mercredi 22 août 2012

Piece. Tome 1 et Tome 2


Piece 
 Hinako Ashihara
 Editions Kana
 
"Des camarades de lycée se retrouvent lors de l'enterrement d'une ancienne élève: Haruka. Cette fille ne s'était jamais liée avec les autres. Pourtant, Mizuho, Narumi et Yanai vont tenter de percer le mystère de sa disparition. Peut-être qu'ainsi ils trouveront eux-mêmes un sens à leur vie ?"
 
"A force de fouiller dans le passé de Haruka, Mizuho découvre d'autres histoires qui concernent d'anciens camarades de lycée. La discussion qu'elle a avec Madoka la mène à différentes pistes. Elle n'est pas au bout de ses surprises quand cette histoire la conduit jusqu'à une affaire scandaleuse concernant un professeur..."

 Quel plaisir de retrouver l'auteur de la superbe série "Le Sablier" ! Reconnaissable entre mille, c'est tout d'abord un régal de retrouver sa patte, ses dessins au graphisme très stylé et très fin.
 
 
 Le premier volume commence très fort, quelques mois après leur entrée à l'université, des étudiants retrouvent leurs anciens camarades de lycée lors de l’enterrement de l'une de leur condisciple. On suit Mizuho, belle jeune fille  mais assez hautaine et introvertie, qui se retrouve plongée dans la vie de la victime, Haruka, décédée à la suite d'un cancer.
Petit à petit, on apprend à connaître autant Mizuho qu'Haruka, la mangaka alternant les moments flash-back de la vie de l'une comme de l'autre.
Deux tomes qui flirtent agréablement sur une vague mélancolique heurtée de temps en temps par des moments de grâce pleins de douceur.
Hinako Ashihara nous offre à nouveau un très beau shojo mature et original qui touche un large éventail de sujets sensibles : le deuil, le mal-être adolescent, le stress lycéen, les persécutions, les rumeurs, le divorce, les relations parents-enfants... 
Nous faisons connaissance avec de très nombreux protagonistes, certains sympathiques, d'autres moins, mais tous sont assez attachants. Les personnages ont tous des caractères très complexes, ils sont très humains, avec leurs défauts et leurs qualités, leurs joies et leurs peines. 
En deux tomes, les personnages évoluent déjà. Mizuho a rassemblé quelques pièces du puzzle de la vie passée d'Haruka et a le sentiment de commencer à la connaître. Le lecteur, après être passé par les mêmes suppositions que les jeunes gens, se fait petit à petit sa propre idée concernant l'intrigue, même si le tout reste très mystérieux.
Le tome 2 finit sur de nouveaux questionnements, l'auteur sait véritablement ménager son suspense, il me tarde donc de découvrir le 3ème tome. (Sortie le 7 septembre)

4 commentaires:

  1. Moi aussi j'ai hâte de connaître la suite de ce manga ! Autant j'avais moyennement accroché au Sablier autant avec Piece, ça a été un coup de coeur immédiat ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai énormément aimé le Sablier (même si An m'agaçait fortement par moments). Piece, c'est un ptit coup de coeur, il y a certains moments et certaines planches qui m'ont profondément touchée. Rhâââ vite le tome 3 ! :D

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup les mangas matures et travaillé sur le psychologique des personnages que l'auteur nous propose. Piece le tome 1 est une bonne lecture mangas. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi beaucoup les mangas où la psychologie des personnages est très développée et avec cette auteure nous sommes servies. :) Cela reste du shôjo donc ni glauque ni trop sexué mais Ashihara aborde certains sujets difficiles de nos sociétés actuelles. As-tu lu la série "Le Sablier" ? La premier tome commence aussi très fort, comme dans Piece, avec le suicide de la mère de l'héroïne. A bientôt. :)

      Supprimer