lundi 24 juin 2013

Qui a tué Herman Henderson ?

Qui a tué Herman Henderson ?
Rebecca Promitzer
Editions Bayard Jeunesse
"Béatrice, qui vit à Elbow, une petite ville des Etats - Unis où il pleut sans cesse, rêve de partir au soleil ! Aussi décide - t - elle de participer à un concours de photos dont le premier prix est un voyage en Floride. Pour qu'elle puisse faire la photo qui lui permettrait de remporter le concours, son vieux copain, Sam, l'entraîne dans une vieille maison abandonnée. Mais, une fois sur les lieux, ils découvrent un cadavre. Borgne ! Tout excités, les deux amis se lancent dans une enquête, avec l'aide d'autres enfants. Jusqu'au jour où ils se retrouvent en possession d'un sac contenant les intestins du mystérieux cadavre... Les voilà entraînés dans une bien sombre affaire..."

On dit qu'il ne faut pas juger un livre selon sa couverture, pourtant justement pour celui là, la couverture annonce clairement l'ambiance dans laquelle l'auteure va nous plonger. 

A Elbow, il pleut sans cesse tout l'été. Une coutume a été instaurée pour les enfants de la ville qui ne partent pas en vacances au soleil, ces jeunes doivent s'appeler et se réunir en club. C'est ainsi qu'un groupe de pré-adolescents n'ayant pourtant pas grand chose en commun ont été mis en contact. Il y a Béa notre héroïne, orpheline de père, une mère internée à l'hôpital psychiatrique, elle est élevée par une amie de sa maman. Dans le groupe de ceux qui ne partent pas, elle connaît très bien Sam, ils ont l'habitude de se voir chaque été et ont lié amitié. Le jeune garçon  n'a pas une vie facile non plus, il vit avec son père, un ivrogne et son frère, un vaurien fréquemment violent; Sam ne peut compter que sur son chien, pouilleux mais fidèle . On a également Lisa, jeune file sérieuse qui doit souvent jouer la baby-sitter avec son petit frère Nelson, petit bonhomme qui apporte le côté innocent et enfantin au récit, Eric l'inventeur, et Madison, une fille issue d'une famille riche. 
Les adultes ont une place inhabituelle dans le roman, ils sont en grande majorité tous déficients. Parents qui ont fuis leurs responsabilités parentales, soit qu'ils ont quittés le domicile, soit qu'ils boivent soit qu'ils sont absents. Finalement, il y a peu d'adultes qui tirent leurs épingles du jeu et pas forcément des parents. 
 L'auteure écrit remarquablement bien et multiplie les descriptions de sorte que l'on visualise parfaitement les scènes, c'est d'ailleurs un roman qui pourrait très bien être adapté cinématographiquement
L'atmosphère est très lugubre, c'est un livre surprenant vu l'âge des lecteurs auxquels il s'adresse. Le récit est effrayant, souvent glauque avec des tas de bout de corps qui se trimbalent partout, on est souvent proche de la fiction d'horreur. L'histoire m'a fait penser, à tort ou à raison je serais curieuse d'avoir l'avis d'autres lecteurs, à The Shining de King
Le roman est toutefois bien un thriller fantastiquele contraste de la réalité et de la non-réalité se mélangent à merveille.  D'un côté, on a un meurtre, des disparitions, des bandits, des courses poursuites, des policiers véreux, et surtout un groupe d'enfants attachants qui enquêtent, bref tous les ingrédients d'un bon polar. De l'autre, on se retrouve avec un fantôme, des phénomènes inexplicables, une communauté insolite vivant cachée  et même une touche à la Mary Shelley (Frankenstein). 
Avec un mystère à résoudre, l'été du club des enfants d'Elbow sera moins ennuyeux que prévu, je prédis la même chose à ceux qui liront ce roman. A découvrir à partir de 12 ans.
 "Elbow est une très vieille ville, pleine de vieilles histoires; pour comprendre, il faut remonter aux sources, là où tout a commencé."

4 commentaires:

  1. Ca donne envie même si j'ai 1001 trucs à lire avant ! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai acheté. J'AI TROP HÂTE DE LE LIRE

    RépondreSupprimer
  3. Je pense avoir le public pour à la bib.
    Je note.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai trouvé juste la fin bien, le début est un peu lent à mon gout :)
    Si tu veux voir ma chronique, c'est par là : http://milohomeblog.blogspot.fr/2013/09/qui-tue-herman-henderson.html

    RépondreSupprimer