samedi 6 avril 2013

Momotarô

Momotarô 
Frédéric Laurent
Editions Balivernes 
 
"Momotarô devient le plus grand et le plus fort du village, mais aussi le plus fainéant. Banni du village, il devra lutter contre les brigands pour pouvoir revenir un jour..."

Ce sont la couverture et le titre qui m'avaient attirée et donné envie de découvrir cet album. Une version du conte de Momotarô, le garçon de pêche (c'est littéralement ce que cela signifie et dans la fable originale Momotarô naît d'une pêche) , héros du folklore japonais, forcément j'était intriguée. 

Ici ,point de pêche pêchée dans la rivière par la vieille paysanne, c'est un nourrisson qui est retrouvé par l'homme au bord du cours d'eau. 
Le texte est épuré, pas trop long et cela en fait une lecture bien plus agréable et facile à lire à haute voix pour les enfants ou le soir pour le parent lecteur. 
Momotaro est un personnage gentil et attachant. Cette histoire est un récit initiatique, le jeune héros va devoir faire ses preuves pour trouver sa place dans le village. 
Au fil du récit, le jeune homme va rencontrer des animaux et c'est parce qu'il va leur venir en aide que ceux-ci vont à leurs tours le tirer de situations périlleuses. 

Ce joli album se démarque par son originalité. L'auteur utilise une technique très particulière pour ses illustrations. Un savoir faire qui fait penser tout d'abord à un emaki, un long rouleau de papier ou de soie qui mêlait calligraphie et dessins. On pense également au cinéma, c'est un peu comme avoir le négatif d'un film sous les yeux

Grâce à ses illustrations très détaillées, le très jeune lecteur qui ne sait pas encore lire peut suivre l'histoire tout seul

J'ai adoré le clin d'oeil de Frédéric Laurent à l'auteur et peintre japonais Hokusai (1760 - 1849)
D'ailleurs, dans le conte traditionnel d'origine, l'oiseau est un faisan, ici  l'auteur dessine (mais parle toujours de "l'oiseau") une grue, il se rapproche encore une nouvelle fois des estampes du grand maître. 

En bref : Un récit d'amitié et d'aventure qui reprend un conte traditionnel japonais en le dépoussiérant. Ludique et innovant, cet album saura plaire aux petits et aux grands. 

Une bien jolie édition, un petit format carré (17.5 x 17.5) et à la couverture cartonnée où plusieurs éléments ont été passés au vernis sélectif. Les feuilles sont épaisses et les couleurs bien vives
Les pages de garde sont illustrées et de façon différente entre celles de début et celles de fin mais représentent à chaque fois le mont Fuji


 Quelques estampes de l'auteur et peintre Hokusai (1760 - 1849)...
 Une statue de Momotarô et de ses amis...

2 commentaires:

  1. Il est dans ma bibliothèque. A lire prochainement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je viens seulement de voir ton message ! Je n'ai pas vu passer ta chronique, j'espère que tu as aimé cet album joli et original. :)

      Supprimer