lundi 30 avril 2012

Rose et la maison du magicien

Rose et la maison du magicien

Holly Webb

Flammarion

37620432_8444902

C'est en passant devant, que j'ai craqué pour la couverture, ce rose fushia, les étoiles et le titre en relief, cette petite fille et ce chat, je ne pouvait que craquer. D'ailleurs, même la tranche du livre est belle, elle reprend l'illustration et le titre "Rose" y est entouré d' étoiles dorées. Bravo à l'éditeur Flammarion, d'avoir gardé la belle couverture anglaise, trop de fois les éditeurs français changent les couverture et  bien souvent je trouve souvent les couvertures originales bien plus jolies. 

On pourrait situer la période où se déroule le récit comme l'Angleterre à l'époque victorienne. J'ai beaucoup apprécié l'ambiance donnée au livre. 

Rose vit à Saint Britget, un orphelinat pour filles. Contrairement aux autres enfants de l'établissement, sa meilleure amie Maisy particulièrement, elle ne se laisse pas bercer par de grands rêves, elle souhaite juste pouvoir un jour partir de l'orphelinat et devenir femme de chambre. 

Lorsque Miss Bridges, gouvernante de M. Fountain, célèbre alchimiste, se présente pour engager une enfant comme femme de chambre, c'est Rose qui est choisie pour son plus grand bonheur. 

Elle fait la connaissance du personnel, globalement sympathique avec la petite et de la famille, beaucoup moins agréable, du maître de maison. Commence une autre vie pour elle et tout irait bien si Rose ne semblait pas avoir une prédisposition à la magie. Elle a beau tenter de l'ignorer, clairement elle est douée. 

En parallèle, des disparitions d'enfants des rues et d'orphelins augmentent dans la ville... 

 C'est une lecture très agréable, simple mais pas ennuyeuse. On a une grosse impression de déjà vu, surtout dans les premières pages, mais ce n'est pas bien grave. 

 Rose, personnage principale est attachante, gentille mais pas parfaite, elle a souvent des pensées drôles et ironiques (ça ne va pas bien loin ;) idéal pour faire sourire les enfants autour de 10 ans) sur ceux avec qui elle vit. (pensées qu'elle se garde bien de dire tout haut). Elle sent qu'elle a une puissante magie et cela la perturbe, elle souhaiterait tant être "normale". 

Les personnages secondaires sont bien décrits :

Le personnel comprend la gouvernante, exigeante mais juste, la cuisinière, femme plutôt bienveillante, Billy le garçon de chambre, orphelin lui aussi, Rose se sent proche de lui et s'autorise de se laisser aller en sa compagnie, Susan la première femme de chambre, jeune fille désagréable, méchante et paresseuse, Rose est obligée de s'en méfier. 

La famille se résumé en 3 personnages, l'alchimiste M. Fountain, magicien très occupé mais gentil; sa fille Isabella, petite peste de 7 ans qui se révèle au cours du récit une petite fille attachante et enfin, Freddy, l'apprenti du savant, jeune garçon pédant mais peu sûr de lui et qui souffre de la solitude, il évoluera vite lui aussi.

Un personnage important, Gustavus, appelé Gus, l'énorme chat blanc, il apporte un gros plus à la fiction, je pense qu'il plaira à beaucoup de jeunes lecteurs, autant qu'il m'a plu. Gus, est très intelligent et c'est aussi un chat magicien, ceux qui ont des pouvoirs magiques, donc Rose également, peuvent converser avec lui. 

La maison, les objets sont également un peu des personnages, cela contribue à l'ambiance du livre. 

Et il y a la méchante de l'histoire que les enfants devront combattre. 

Le dénouement du livre est un peu plus sombre, un peu sanglant et inquiétant; toutefois à 8/9 ans, je pense que le livre peut être lu. Et puis, l'histoire finit vite bien. 

Le hic du livre se trouve peut être dans sa couverture que pourtant j'adore, j'ai conseillé cette lecture à mon fils aîné mais avec une telle couverture il a refusé de le lire, ce qui est dommage. 

L'éditeur donne pour conseil une lecture à partir de 9 ans. 

3 commentaires:

  1. je suis morte de rire ! T a refusé de le lire ?? pourquoi je suis pas étonnée ? lol je demanderais à L mais à mon avis je me frotterais au même refus (et pourtant on est pas du genre "clivage sexiste" ni toi ni moi ...) , cela dit j'ai trois choupettes à qui ça plaira sûrement

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour la découverte !!!!! Il devrait me plaire ainsi qu'à ma choupette, bises !!

    RépondreSupprimer
  3. Aaahhhh j'ai très envie de découvrir Gustavus. un gros chat blanc qui parle et qui fait le la magie, je craque déjà :)

    RépondreSupprimer