vendredi 10 février 2012

Pistouvi

 Pistouvi

Mervan

Bernard Gatignol

Dargaud

"Une petite fille, Jeanne, vit avec un jeune renard, Pistouvi, dans une charmante cabane située au sommet d'un arbre géant. Un « homme tracteur » sillonne ces espaces infinis, fauchant sans relâche. Le vent, représenté sous les traits d'une magnifique femme aux cheveux ondulants, s'applique à planter graines et semences qu'il tire de sa besace, contrecarrant ainsi les projets du défricheur. C'est dans ce monde que Jeanne et Pistouvi apprennent chaque jour l'altérité, symbolisée par les oiseaux persifleurs. Pour le renardeau, ces chants représentent un danger, celui de le transformer en oiseau ! Cette fable, empruntant ses symboles au monde des enfants, donne vie à l'univers. D'abord fusionnelle, la relation entre les deux héros s'accidente avec le temps. C'est un conte où le mal est invisible, mais présent ; où le passage dans le monde adulte, changement inéluctable, n'est pas sans créer quelques désillusions !" 

Un joli format pour ce livre souple, mis en scène à la manière d'un manga (mais il est plus grand qu'un manga, plus grand même qu'un manhwa), les dessins très beaux sont donc en noir et blanc. (pour ce qui est de la lecture, on est dans le sens occidental). 
Mon grand de 8 ans s'est plongé dedans et n'en est ressorti qu'à la fin, pour me dire à quel point il avait adoré et me demander si il y avait une suite. Il n'a donc pas compris la météphore et la subtilité de ce livre. Mais tant pis, il a pris un grand plaisir à sa lecture et l'a déjà relu plusieurs fois. 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire