais Miranda sait-elle seulement que ses admirateurs existent ?


Divertissant, gentillet, ce récit qui alterne les points de vue de collégiens a été une agréable lecture. Niveau ambiance, ça me fait penser à un mélange de séries télé de Gulli mais également au Petit Nicolas car même si les personnages sont plus vieux on est dans la même atmosphère de légèreté et de bêtises enfantines. On a le clown de la classe, l'intello, le cancre, et la fille populaire mais très gentille.
En prime, le roman se finit bien, deux couples se forment, pas ceux qu'on attendait au départ, et c'est tout mignon.
Point très positif du récit, enfin une histoire qui se passe au collège et qui sonne juste. Les différents protagonistes sont authentiques et ressemblent à nos enfants, on est très loin des romans avec des personnages qui font plusieurs années de plus que leurs âges réels.

Une comédie que je conseille sans réserve aux collégiens voire à la fin de primaire ! Dès 9/10 ans. 


mercredi 1 août 2018

Les ombres de Julia, tome 1

Les ombres de Julia, tome 1 : La fille de la noyée
Catherine Egan
Editions Milan
Dans le royaume de la Fraxe, la magie est interdite. Quiconque est pris en train de l'exercer, est condamné à mort par une noyade publique. Habitante de ce monde, Julia est née avec un don, un pouvoir qui lui permet de se confondre dans l'ombre. Au décès de sa mère, sorcière jugée et mise à mort, et la fuite de son père, Julia et Derek, son grand frère, sont recueillis par une femme, chef d'une bande de criminels. Sous son aile, Julia va devenir l'une des meilleures voleuses, jusqu'au jour où une de ses missions tourne mal. La voilà embarquer dans une guerre de magie entre deux immortels.

J'ai beaucoup aimé Julia. Elle n'est pas parfaite, elle a ses défauts et ne fait pas forcément les bons choix. Derek quant à lui est très intelligent. Il a une relation très forte avec sa soeur qu'il essaie de protéger de son mieux. J'ai également adoré la relation et les sentiments de Julia vis-à-vis du bébé. 
Le récit est riche en action au travers de toutes les missions entreprises par la bande. Le cadre est unique et le système de magie est habillement décrit. 
Un roman que je vous recommande chaudement, comme moi laissez-vous envoûter par Les ombres de Julia. 

Coup de coeur ! 

La couverture originale :