jeudi 22 août 2013

3000 façons de dire je t'aime

3000 façons de dire je t'aime 
Marie-Aude Murail
Editions L'école des loisirs
Collection Medium
"Chloé, Bastien et Neville ont eu en cinquième une professeure de français qui n’aimait que les livres qui finissent mal. Un soir, elle les a emmenés pour la première fois au théâtre voir une représentation de Dom Juan de Molière. Cette soirée a changé leur vie. C’est décidé, ils seront comédiens ! Six ans plus tard, leur désir de monter sur scène est intact et ils se retrouvent au conservatoire d’art dramatique de leur ville. Le professeur le plus réputé, monsieur Jeanson, les prend tous les trois dans son cours. Comment le théâtre va-t-il lier pour toujours la jolie jeune première, le valet de comédie et le héros romantique que Jeanson a su voir en eux ?"

Voici une magnifique histoire d'amour et d'amitié mêlés entre trois jeunes de 18 ans, encore gamins. Si différents, ils se complètent, formant un trio original et attachant. 
On a une fille Chloé, peu rebelle et timorée et dont les parents sont enseignants. Elle a surtout pour elle d'être très jolie
Bastien, fantasque, le bouffon de service, il aime faire rire et n'aime pas faire d'efforts. Il a grandi sans obtenir d'attention de la part de ses parents. 
"Il ferait rire les gens fatigués qui s'affaissent le soir devant leur télé, la zappette à la main. Le rire consolateur, le rire libérateur, le rire médecin !"
Et Neville, enfant d'une maman solo un peu larguée. C'est un très beau garçon, sombre et taciturne. Il vole avec une facilité déconcertante... même le coeur de ceux qui l'entourent. 
Une farandole de protagoniste secondaires tournent joyeusement (ou non) autour de nos trois héros. Le vieux prof de théâtre, passionné et passionnant. La mère de Neville angoissée et angoissante. Les parents de Bastien sont finalement presque aussi absents dans le récit qu'ils ne le sont dans la vie de leur fils. Les parents de Chloé sont d'assez bons parents, sans doute un peu trop exigeants et attentifs. La petite soeur de Chloé est attachante également (je verrais bien un roman centré sur elle). 
Marie-Aude Murail donne du corps à ses personnages, mêlant le réalisme à la fiction, elle a presque réussi à me faire croire qu'ils étaient vivants. 
Tour à tour, l'auteure peut me faire prendre un fou rire, me faire battre le coeur ou comme ça au détour d'une phrase, m'attendrir...
"Neville avait un secret charmant. Au fond, tout au fond de lui, il aimait sa maman."
Le narrateur dit "nous" mais tout en parlant des trois jeunes comme si chacun d'eux était un autre, de sorte qu'il faut attendre la fin du récit pour savoir qui il est, Chloé, Neville ou Bastien ? 
J'ai fini le livre pantoise, le sourire aux lèvres, comme vidée d'avoir ressenti tant d'émotions
C'est un roman qui ouvre la porte sur les choix, la passion, l'amitié, le tout lorsque cela concerne les adolescents mais finalement le récit s'adresse à tous. Un coup de coeur pour ma part, je vous le recommande chaudement. 

9 commentaires:

  1. Voilà au moins un titre original. Je croyais n'en connaître qu'une !...

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air très chouette mais je suis dans un dilemme, il faudrait que je lise d'abord Miss Charity que l'on m'a offert voilà 3 ans !
    De Murail j'ai déjà lu "Oh, boy" ;)

    RépondreSupprimer
  3. Oh, j'adore le théâtre et j'ai toujours entendu beaucoup de bien de cette auteure que je n'ai pas encore lue. Du coup je pense qu'il va aller direct en wishlist celui là. Merci de me l'avoir fait découvrir !

    RépondreSupprimer
  4. Et hop comment rajouter un bouquin dans une liste de "romans à lire" déjà longue comme le bras .. !
    je te remercie ?? :p

    RépondreSupprimer
  5. Ah c'est très tentant, et j'aime beaucoup ce titre...

    RépondreSupprimer
  6. Je l'avais repéré dans ma sélection de la rentrée littéraire, tu as fini de me convaincre, je le veux !!!

    RépondreSupprimer