mercredi 5 juin 2013

Gisèle Alain, tome 3

Gisèle Alain, tome 3
Kasai Sui
Editions Ki-oon
"Gisèle, qui se retrouve chargée d’organiser un déménagement à la sauvette par erreur, découvre l’existence d’un autre homme à tout faire nommé G. Bien décidée à devenir son apprentie, elle doit d’abord réussir un travail un peu particulier : rapporter à une riche veuve le perroquet qu’on lui a soi-disant volé… Par un habile stratagème, la jeune fille parvient à s’acquitter de sa mission tout en rendant l’animal à son propriétaire légitime !
De son côté, Éric réussit à boucler son roman juste à temps pour l’envoyer au comité de lecture du prix Ampère… Sa carrière d’écrivain va-t-elle enfin prendre son envol ?"

L'histoire commence par le point de vue d'un jeune homme. Il observe une jeune fille brune et adorable qui tient depuis peu une crêperie en face du bâtiment où il travaille.
Cette jeune fille, c'est Gisèle, notre bonne à tout faire préférée, chargée d'un nouveau défi à relever : remettre à flot une crêperie mal située et dont le patron et cuistot, bougon et sauvage, a fait fuir les clients en tenant la boutique à la place de sa femme qui est enceinte.
Le couple est attendrissant, la jeune femme très douce, son mari sous un extérieur très brusque cache un coeur tendre, l'auteur nous offre ici un beau premier épisode sur la solidarité.
Gisèle sème les amitiés sur son passage et par sa bonne volonté, sa franchise et son soutien rend les gens plus heureux.

Comme dans le second volume, le deuxième épisode est consacré à un retour dans le passé de notre héroïne. Cette fois-ci, l'auteur s'attarde sur la rencontre entre Gisèle et Eric, deux ans auparavant.
Ce flash-back n'est pas montré par hasard, Eric quittant la pension pour suivre sa voie d'écrivain.

On continue dans le passé avec le chapitre suivant, qui nous transporte dans les jeunes années de Gisèle, peu de temps après le décès de sa mère.
Tous ces retours en arrière nous permettent de comprendre quelle jeune fille elle est devenue et comment a évolué sa relation avec sa famille.

Les graphismes de ce troisième volume m'ont semblé encore plus beaux et aboutis que dans les précédents, ils sont juste exceptionnels.
Les personnages sont expressifs. Les dessins ont beaucoup de style et sont très soignés. Les costumes collent à l'époque mais sont d'une grande diversité car dans ce manga on rencontre des personnes de tous les milieux sociaux. 
Je me laisse totalement transporter par l'univers créé par Sui Kasaises personnages et leur histoires me touchent au coeur.

Côté édition, on a toujours cette belle couverture à l’aspect vieilli et "fripé". Ce que j'aime également chez Ki-oon, c'est que le manga est plus gros que la moyenne, on n'a pas l'impression de finir le livre trop vite... même s'il reste que l'on a très envie de découvrir la suite rapidement.

"Gisèle Alain" est à découvrir à partir de 13/14 ans. Pas avant car il y a toujours quelques passages plus sexués. C'est léger et fait avec charme mais ça peut être un frein quant à proposer cette lecture aux jeunes lecteurs.
Une série qui continue sur sa lancée très agréablement et que j'ai hâte de retrouver dans un prochain volume. 

_______________________________________________________________________________
Vous aimerez peut-être : 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire