mercredi 14 novembre 2012

Monochrome Animals, tome 5

Monochrome Animals, tome 5
Ryoko Fukuyama
Editions Glénat

Un tome qui ne nous laisse pas de répit; on court avec Ukyo et Cho à la recherche de Kureha et Chigaya; on est plongé dans les souvenirs du tigre au moment de sa rencontre avec Iori et on assiste à la façon dont il a trahi ses amis; et alors que le festival d'été bat son plein, le lapin décide d'aller sauver Iori !
 Un volume extrêmement riche en révélations et qui donnent de nombreuses clefs de compréhension des personnages. 
Chaque protagoniste a une immense part de fragilité en lui. Ryoko Fukuyama nous dévoile leurs failles, leurs blessures, tout ce qui explique pourquoi ils ont agi et agissent encore comme ils le font. L'auteur s'attarde sur chacun à tour de rôle et nous fait part du ressenti de celui mis en avant. Tout comme elle passe de moments très rythmés et des passages plus lents, Fukuyama alterne les passages douloureux et les passages plus légersl'humour est d'ailleurs toujours aussi présent dans son oeuvre. En tous cas, il y a beaucoup de douceur et d'instants marquants dans ce tome. 
A travers leur quête, de vérité ou de volonté de ramener un être aimé, nos héros évoluent, grandissent et prennent confiance en eux. 

Enfin, ce cinquième tome se caractérise par l'éclosion des sentiments amoureux.
 Chaque membre de la bande prend conscience de ce qu'il ressent, Cho, Ukyo, Kureha, Chigaya, Kion, Iori, tous leurs sentiments se mêlent et s’emmêlent
Une alchimie qui donne terriblement hâte d'avoir le 6 ème tome dans les mains. (sortie le 21 novembre)
 
_________________________________________________________________________________

Vous aimerez peut-être : 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire