lundi 21 mai 2012

Mon père est américain

Mon père est américain

Fred Paronuzzi


 Edition Thierry Magnier




J'en suis ressortie frustrée ! Ah c'est casse-pied pour ça parfois les romans d'ados d'à peine plus de 100 pages ! (141 en l'occurrence pour ce roman), j'avais envie de plus, j'étais prête à connaître les arrières grands-parents, moi ! Prête à rencontrer les cousins et à... bref, je ne vais pas tout dévoiler mais c'est trop court les romans d'ado... même si ça fait aussi leur force, aller droit à l'essentiel c'est l'important. 

J'ai apprécié le ton donné au récit, très contemporain, très actuel, rien à voir avec la vulgarité malgré l'utilisation du langage familier, c'est juste que le livre sonne vrai. 

Le récit est à la troisième personne mais on s'attache très vite à Léo et aux autres personnages. J'ai particulièrement aimer son meilleur ami homosexuel. :) C'est un roman où l'on trouve une multitude de thèmes abordés, l'amitié, le premier amour, l'absence du père, le relation mère seule/enfant, la relation beau-père/enfant, l'homosexualité et bien entendu la peine de mort et particulièrement ces hommes qui attendent aux États-Unis, dans le couloir de la mort, d'être exécutés. 

L'échange épistolaire entre Léo et son père est fort, poignant mais sans pathos ni mélo. J'ai eu une fois les larmes aux yeux mais c'est tout j'ai envie de dire. J'avais peur en lisant, peur que l'auteur nous mène vers une fin dure et très, trop, triste mais non il ne se dirige pas de ce côté là, j'étais soulagée et ravie. 

Alors que ça peut paraître bizarre vu le thème principal mais ce livre est plein d'espoir, on en ressort avec le sourire. 

Au cours de ma lecture également, j'ai aimé ressentir les choses au point d'avoir envie de les découvrir. En apprendre plus sur Basquiat, réécouter du Public Enemy, partir 2 jours à Nice (rhââ ça me rappelle ma jeunesse ! mouarf !) 

Un beau roman, à lire à partir de 13 ans, et qui m'a donné envie de découvrir d'autres livres de l'auteur (c'était mon premier); et je l'avoue j'ai rompu hier soir mon challenge "pas d'achat" pour commander 

"10 ans 3/4"


et 

"Comme s'ils étaient beaux"  


Ah ce n'est pas bien d'avoir craqué ! J'en connais une qui va me taper sur les doigts ! 

6 commentaires:

  1. Elle va ne pas être bien contente, c'est ce que je me suis dit aussi hi hi.
    J'en ai justement emprunté un de cet auteur (Un cargo pour Berlin), je vais donc bientôt le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un cargo pour Berlin, j'en avais entendu parler avant de connaître l'auteur et toujours en bien. J'ai hésité à le commander mais finalement les résumés de 10 3/4 et de Comme s'ils étaient beaux me parlent beaucoup d'où mon choix. Ça y est, tu te mets à la littérature ado ! ^^ Hâte de lire ton avis. :) Et sinon pour mon ptit craquage, j'ai été grondée et même pris un coup de règle sur les doigts, on dirait pas, elle a de faux airs de vieille institutrice sévère. xD

      Supprimer
  2. Moi aussi, cueillie par ce beau roman, fort et tellement juste comme tu le dis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Cueillie" par un roman, j'adore l'idée. :)
      Un livre qui méritera sans doute d'être étudié au collège.
      J'ai été étonnée, il a une mauvaise moyenne sur Babelio, certes ça ne fait pas tout (quoique les critiques de Babelio se retrouvent sur certaines librairies en ligne) mais je vais aller remonter tout ça. ^^

      Supprimer
  3. Merci pour ces bien jolis mots !
    fred p.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! Ça me fait toujours étrange d'avoir un com' d'un auteur, j'en suis à chaque fois très émue. Merci beaucoup ! :) Et bravo et merci pour ce beau livre. :)

      Supprimer