mardi 19 février 2013

La ronde des comptines

J'aime énormément les livres pour enfants qui revisitent l'univers des comptines. L'auteur part d'une  ritournelle ultra connue puis dérive vers d'autres horizons pour nous offrir une histoire originale et très souvent amusante. Le bambin aime retrouver la chansonnette qu'il a appris à l'école ou à la maison, chantonne puis découvre la variante en ouvrant de grands yeux.

*************************

Bateau sur l'eau 
Laure du Faÿ
Editions Casterman
Le petit marin vogue sur la rivière, jette l'ancre et part explorer le monde à terre.
 Il court après un cerf-volant dans la brise, il pilote un avion dans le ciel, il observe des grenouilles dans la mare... mais il se met à pleuvoir, vite le matelot retourne sur son bateau. Après cette riche journée, il est l'heure de dormir... 
Le texte est bien rythmé et reste agréable à lire ou chanter sur l'air de la comptine. Les illustrations de couleurs vives comprennent de très nombreux détails, j'aime particulièrement les dessins des grenouilles.  
Un album de la collection A la Queue leu leu (c'est le 43ème), un joli format rectangulaire pour cet album tout en carton, parfait pour être manipulé sans risque par les plus petits. 

*************************

Dans sa maison, un grand cerf
Jutta Bauer
Editions L'école des Loisirs
 
J'avais craqué pour sa couverture à sa sortie, je la trouve belle et douce et ces tons évoquant l'automne me plaisent énormément. Lorsque je l'ai reçu, j'ai eu une première surprise, j'étais persuadée (sans raison) que seulement la couverture était cartonnée mais en fait, l'album est tout en carton. Un joli format carré (17x17), adapté pour les petites mains. 
On retrouve les animaux anthropomorphes de la comptine avec plaisir, dans une version souriante dont la fin surprendra autant les parents que les enfants. 
Au fil des saisons, le cerf généreux ouvre sa porte et invite des animaux, terrifiés à l'idée d'être tués par le chasseur, à sa table. En hiver, c'est le lapin qui s'invite, au printemps le renard effrayé (et effrayant à son tour pour le lapinou). 


Mais le chasseur dans tout ça ? Nous sommes en automne et il n'a rien à manger finalement ! Et il a faim ! "Cerf, cerf, ouvre-moi ! Ou bien la faim me tuera." Une histoire charmante où finalement l'amitié naîtra entre tous les personnages. 
Le texte garde les paroles principales de la comptine, celle-ci reste donc toujours facile à dire et à mimer. 


         *************************

La famille Tortue
Marie Mahler
Editions Didier Jeunesse
La famille tortue ! Qu'est-ce que je l'aime cette chansonnette ! Ici, c'est Marie Malher qui développe l'histoire pour créer une comptine originale et tendre. 
Les rats sont en voitures, les tortues filent rapidement avant de marcher au pas puis s'ajoutent à eux, des crocos sur un bateau, des souris coquines, des lapins câlins... 
Tout finit par un dodo collectif où se rejoignent tous les animaux du récit. 
A voix haute, on peut lire l'histoire aux enfants en reprenant le ton de la chanson, les mots sonnent et riment pour leur plus grand plaisir. Une histoire facile à mimer qui peut être intéressante à utiliser en maternelle. 

2 commentaires:

  1. A la maison nous avons aussi "une souris verte" de Milan Jeunesse. Les enfants adorent car il y a différentes textures sur les pages et on peut cacher la souris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans cette collection de chez Milan, j'ai "Dans sa maison, un grand cerf" ;) Il sera peut-être dans la prochaine chronique autour des comptines. :)

      Supprimer