lundi 10 juin 2013

Mon arbre

Mon arbre 
Ilya Green
Editions Didier Jeunesse
"Dans le décor d’un arbre aux feuilles multicolores, un bébé fraîchement sorti de son cocon part en quête d’un « nouvel endroit » où il se sentirait moins à l’étroit. En compagnie de son ami le chat, il passe d’une « maison » à l’autre : le tronc de la chouette trop petit, le terrier des loirs trop noir… Finalement, l’enfant, un peu fatigué, trouve une paire de bras qui le mènent « au plus beau des endroits (…) un endroit parfait pour lui et pour son chat ! ». Les bras de Maman..."

C'est un album de toute beauté, mystérieux et poétique et qui nous offre une fin absolument adorable. Le récit mêle adroitement un univers onirique et la réalité. L'histoire peut sans doute prendre plusieurs sens. L'auteur a t-elle cherché à évoquer l'aventure de la séparation et la douceur des retrouvailles d'un bébé et de sa maman ? 
J'y ai vu plutôt une métaphore de la naissance et j'ai adoré la fin si tendre et si juste où la mère est dans une position de prendre soin de son enfant. Quelle belle illustration remplie d'amour maternel !
Le cheminement du bébé qui cherche une maison peut également symboliser un enfant orphelin qui  attendrait une famille adoptante. Et la fin est alors toujours, ou peut-être même plus, aussi jolie et attendrissante
Mais sans chercher plus loin, c'est tout simplement une très belle histoire à lire à son enfant. Le texte sous forme de rimes est particulièrement agréable à lire à haute voix

Quant aux illustrations d'Ilya Green, elles sont aussi magnifiques que d'habitude. Sur les feuilles de papier épaisses, un peu jaunies, se dévoilent des dessins, des collages et des crayonnés plein de charme et de douceur

A noter : Cet ouvrage a été sélectionné par l'opération "premières pages", il est donc proposé dans plusieurs départements par le conseil général et la CAF et offert aux enfants nés dans l'année. 

2 commentaires:

  1. Un très bel album!
    J'aime beaucoup en général ce que fait cette illustratrice de talent!
    Mais je trouve qu'il se dégage particulièrement des pages de celui-ci une très grande douceur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis aussi une admiratrice d'Ilya Green et effectivement celui-là me touche particulièrement. Cette fin est si tendre. <3

      Supprimer