dimanche 29 avril 2012

La fille de braises et de ronces

La Fille de braises et de ronces

Rae Carson

Editions Robert Laffont 
Collection R. 
"Princesse d'Orovalle, Elisa est l'unique gardienne de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, Elisa a déçu les attentes de son peuple, qui ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée. Le jour de ses seize ans, son père la marie à un souverain de vingt ans son aîné. Elisa commence alors une nouvelle existence loin des siens, dans un royaume de dunes menacé par un ennemi sanguinaire prêt à tout pour s'emparer de sa Pierre Sacrée. Délaissée, humiliée, la princesse devra s'affirmer au milieu des intrigues de la cour, du grondement d'une guerre inévitable et des mirages de l'amour. Il lui faudra puiser en elle le courage nécessaire à sa survie et à celle de son peuple. Accepter enfin d'être l'Elue de son propre destin."

Le récit est à la première personne. Cela commençait donc avec toutes les réflexions intérieurs de l'héroïne, très gourmande, elle me faisait sourire sans cesse. Certes elle est grosse, certes elle est un peu complexée, surtout que sa grande soeur est une beauté, mais elle est lucide sur son comportement et son côté cynique est vraiment drôle. C'est un personnage terriblement attachant, ça pourrait être nous, ça pourrait être une amie, malgré tout ce qui lui arrive. Oui, elle est "L'élue" mais elle ne se sent pas particulière, elle ne se sent pas à sa place en temps que détentrice de la pierre, elle ne se sent pas à sa place en tant que princesse, elle n'est pas à sa place dans les différentes cours des royaumes. Elle est simple, elle est proche de ses servantes et c'est une jeune fille de 16 ans avec tous les doutes qui accompagnent cet âge. 
Mais elle n'est pas que ça, dès le départ on sait qu'en plus d'être L'élue, la porteuse du joyau dans le nombril, comme une personne par siècle, elle est aussi intelligente. Durant tout le livre, elle évoluera, elle va vivre bien des aventures et affronter bien des dangers et cela va la marquer et la faire mûrir. 
Très vite, elle sera mariée à un roi, Alexandro De La Vega  ("un cavalier qui surgit hors de la nuit...") d'un autre royaume, pour conclure une alliance mais aussi pour une autre raison dévoilée plus tard. Autant le dire tout de suite, son époux, qui n'en ai pas vraiment un, je lui aurais bien mis des baffes !!! Il m'a horripilée du début à la fin du livre, rien n'a su le racheter à mes yeux. Mais, c'est très bien qu'il soit comme ça, cela correspond parfaitement au récit. 
J'ai bien aimé les 2 prêtres, j'ai aimé les servantes, Humberto le jeune homme qui tombera amoureux d'Elisa, Hector le chevalier (mon second personnage préféré après Elisa !!), le petit garçon d'Alexandro est attachant également. 
Le roman n'est pas mièvre, la romance est là mais secondaire et platonique, ça fait du bien !!. Le livre est avant tout un roman d'action et d'aventure, et le récit se révèle bien plus cruel et dur que je ne l'aurais pensé. Heureusement que j'avais lu des spoilers sur Livraddict sinon je pense que mon ptit coeur de midinette n'aurait pas supporté certains décès
Je suis athée et l'aspect religieux ne m'a pas dérangée du tout. C'est un facteur qui est là pour servir l'histoire et non pour nous endoctriner, l'auteur a très bien mené ça aussi, la prophétie, les prêtres, les prières intérieures à sa pierre, au Destin font partie intégrantes de l'histoire.
Un aspect négatif ? Vers la fin, un tout petit petit bout, j'ai commencé à m'ennuyer, je ne suis pas très patiente pour ce genre de chose, j'ai survolé quelques pages. Mais j'ai énormément aimé ce roman, ce n'est pas un coup de coeur mais presque
Je conseille donc chaudement cette lecture. Vivement le Tome 2 ! 
Lecture à partir de 13 ans. 

2 commentaires:

  1. ah bin j'avais lu pour l'aspect religieux et ça me laissait dubitative n'étant pas du tout portée sur la chose ... du coup là tu me tentes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh 6 mois après je vois que j'ai un com' ! Pardon pardon "Anonyme" (^^) de ne pas avoir répondu. Je ne sais pas si tu l'as lu depuis mais si tu l'as tenté, j'espère qu'il t'a plu ! :) C'est chouette de donner envie de lire un livre, merci beaucoup pour ton commentaire. :-)

      Supprimer