mardi 29 janvier 2013

Sublutetia, tome 2

Sublutetia, tome 2 : Le Dernier Secret de maître Houdin
Eric Senabre
Editions Didier Jeunesse

Je n'avais pas lu le premier tome, j'étais donc un peu inquiète en commençant celui-ci, peur d'être perdue ou de ne pas arriver à rentrer dans l'histoire. 
Après quelques pages déstabilisantes, je me suis trouvée embarquée dans cette palpitante aventure

L'histoire se passe de nos jours à Paris. Les personnages principaux sont Nathan et Keren. Deux collégiens de 13 ans qui sont amis. Le père de Nathan confie à son fils un objet mystérieux et lui donne quelques indices pour percer son secret. Malheureusement, l'objet est précieux et convoité par des personnes prêtes à tout pour le récupérer. 
S'en suit alors une journée incroyable qui va conduire les deux adolescents d’énigmes en énigmes et de danger en danger. 
Dans un style fluide, Eric de Senabre embarque les lecteurs à travers une série de péripéties haletantes et à fort suspense
L'histoire principale est ponctuée par les passages du journal intime d'un jeune homme de la fin du XIX ème. Ce sont des morceaux du texte que j'ai tout simplement adoré. 
Les deux récits en parallèles,  celui de ce jeune homme et celui de Keren et Nathan, sont très fortement liés, entre autre parce que le jeune homme rentrera au service du créateur de l’occulte objet. 

Que dire d'autre pour vous convaincre de partir à la découverte de Sublutetia ? 
Nos deux jeunes héros sont des amis mais tous deux semblent nourrir pour l'autre de doux sentiments. L'auteur amène cette romance de façon très douce, mignonne et amusante. Ce sont deux enfants que l'on regarde attendris, tâtonner vers le premier amour

Le récit est avant tout une plongée dans un milieu fantastique où sciences, illusions, et mystères se mêlent dans une ambiance intemporelle
Ce roman à la Jules Verne saura passionner les lecteurs dès 11 ans. 

2 commentaires:

  1. Ah oui, ses romans sont géniaux !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai découvert le premier tome de Sublutetia il y a maintenant un an et demi, et j'avais passé un très bon moment à l'époque. Je n'ai pas encore eu l'occasion de mettre la main sur celui-ci, mais ce que tu en dis me donne envie de replonger dans le monde d'Eric Senabre :)

    RépondreSupprimer