mercredi 6 mars 2013

Nina Volkovitch, tome 2

Nina Volkovitch, tome 2 : Le Souffle
Carole Trébor
Editions Gulf Stream 
"Voici plusieurs semaines que Nina séjourne au monastère pour son « initiation ». Sous l’œil sévère mais bienveillant d’Arkadi Tchernigov, le maître des lieux, elle dépense toutes ses journées à fabriquer des icônes sans comprendre en quoi cette activité va lui permettre de contrôler ses dons si particuliers. Ne perd-elle pas un temps précieux alors que sa mère se meurt aux confins de la Sibérie ? Constatant ses progrès, Arkadi Tchernigov décide de dévoiler à Nina une partie des secrets qui entourent sa famille. Il lui montre alors trois icônes conçues par son lointain ancêtre Dimitri Volkovitch. Trois icônes qui renferment trois anges dont elle seule peut contrôler, grâce au Souffle, les immenses pouvoirs. C’est alors que les hommes de main de son oncle attaquent le monastère pour récupérer ces icônes…" 

 J'aime toujours autant suivre l'aventure de Nina et ce qu'elle entreprend en vue de commencer sa quêter pour retrouver sa mère. Par contre, j'ai eu du mal avec le côté mystérieux et mystique des icônes renfermant des anges.

La première partie a donc été laborieuse pour moi mais j'ai retrouvé dans la deuxième tout ce qui m'avait fait énormément aimé le premier tome. 
Nina est toujours aussi attachante, elle a un sacré caractère, un peu rebelle, c'est une narratrice dont il est fort agréable de suivre les pensées. On retrouve dans ce volume, les deux enfants avec qui elle s'était liée d'amitié dans le 1, dont le beau Sacha qui fait battre son coeur.
 L'auteur rend le récit réaliste en ne le rendant pas lisse, la vie n'est pas facile dans la Russie sous Staline, les enfants grandissent tant bien que mal et les temps durs apportent leurs lots de difficultés. 
La seconde moitié du texte est bien rythmée et se lit très facilement. L'auteur finit le livre sur un gros suspense avec notre héroïne en mauvaise posture, on a très hâte de poursuivre l'aventure et de retrouver Nina ! Le 3ème et dernier volume de la série sortira le 2 mai. 

Gulf Stream éditeur nous offre, comme à son habitude, une édition très soignée avec une belle couverture semi-rigide et les tranches du livre dorées. 

Quelques mots sur l'auteur qui permettent de comprendre pourquoi le livre est si riche et crédible : "Carole TRÉBOR est historienne, J.R.I., auteur et réalisatrice : elle a travaillé pour de nombreux festivals, l’Ina.fr (Les Jalons de l’Histoire), Arte.tv (Les Tabous de l’Histoire), France 5 (Silence, ça pousse !). Pendant sa thèse de doctorat consacrée aux échanges artistiques entre la France et l’U.R.S.S. (1945-1985), Carole TRÉBOR s’est rendue aux archives de Moscou à un des rares moments où elles étaient ouvertes, entre censure soviétique et censure poutinienne. Elle est la première à avoir ouvert les cartons sur le musée d’art occidental de Moscou – inconnu en France – et sur sa liquidation. Tenir entre ses mains des lettres de dénonciation et les décrets de liquidation du musée a été une expérience aussi romanesque que bouleversante. "

_____________________________________________________________________
Vous aimerez peut-être aussi :

2 commentaires:

  1. Elle semble attachante cette Nina !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, elle l'est ! J'aime les personnages qui ont du caractère et ne sont pas lisses.

      Supprimer