vendredi 19 juillet 2013

Le bonheur des choses simples

Garder intact les plus beaux de nos souvenirs, prendre soin des petits riens de la vie, apprécier chaque instant présent, trois albums qui peuvent mettre en relief les bonheurs simples...

************************
  
Renardot et le souvenir volé
Isabelle Wlodarczyk
Thanh Portal
Editions du Caïman
Renardot a une belle habitude, tous les soirs, il ouvre son journal intime pour y conter ses activités. De temps en temps, il repart en arrière et lit avec délice le fruit de ses anciennes journées. Jusqu'au jour où il se retrouve devant une page blanche.
"souvenir n°22 :
Rien.
Une page blanche."
Un souvenir a mystérieusement disparu ! C'est une catastrophe pour l'animal qui aime tant savoir que ses souvenirs sont bien inscrits et ce pour toujours. Il décide de mener l'enquête et part interroger les habitants de la forêt. Il rencontre une chouette et une alouette et toutes les deux sont bien désappointées de découvrir qu'elles aussi ont des souvenirs qui leurs manquent.
Le renard rentre chez lui, prend son crayon pour écrire son souvenir du jour puis se couche. En pleine nuit, le voleur apparaît...
 
 Un récit qui fait la part belle à l'imaginaire. J'ai adoré les premières pages où Renardot revient sur ses souvenirs passés, l'auteur y distille une grande poésie, de la tendresse et de l'humour
L'histoire est remarquablement bien écrite et nous entraîne là où on ne s'attend pas. La perte de mémoire, l'importance des souvenirs et de l'écriture, tout cela est évoqué avec subtilité.
La mise en page de l'album est formidable, elle me plaît énormément. Le format est à l'italienne et sur les pages qui reviennent sur un souvenir, on a un Polaroïd et le texte à côté.
Les illustrations sont très jolies et en harmonie avec la délicatesse du récit.
A découvrir dès 6 ans.

************************

Trois petits riens
 Michaël Escoffier
Kris Di Giacomo
Editions Balivernes
 Trois petits riens parcourent le monde accrochés à un chien. Soudain, ils tombent au creux d'une cheminée, un endroit déjà occupé par... le père Noël ! Ce dernier est coincé depuis l'hiver dernier et leur explique la catastrophe qui s'est produit dernièrement dans la maison. La petit fille des habitants a perdu son doudou. Les trois petits riens font alors appel à d'autres petits riens.
"Ni une ni deux - ni trois, ni quatre, les trois petits riens se plient en quatre et autour d'eux réunissent tous les petits riens qui traînent dans le coin. Si trois fois rien égale trois, se disent-ils, à mille nous ferons le poids."
Lorsqu'ils arrivent à évacuer le père Noël de la cheminée, ils découvrent le doudou ! Une histoire abracadabrantesque de pie et de coucou qui avaient fait tomber le doudou dans le conduit de cheminée. Mais l'important c'est que grâce aux petits riens la petite fille retrouve enfin son doudou et son sourire. 
C'est une histoire très fantaisiste et surprenante ! La chute est joliment trouvée et revient avec philosophie sur l'importance que peu avoir certaines choses pour certains, choses qui n'ont aucune importance pour d'autres. 
"La vie est faite de petits riens, de tout petits riens de rien du tout, invisibles aux yeux de certains mais qui comptent pour nous, plus que tout." 
Le texte qui jouent des mots et des sons en utilisant régulièrement des rimes, est facile à lire à haute voix et agréable à écouter pour les enfants. 
Dans des tons sombres, d'ocre, de rouge, de terre de sienne, de gris et de noir, les illustrations sont faites de collages et de dessins au style épuré. Les feuilles, comme la couverture ainsi que les pages de garde, ont un peu l'aspect du papier kraft. La couverture cartonnée est riche en vernis sélectif, l'édition est véritablement soignée
Un album à découvrir dès 4 ans

                   
************************

Abécédaire des belles choses à faire...
Géraldine Collet
Nicolas Gouny
Editions Escabelle
Un drôle d'abécédaire qui est déjà un chouette livre-objet, avec sa poignée pour emporter partout toutes ces belles choses à faire. Le livre n'est pas à proprement parler un récit, l'auteur nous propose des phrases, une pour chaque lettre de l'alphabet. 24 lettres, 24 doubles pages superbement mises en scène
Si ce n'est pas tout à fait une "vraie" histoire, ça l'est presque, puisqu'il y a un fil conducteur. On suit ce petit garçon roux et cette fillette brune le long de leurs aventures du quotidien. L'auteur propose avec ses phrases de petites choses réalisables et que l'on a ensuite envie de tenter de faire ou refaire avec ses enfants. Cet album donne envie de sourire à la vie, de profiter des instants précieux, envie de rire et de faire preuve d'inventivité aussi.
Une ode aux bonheurs simples !
Les illustrations sont juste parfaites et nous plonge dans un univers coloré, souriant et poétique.
C'est très réussi et c'est à découvrir dès 3 ans.

2 commentaires:

  1. Gros coup de cœur pour le premier "Renardot et le souvenir volé" il a vraiment l'air original et je trouve la couverture très belle !
    Merci pour toutes ces jolies découvertes :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette belle lecture précise et enthousiaste! ça fait chaud au coeur pour notre Renardot!

    RépondreSupprimer