jeudi 22 novembre 2012

Divergente 2

Divergente 2
Veronica Roth
Editions Nathan

"Abandonnant une ville à feu et à sang, Tris est en fuite. Grâce à ses facultés de Divergente, elle a réussi à échapper au programme des Érudits qui a manipulé et lancé les soldats Audacieux à l'assaut des Altruistes. En trois jours, Tris a perdu sa faction, ses amis, ses parents. Pourtant, elle n'a pas le droit de baisser les bras. Elle seule peut se dresser face aux Érudits. Avec son frère Caleb et son petit ami Tobias, elle doit trouver des alliés parmi les autres factions, les Fraternels et les Sincères. Mais ceux-ci se montrent méfiants. Or les combats ont repris, et le temps presse."

Depuis que j'avais lu Divergent, j'étais très impatiente de lire Insurgent (qui est devenu par la suite Divergente 2 mais c'est un détail). Donc lorsque je l'ai reçu, je n'ai pas traîné, je l'ai attaqué le premier soir et je l'ai lu d'une traite. 
Le début de ce volume reprend là où s'est arrêté le premier tome, c'est assez surprenant car j'ai rarement senti dans un deuxième volume, le fait de replonger pile dans l'action de la fin du 1, autant que dans ce livre. Passé ce moment de flottement et une fois les personnages secondaires remis en mémoire, on retombe dans l'intrigue et l'aventure et ce bouquin n'en manque pas ! 
On avait quitté Tris en plein chaos dans le 1 et on la retrouve maintenant entraînée dans les conséquences des évènements produits dans la fin du premier opus. 
Durant tout le récit, l’atmosphère est très sombre, il n'y a pas ou très peu de moments qui ne soient pas sous tension. L'auteur décrit également en profondeur ses personnages, principaux ou secondaires, aimable ou non, tous apparaisse comme humains, ni complètement bon ni complètement mauvais. Tris surprend beaucoup, elle subit le contrecoup de son aventure précédente et reste déprimée voire suicidaire tout le long. Oubliée la fille forte, elle se cherche et cette fois fait vraiment ses 16 ans. 
Quatre est moins emblématique également, il a toujours ses propres démons à combattre et patauge souvent à essayer de comprendre sa compagne. Leur relation se heurte ici à des obstacles majeurs. Ce roman est incroyablement complexe, c'est un enchaînement d'alliances inattendues et de trahisons.
Veronica Roth poursuit la construction de son monde et la description très précise des différentes factions. Le récit est bien mené et cette suite tient ses promesses.
 Comme pour le 1, l'histoire finit à nouveau sur un très gros suspense, suite à une grande révélation, de quoi se désespérer d'avoir à attendre si longtemps avant la sortie du 3. 

4 commentaires:

  1. Je viens de finir le tome 1 et j'ai hâte de retrouver Tris et Quatre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela m'avait fait la même chose ! Qu'est-ce que j'étais contente de les retrouver ces deux là ! ^^

      Supprimer
  2. Aah, Divergent ♥ dommage que l'édition n'ait pas gardé la belle couverture de la version anglaise ! Mais bon... il y a toujours Tobias, alors ça va !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le seul soucis avec cette série, je suis bien d'accord avec toi. Pour le reste, j'adore Divergent et j'ai très très très hâte de lire le 3. :) (et j'adore Quatre aussi !^^)

      Supprimer