mardi 8 janvier 2013

Nina Volkovitch

Nina Volkovitch
Carole Trébor
Gulf Stream



L'histoire se passe en 1948 en Union Soviétique. La mère de Nina Volkovitch est envoyée au goulag pour avoir osé s'opposer à certaines règles émises par le totalitarisme. Nina, 15 ans se retrouve donc dans un orphelinat spécial pour les enfants des traîtres à la patrie. Grâce à deux alliées, ainsi qu'à des indices et objets laissés par ses parents, la jeune fille projette de s'enfuir et de partir retrouver sa mère. 

Un récit très fluide,  captivant, qui se lit vite et fait passer un très bon moment de lecture. Au texte très ancré dans la réalité se trouvent mêlés des éléments d'ordre fantastique. Une conjugaison originale, surtout que l'on nous parle de l'URSS de Staline, mais très bien menée

Nina, la narratrice, jeune fille de 15 ans qui ressemble à un garçon de 10 ans, est attachante. On la suit dans ses peurs, ses doutes, sa découverte de l'amitié, ses souffrances... C'est un personnage qui évolue tout au fil du récit, de faible et effacée, elle devient de plus en plus forte et déterminée. L'auteur instaure aussi les prémices du premier amour, c'est mignon et à peine effleuré pour coller parfaitement à la personnalité de Nina. 

Un roman que j'ai donc beaucoup aimé et que je vous conseille, c'est du roman pour adolescents mais j'ai pris un grand plaisir à la lecture et je vais le proposer à mon mari et à ma meilleure amie car je suis sûre qu'il plaira à de nombreux adultes aussi. A lire dès 11 ans. 

Comme à son habitude, Gulf Stream nous offre un beau livre-objet. La première de couverture s'illustre avec une belle illustration de Cali Rezo. Une couverture très russe et avec de très nombreux détails, le titre et les fleurs en dorure. La tranche aussi est soignée, les tranches des pages sont dorées et c'est vraiment joli lorsque l'on tourne les pages. 


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire