lundi 4 février 2013

L'attrape-fantôme & Ma grand-mère m'a mordu

L'attrape-fantôme
Alex Cousseau
Editions Rouergue
Antonin a 11 ans. Il vit avec son père, qui fait le ménage, sa grand-mère, un peu casse-pied sur les bords, et son grand-frère obnubilé par les filles et les films d'horreur. Avec sa mère aussi et justement ce soir-là lorsqu'elle rentre chez eux, elle est dans tous ses états. Elle a percuté un chevreuil en voiture et l'animal est mort sur le coup. Bizarrement, elle l'a attrapé et l'a ramené chez elle. Le chevreuil est là dans le coffre, raide... En parallèle  Antonin qui doit écrire une poésie pour l'école, s'interroge. 
Un récit qui flotte entre deux univers, un texte très ancré dans le réel et une atmosphère onirique. Un roman presque un peu perturbant mais que j'ai trouvé beau et étrangement poétique. 
A découvrir à partir de 9 ans. 
"Pour tout avouer, à cet instant précis, je me demande si la poésie existe ailleurs que dans les livres d'école. Si ça existe dans nos vie. Si ça existe tout court. Pareil que les fantômes."

Ma grand-mère m'a mordu
Audren
Editions L' école des Loisirs 
Collection Neuf
Marcus s'est fait mordre par sa grand-mère pour n'avoir pas voulu changer de chaîne et la laisser regarder son émission préférée. Mais voilà, personne ne le croit. "une grand-mère, ça ne mord pas !". Son père rit, sa mère partit vivre avec son nouveau mari est trop loin, Marcus reste seul avec son sentiment d'injustice. 
Heureusement, il y a Fleur, camarade de classe et voisine de palier qui le croit et pour cause les mémés timbrées elle connaît ! Avec ses frères, ils ont même fondés les "VMV", les victimes des mémés violentes. Une seule règle "Oeil pour oeil, dent pour dent". 
Un texte amusant. Audren arrive à rendre très réel et très attachant, ce garçon sérieux et contrarié par le tour que prend sa vie. Entre son père qui tombe sous le charme de la psy, sa grand-mère qui ment, sa mère impuissante, ce n'est pas facile pour l'enfant. Mais les petites épreuves qu'il rencontre vont le faire grandir et lui apprendre à s'affirmer. Les beaux yeux de Fleur ne sont pas étrangers à ces nouvelles résolutions... Un joli roman à lire dès 9 ans.
"J'attrapai le poignet de Grand-mère et j'y plantai mes dents féroces. - Oeil pour Oeil, dent pour dent, dis-je."

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Déjà chroniqué ?
      Je l'ai bien aimé, je l'ai fait lire à mon fils aîné qui l'a bien aimé aussi et qui l'a trouvé amusant également.

      Supprimer