mardi 9 juillet 2013

Une guitare pour deux

Une guitare pour deux
Mary Amato
Editions Nathan
Samedi soir 0 : 20.
Je viens de dévorer ce roman d'une traite, après une journée difficile, c'était pile la lecture dont j'avais besoin.
Au lycée, les petites salles de répétition sont partagées entre les élèves musiciens selon un planning établi. Nos deux héros, Lyla et Tripp, se partagent la même salle avec un jour de décalage. Elle, est sensée travailler son violoncelle. Lui, se sert de la guitare mise à disposition par l'école pour assouvir sa passion. Ils semblent au départ n'avoir rien en commun mais après quelque temps, ils se prennent au jeu de petits mots échangés sur le pupitre et ainsi petit à petit se découvrent l'un comme l'autre des affinités. D'autant plus lorsque Lyla s'essaye à la guitare et devient accro à cet instrument, les voici désormais à se partager une guitare pour deux...
Lyla a 14 ans. Élève parfaite, enfant parfaite, elle est constamment sous la pression de son père et de ses professeurs. Destinataire d'un héritage maternelle trop lourd à porter, elle subit avec une sourde angoisse de devoir exceller au violoncelle, instrument qui la rebute de plus en plus. Du côté de ses amis, elle est également dans une position de satisfaire l'autre et se laisse étouffer par les désirs de sa meilleure amie, Annie.
En parallèle, Tripp ne vit que par et pour la guitare. A telle point, que sa mère l'a en privé, l'obligeant donc à se servir, en cachette d'elle, de l'instrument du lycée. Solitaire, franc, il se moque du regard des autres tout en ayant du mal à s'y confronter. Tripp semble presque l'exact contraire de Lyla mais finalement ils vont vite se trouver des atomes crochus. Chacun des deux personnages va évoluer au fil des pages grâce à l'autre. C'est le récit d'une belle amitié. Le récit de leur apprentissage, lui comme elle vont enfin se confronter aux autres et affirmer leurs propres choix et tracer leurs propres voies. L'auteure dresse un tableau réaliste dans ces portraits de jeunes qui aimeraient "qu'on les lâche", qui souhaitent être maître de leurs choix.
C'est vraiment un livre hyper plaisant et très facile à lire. Le style de l'auteure est très fluide et en prime elle parsème son texte d'une bonne touche d'humour. Le roman est ponctué par des mails, des messages manuscrits, des chansons, des notes, autant d’éléments qui contribuent à rendre le roman encore plus vivant et léger. 

Dynamique, rythmé, c'est une très jolie lecture à découvrir dès 11 ans.
A noter : L'histoire tourne donc autour de la musique et en lisant le livre on peut aller écouter les chansons qui jalonnent le récit, ICI ! Sympa ! On retrouve également les paroles (en anglais et en français) ainsi que les tablatures, à la fin du livre. 

7 commentaires:

  1. Totalement en harmonie avec ton article et ton ressenti !

    RépondreSupprimer
  2. Il plaira à ma fille : ados, musiques, humour, ... Je le note de suite ;)

    RépondreSupprimer
  3. Comme toi, j'ai beaucoup aimé ce livre =)

    RépondreSupprimer
  4. Il a l'air chouette comme lecture détente!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai passé un bon moment avec Lyla et Tripp, je remarque que toi aussi ! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Une jolie découverte en effet! :) C'est très chouette pour les chansons et les tablatures !!!

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai terminé cet après-midi et en effet, c'était une lecture très plaisante

    RépondreSupprimer