vendredi 12 octobre 2012

Alpha et Omega, tome 3 : Jeu de piste

Alpha et Omega, tome 3 : Jeu de piste
Patricia Briggs
Editions Milady
 
"Depuis que les loups ont révélé leur existence, c’est sur Charles, l’exécuteur du Marrok, que repose la responsabilité de discipliner les meutes des États-Unis. Bien qu’il endosse ce rôle avec stoïcisme, sa compagne, Anna, devine la violence qui le ronge de l’intérieur. Détourné provisoirement de sa fonction de bourreau, Charles devient un héros malgré lui pour aider le FBI à traquer un dangereux tueur en série. Un tortionnaire qui considère les loups-garous comme des proies de premier choix..."

Un tome que j'attendais depuis des mois et au final une énorme déception. Je n'ai pas retrouvé les personnages principaux que j'avais découvert et aimé dans les deux premiers volumes. Anna m'a semblée bien trop sûre d'elle, où est passée la jeune femme craintive ? Alors certes, les personnages doivent évoluer mais après un traumatisme comme le sien j'aurais voulu que le changement soit moins brutal. Charles n'apparaît plus comme l'homme ténébreux et sombre qu'il était, c'est un poil déstabilisant même si au final j'ai apprécié les moments centrés sur lui. Mais mon gros soucis avec ce roman, c'est le style gore et sexe de ce tome, où est passée la plume de Patricia Briggs qui fait depuis le début ma bit-lit préférée car elle nous épargne les descriptions des ébats de ses protagonistes ??! Tout d'abord le côté gore : tout le long du récit elle ne nous dispense pas de multiples mentions à des violences sexuelles commises sur des femmes, des hommes et des enfants. C'est déjà dur à lire une fois mais tout le long c'est totalement indigeste comme lecture, ça ne passe pas. Un autre moment où une sorcière s'en prend à un petit cadavre est juste insupportable. Quant au côté sexuel de cet opus il est d'autant plus marquant, voire choquant, qu'il se passe au moment le plus inapproprié du roman, non seulement ce n'est pas crédible, non seulement ça ne colle pas avec avec l'histoire, ainsi on se demande ce qu'il se passe d'un coup pour que les personnages fassent ça à ce moment là qui est un instant de haute tension dramatique, non seulement ça ne colle pas du tout avec les personnalités discrètes des deux héros mais alors au secours les détails intimes ! Encore un passage que j'ai trouvé très moche. :(
Voilà, j'ai fini le tome en étant abattue, dégouttée, limite écoeurée mais peut être surtout triste de ne pas retrouver un auteur que j'aime tant. Heureusement que j'avais dans ma PAL, Le Pacte du Hob, j'ai pu "remonter en selle" de suite et j'ai retrouvée dans cet ancien roman de Patricia Briggs tout ce qui fait que j'achète tous ses romans. (d'ailleurs, Le pacte du Hob a déjà été chroniqué il y a quelques jours, j'ai fait à chaud ce gros coup de coeur alors que là ce tome 3 d'Alpha et Omega, j'étais tout sauf motivée pour rédiger un billet.) 

A part Yana du blog A l'ombre du Saule avec qui je partage le même ressenti, les autres blogueuses et lectrices semblent avoir adoré ce tome 3. Pour faire un tour sur Livraddict et lire d'autres chroniques et commentaires, cliquez  ICI.

1 commentaire:

  1. Le côté gore m'a moins gênée que toi, mais j'ai l'habitude de lire des romans noirs, mais c'est vrai qu'on est habituée à plus de discrétion de la part de l'auteure sur tous les passages délicats. En revanche je suis complètement d'accord sur le sexe. Ca m'a beaucoup choquée aussi, c'était incohérent avec leurs personnalités et le moment extrêmement mal choisi.

    RépondreSupprimer