jeudi 13 juin 2013

Merlin, tome 2

Merlin, tome 2 : Les sept pouvoirs de l'enchanteur
T.A Barron
Editions Nathan
"Merlin a ramené l'espoir à Fincayra, mais l'île vit toujours sous la menace de Rhita Gawr. Lorsque l'esprit maléfique frappe à nouveau, les Fincayriens se tournent vers le jeune garçon : lui seul peut les sauver. Pour cela, il lui faut trouver l'Elixir de Dagda dans l'Autre Monde. Désormais, Merlin n'a pas le choix, il doit apprendre à maîtriser ses pouvoirs."

Ayant apprécié le premier tome, j'étais impatiente de continuer l'aventure. 
Ce second volume commence par une note de l'auteur où celui-ci revient sur l'histoire et sur les événements passés dans Les années oubliées. Un éclairage bien agréable qui permet de retrouver progressivement l'intrigue et de se remettre dans le bain de cette version de Merlin. 
Après un prologue où Merlin se voit confier une harpe qui doit redonner vie aux collines obscures, on repasse à une focalisation sur notre jeune héros. Merlin a 13 ans et finalement il est toujours aussi énervé. Je pensais qu'il s'était calmé, assagi mais il est sans cesse en proie à la colère. Son amitié avec Rhia est mise à l'épreuve car le jeune garçon se sent constamment jugé. L'auteur aborde ainsi le thème de l'amitié "vraie". "Si ce sont de vrais amis, ils seront francs avec toi. Ils te diront de faire demi-tour et de terminer ton travail." Rhia est inquiète de ce que pourrait faire Merlin et semble avoir peur qu'il se serve de ses pouvoirs à mauvais escients. Le héros apparaît comme un personnage désagréable, boudeur et susceptible, il devient difficile de s'attacher à lui. A contrario, l'auteur nous dresse un joli personnage dans celui de Rhia. On retrouve également avec plaisir des protagonistes croisés dans le premier tome. Au fil du récit, Merlin va finir par évoluer, l'auteur nous montre sans doute ainsi que le grand enchanteur va mettre du temps à devenir aussi sage que la légende nous le conte. Il va retrouver sa mère et ses amis vont finir par lui manquer.
Le roman est sans temps mort et le style de l'auteur toujours aussi simple et facile à lire. On peut regretter des facilités mais c'est un roman jeunesse, on peut penser que les plus jeunes lecteurs ne seront pas gênés. De nouvelles rencontres, des péripéties, quelques révélations, Merlin poursuit son parcours initiatique et nous entraîne à sa suite. Le prochain volume bénéficie également d'une très belle couverture qui donne franchement envie de le découvrir. 

2 commentaires:

  1. J'accroche vraiment bien à cette série, vivement la suite!!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai juste été déçue du retour en arrière du caractère du personnage. Mais ça reste une chouette série jeunesse pour l'instant, je pense que les jeunes de 10 à 14 ans doivent sacrément bien accrocher ! Hâte aussi de découvrir la suite (et je me répète mais quelle couv ! Mon 9 ans va vouloir me le piquer ! :D)

      Supprimer