mardi 15 octobre 2013

Chitty Chitty Bang Bang fait le tour du monde

Chitty Chitty Bang Bang fait le tour du monde
Frank Cottrell Boyce
Editions Gallimard Jeunesse
Chitty Chitty Bang Bang vous connaissez ? A l'origine, c'est un roman pour enfants, publié en 1964 et écrit par Ian Fleming, le papa de James Bond. Chitty Chitty Bang Bang connu même une adaptation cinématographique en 1968
Ici, avec une famille mixte et des références actuelles, que Frank Cottrell Boyce nous propose une version revisitée et moderne de l'oeuvre classique. La magie opère clairement et l'auteur nous entraîne avec humour au tour du monde à bord du bolide
Le jour où le père de famille, M. Klaxon perd son emploi, il décide de bouleverser sa vie et celle de sa femme et leur enfants en partant à l'autre bout de la planète. Malheureusement, la société qui l'employait vient récupérer leur voiture et l'aventure paternelle semble tomber à l'eau. M. Klaxon ne sachant pas rester inactif se met alors à modifier la maison, des inventions voient le jour et transforment rapidement en cauchemar la vie paisible de la famille. Pour l'occuper, sa femme revient un soir avec un vieux camping-car, qu'elle lui demande de retaper. 
"_ C'est qui ?
_ On se fiche de savoir qui c'est, dit Lucy. Même si c'était Lord Voldemort et son affreuse belle-mère, la porte s'ouvrirait pour leur proposer du thé.
Et c'est ce qui se passa et ce qui permit aux enfants d'apercevoir, garé devant la maison, un immonde camping-car bleu et beige avec des pare-chocs rouillés et une fenêtre en moins. 
_ Maman ! hurla Petit Harry. 
Car c'était bien maman qui était assise derrière le volant et qui leur faisait signe en klaxonnant. 
_ Qu'est-ce que c'est que ce truc ? s'étonna Jem. 
Ils se précipitèrent dans la rue. 
_ Ce truc est un combi VW de 1966, le camping-car préféré des familles d'aventuriers pendant près d'un demi-siècle, expliqua papa. Je n'ai pas raison ?"
Si la mère s'imaginait en fait occuper son mari à une tâche vaine, elle est surprise lorsqu'enfin il a fini de le remettre à neuf (enfin presque). La touche finale est un énorme moteur d'avion qui vient prendre place sur le véhicule. Et c'est là que l'aventure commence vraiment car ce moteur n'est pas un simple moteur, la famille Klaxon va le découvrir au fil de son voyage. Paris, Le Caire, attention décollage immédiat, les surprises sont au tournant, les méchants aussi...  
Orignalamusant et un brin effrayant parfois, ce récit a tout pour plaire aux jeunes lecteurs. Nous nous attachons aux personnages. Le papa qui est un doux dingue et qui prononce régulièrement une ritournelle "le mot du jour est", formule qui change en fonction de son humeur, ainsi ce peut être "le mot du jour est : chance""le mot du jour est : immobilisé""le mot du jour est : amélioration de l'habitat" (oui, ça en fait trois mais ça n'a pas l'air de le gêner); "le mot du jour est : rigolo". etc. La mère amoureuse de son mari qui se laisse entraîner à sa suite.
 Les enfants sont au nombre de trois, le bébé Harry, l'adolescente gothique Lucy qui se révèle surprenante et le surdoué Jeremy (Jem). L'amour familiale, l'unité et la solidarité sont des thèmes très présents. C'est une histoire charmante, magique dont la fin nous laisse attendre la suite. A découvrir à partir de 10 ans
Les illustrations pimpantes de Joe Berger jalonnent agréablement le texte.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire