lundi 11 juin 2012

Iris Zero Tome 2


Iris Zero Tome 2


Piro Shiki


Hotaru Takana 


Editions Doki Doki


J'avais adoré le tome 1, j'ai donc été très heureuse de lire le second tome.

Dans le premier tome on découvrait ce monde où les enfants naissaient désormais avec chacun une faculté appelée Iris : voir les menteurs, voir mes vies antérieures, voir ceux qui vont mourir... Ce don fait pourtant défaut à une très faible minorité d'enfants qui sont alors persécutés et appelés « Iris Zero ». Le héros de l'histoire Tôru fait partie des « Iris Zero », sa devise « Exposition minimale »
Malheureusement il sera remarqué par KYOYUKI, la fille la plus populaire du lycée qui a l'iris «  de voir les personnes adéquates » et ce qui attire à nouveau les regards sur lui.

Dans le tome 2, on en apprend plus sur certains personnages que l'on avait déjà rencontré dans le tome 1.

Toute la première partie du manga met l'accent sur l'Hijiri, le meilleur ami de Tôru, sur son Iris et sur sa personnalité. On en apprend beaucoup sur lui et aussi sur sa rencontre avec Tôru et comment celui-ci avait pu découvrir quel est l'Iris d'Hijiri.
Cette première partie est excellente et très prenante, l'action est dramatique et émouvante.
Toutefois, le récit étant présenté par le biais d'Hijiri en train de raconter son histoire à Kyoyuki, les interventions de celle-ci à certains moments du « flash back » de l'histoire, apporte de la légèreté au récit et une dose d'humour car l'émotion ressentie par Kyoyuki met le lecteur face à celle qu'il ressent, cela surprend et dédramatise le récit. J'ai trouvé l'auteur très très fort pour le coup.

Tout l'aspect fantastique du manga dans cette première partie est superbement mené.


La seconde partie de l'histoire est bonne et très agréable à lire, elle est plus légère, relève plus du shôjo. A travers une histoire de vêtements traditionnels volés pendant la fête de la culture, elle porte sur Kyoyuki et sur ses sentiments naissants et plus généralement sur les sentiments amoureux des jeunes filles.

Un excellent tome, fin et qui s'attarde sur la psychologie des personnages principaux comme sur ceux de personnages plus secondaires, on se retrouve avec de plus en plus de personnages attachants et que l'on a envie de découvrir .
Les dessins sont classiques mais beaux. J'apprécie qu'il n'y ait aucune vulgarité même en cas de dessins de soubrettes, j'aime particulièrement les dessins des jeunes filles, on a souvent des planches de très grande beauté.


L'édition de Doki Doki est de très belle qualité. Le manga commence par deux pages en couleurs comme pour le premier tome. Les fans (vous avez dit « Otaku ? ^^) auront regardé sous la jaquette et découvert non pas la réplique de la couverture mais... enfin vous verrez :P
Le seul gros hic de l'édition est la feuille en couleur de fin de volume qui présente un autre manga de l'éditeur et qui m'a fait plus que tiquer car la représentation féminine est beaucoup trop osée (ou parler des couv en dessous, en petit, qui font limite hentai) alors qu'Iris Zero est très pudique. J'espère que pour les prochains tomes le manga présenté à la fin par l'éditeur sera en correspondance avec le genre d'Iris Zero. Mettre en avant Immortal Rain par exemple aurait bien mieux convenu. D'ailleurs, à la fin du tome on trouve deux mots de l'auteur et de l’illustrateur qui expliquent qu'ils ont dû faire face à partir du 3ème tome à un changement de responsable éditorial de la série et qu'ils le regrettaient mais que par contre il serait toujours hors de question de mettre des illustrations vulgaires dans leur manga (pas de petites culottes !) comme l'aurait souhaité cet agent.

Pour en revenir au récit, la fin se finit sur un suspense alors vivement le tome 3 dont la sortie est pour le 4 Juillet !



La Bande Annonce D'Iris Zero : 





3 commentaires:

  1. Une lecteur pour les hommes aussi ou pas ?
    Simon Robin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, d'ailleurs il est dans la catégorie des "seinen" ;) Seinen voulant dire "jeune homme", un manga seinen s'adresse aux jeunes adultes de 15 à 30 ans. :) Je trouve que c'est un manga mixte, tout comme Immortal Rain qui est l'autre série de Doki Doki que je recommande.

      Supprimer
    2. Sur son site, l'éditeur propose de lire un extrait : http://www.doki-doki.fr/actu-lisez-un-extrait-d-iris-zero-537.html

      Supprimer