mardi 25 juin 2013

Les Effacés, tome 5

Les Effacés, tome 5 : Sombre Aurore
Bertrand Puard
Editions Hachette
Les élections sont donc passées et suite à la prise d'otage d'Etienne Hennebeau, les méfaits du présidents ont été dévoilés et c'est la candidate Marie-Ange Mouret qui a été élue. On quittait le 4 alors que l'avion qui ramenait la nouvelle présidente de la république à Paris disparaissait des radars. En parallèle, Nicolas Mandragore se volatilisait également. 
Nos héros se retrouvaient sans "père" et sans les moyens d'action illimités qu'il leur offrait.
On commence ce volume 5 alors que Paris est dans le chaos le plus total, la France n'ayant plus de chef d'Etat légitime, la démocratie ayant été bafouée. Nos cinq effacés vont obtenir l'aide financière du richissime et déjanté russe Nikolaï Stravroguine pour se lancer à la recherche de leur mentor.
N'ayant que peu d’éléments sur Mandragore, ils vont s'embarquer dans une quête pour comprendre son passé, découvrir qui il est vraiment, bref ils vont devoir mettre à jours tous les secrets que leur mentor avait jusqu'à là bien gardés. Le récit va s'enrichir de nouveaux protagonistes à mesure que le passé de Nicolas est dévoilé. Je ne vous en dit pas plus et vous laisse la surprise sur ces nouveaux parce que vous aller en avoir et de taille !
Les effacés sont plus en danger que jamais. Leurs missions sont encore plus périlleuses que dans les précédents tomes. Ils se déplacent dans le monde entier à bord de jets privés, ils se retrouvent parmi les puissants et sont toujours dans l'action. Le récit lui même va donc à 100 à l'heure, il n'y a pas d'instants de repos. On a des événements qui s'enchaînent les uns les autres, telle une réaction en chaîne. Le rythme va de plus en plus vite, au début ils mettent du temps à trouver les premières infimes et improbables pistes, puis la tension monte crescendo jusqu'au bouquet final. De part sa disparition, ce n'est désormais plus Mandragore qui prévoit les missions, ce sont eux-mêmes qui décident de tout. Ce 5eme tome porte sur la trahison, la vengeance, le pouvoir et l'injustice dans le monde. D'un côté, on a l'équipe qui se trouve dans un hôtel à 300 000 euros les trois jours et de l'autre, on est plongé en Somalie où la famine rôde et la guerre civile sévit...Ce n'est pas un récit tendre, il y a un très joli moment entre deux personnages autour d'un piano mais tout le reste est action et armes à feu. Les effacés laissent des morts derrière eux. On n'est pas au pays du club des cinq, le récit s'adresse à de grands ados d'au moins 13 ans
L'histoire semble se terminer même si l'auteur a laissé quelques mystères encore. Mais une postface nous annonce un prochain tome alors que cela pourrait finir ici. On peut se demander ce que nous réserve le tome 6. Va t-il être consacré à la reconstruction de la France et de la démocratie ? En tous cas, on ne peut qu'être impatient de découvrir la suite



___________________________________________________________
Vous aimerez peut-être : 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire