lundi 4 juin 2012

Azami. Le coeur en deux

Azami : Le coeur en deux

Marc et Isabel Cantin

Editions Nathan

azami

"Azami vit depuis toujours avec sa grand-mère un peu sorcière au pied du mont Kaïdo. Et voilà que son père lui propose de l'emmener en vacances à Paris ! Pour la jeune Japonaise, c'est le choc des cultures. Ses habits d'enfant sage forment un drôle de contraste avec les cheveux verts de Myo, l'adolescente qui l'accueille. En plus, Myo se montre détestable avec elle. Son petit ami Joan, en revanche, est bien charmant ..."

Un récit qui commence avec une histoire contemporaine à laquelle des éléments fantastiques viennent se greffer.

Le roman aborde plusieurs thèmes

_L'amitiési Azami a des amis et une meilleure amie au Japon, en France, en revanche elle ne connait au départ que Myo et devra apprendre à se faire des amis, ce qui n'est pas simple et son amitié avec Myo sera semée d'embûches. Les pré-ados et les ados se reconnaîtront sûrement dans un des personnages. 

_Les premiers amours, Azami a 14 ans, l'âge où les copines transmettent les messages entre garçons et filles; si Azami n'a jamais encore eu de petit copain, le récit verra s'ouvrir ses premières relations amoureuses

_La famille recomposée car une surprise de taille attend Azami à Paris, son père va lui présenter sa nouvelle compagne. 

_ L'adolescence. Azami est une jeune fille que tout parent rêverait d'avoir pour ado, douce, calme, prévenante, agréable; Myo, par contre, est l'ado dans toute sa splendeur, vêtements ultra flashis, piercing et surtout comportement irrespectueux vis-à-vis de ses parents. A partir des 3/4 du roman, on trouvera dans le récit quelques extraits de son journal intime, mis en italique, ce qui permettra de mieux comprendre cette jeune fille. (là encore les ados s'y retrouveront sûrement.) 

_ Les différences sociales entre la France et le Japon. Les auteurs insistent bien malgré l'amour du Japon que l'on ressent, sur les difficultés des employés dans les entreprises et par là même des parents solo a pouvoir élever leurs enfants dans la société nippone. 

_ Le folklore japonais apparaît beaucoup dans le récit, ceux qui ne connaissent pas apprendront beaucoup de petites choses sur les croyances japonaises, ceux qui aiment le Japon et sa culture seront heureux de retrouver ses légendes traditionnelles. 

Malgré des éléments de l'ordre du fantastique, le roman a une trame principale ancrée dans le monde actuel, aussi dans ce qui est le plus abject ainsi Azami à Paris sera confrontée à un pervers et à un dealer. 

Les personnages sont attachants.

 Azami est une jeune japonaise introvertie, réservée, que l'on ne peut qu'aimer, elle parlera aux jeunes filles timides.  Sa maman étant décédée, elle a été élevée par sa grand-mère. 

Myo sous ses dehors extravertie et sans gêne se révèle une jeune fille fragile, peu sûre d'elle, c'est un très beau personnage. 

L'Obâsan (grand-mère en japonais)  d'Azami, est un personnage truculent, on la visualise très bien, petite vieille un peu sorcière, bougonne et râleuse, mais au grand coeur. Son amour pour Azami nous apparaît de façon très joli, tout en pudeur


Personnage fantastique du roman, un petit yôkai, être surnaturel appartenant 
au folklore japonais, est chargé de veiller sur Azami. 

L'humour est très présent dans le roman, le récit se ponctue d'échanges de mails (mis en caractère gras dans le livre), dans ses mails Obâsan  raconte ses "aventures" avec l'ordinateur de sa petite fille et cette confrontation entre la modernité et les croyances de cette vieille japonaise sont très drôles. 

Le rythme du texte est très fluide, les auteurs touchent à beaucoup de sujets dans un rythme rapide, parfait pour les jeunes lecteurs. 

Une belle édition, un joli format poche qui plaira sans doute aux + de 11 ans, oublié les formats enfantins, à cet âge ils commencent à avoir à accès aux éditions plus adultes, ils apprécieront l'édition d'Azami. Un très joli rappel de l'image de la couverture sur la tranche et aussi sur la 4ème de couv. 

Azami_2  Azami_3

En bref, un roman très réussi à faire lire aux 11-13 ans voire 11-15 ans




3 commentaires:

  1. Celui là je le prendrais bien à ma grande.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien aimé, mais c'est vrai que je pense que c'est d'avantage pour les 11-13 ans.

    RépondreSupprimer
  3. c'etait trop bien mais je me demande comment s'appelle le petit homme qui est avec elle dans l'avion?

    RépondreSupprimer