vendredi 10 février 2012

Jade et le royaume Magique

 Jade et Le royaume Magique

Les nodjis font la loi

Marc et Isabel Cantin 
Caroline Piochon 
Editions Flammarion
Collection Castor Poche
Jade
 "Jade, installée depuis peu au Japon, se voit investie d'une drôle de mission : empêcher la guerre entre nodjis et jodis. Mais difficile de faire entendre raison à ces turbulentes créatures."


Oh encore une fille pour héroïne ?? Oui, il s'agit de Jade, fillette de 10 ans, qui part habiter au Japon avec son papa et sa belle-mère. 
Je les ai achetés pour moi au départ ces livres, tout en sachant pourtant qu'il s'agissait de romans pour enfants, mais les illustrations et les résumés m'avaient alléchée. 
Les illustrations sont magnifiques, l'éditeur nous gâte, le livre est beau, une couverture souple mais épaisse, et à l'intérieur l'édition et les illustrations sont si soignées, c'est un plaisir de lire des livres de cette collection.
Jade part donc habiter au Japon. Sa belle-mère Kimi a déjà une grande fille de 13 ans, Makoto; Kimi et le papa de Jade ont eu un petit garçon Zaka, 5 ans, donc le demi-frère de Jade. 
Ils s'installent dans une maison au coeur de la campagne japonaise.

Le livre aborde le thème de la jalousie chez les enfants et particulièrement dans une famille recomposée mais très vite on est plongé dans le folklore japonais, Jade rencontrant des Yokaï et étant chargé par l'un d'eux de veiller sur les créatures du Mont Myoko, la montagne au pied de laquelle elle vit désormais.
J'ai fortement incité mon fils à lire le premier tome, il était réticent au départ, une histoire avec une fille, oh non très peu pour lui, j'ai lourdement insisté et mon gentil garçon a fini par céder... et il a enchaîné sur le tome 2 puis le 3 !! "Tu avais raison maman c'est trop bien !!!"
 A lire à partir de 7 ans. 


 «_ J'ai besoin de toi, me dit-il.
_ De moi ?
_ Oui, car je suis trop vieux pour faire régner l'ordre sur le mont Myoko. Une multitude d'êtres fantastiques s'y cachent et surtout s'y chamaillent sans cesse. Je n'ai plus la force de gérer leurs problèmes. 
_ Et tu crois vraiment que je peux t'aider ?
_ J'en suis sûr. »

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire