vendredi 29 juin 2012

La meilleure nuit de tous les temps

La meilleure nuit de tous les temps
Séverine Vidal
Editions du Rouergue
Collection Dacodac


"Pour la meilleure nuit de tous les temps,
il vous faut :
la maison de votre grand-mère partie
en croisière,
un Très Grand Mensonge,
un camembert qui pue, des fraises
Tagada et deux parts de flan pour la fête,
un frère pour allié,
et bien sûr, être amoureux fou !"


 Raphaël aime Colombe. Colombe aime Raphaël. Ils ont 12 et 13 ans , ils découvrent le premier amour avec bonheur et le premier baiser sur Thriller. 

Le narrateur, c'est Raph et sa Colombe il l'a dans la peau alors quand ses parents lui interdisent de revoir Colombe tout s'écroule et en prime il se prend sa première baffe par son père. 

Colombe propose alors une fugue et c'est parti pour la meilleure nuit de tous les temps, un gros mensonge, un faux mariage et de sérieux ennuis en perspective. 


  Raphaël, son frère et Colombe sont des personnages ultra attachants.


 Les relations entre les personnages sont très fortes, particulièrement celles entre le père et Raph, ainsi qu'entre les deux frères. J'ai adoré toutes ces phrases où l'auteur faisait passer la complicité et la tendresse entre les deux garçons.

 Le style du récit est très fluide et les phrases souvent très rythmées. Il y a beaucoup de phrases ou de paragraphes qui font mouche chez le lecteur


 La romance est légère et pas gnian-gnian et le texte est surtout très drôle. 


 Petit + perso : Mon grand (8 ans) l'a lu aussi et il a  beaucoup aimé. Moi, j'ai adoré l'entendre rire doucement pendant qu'il lisait. 

3 commentaires:

  1. Aaaaaah.... entendre rire son enfant qui lit, qui regarde un film, quel bonheur... C'est la meilleure garantie de qualité de l'oeuvre en question...

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai déjà lu est il est génial, il a beaucoup de termes familier et les enfant de 11 ou 12 ans devrait bien aimer car parfois, lorsqu'on est jeune et amoureux c'est ce qu'on a envie de faire : fuir avec l'autre et s'amuser entre amoureux ... !

    RépondreSupprimer
  3. Et bien je n'ai pas accroché, et mon grand non plus. J'ai trouvé qu'il manquait de quelque chose à coté des autres romans dey prix des incos! Mais je te rejoins sur la fratrie! J'ai beaucoup aimé cette relation!

    RépondreSupprimer