jeudi 3 octobre 2013

Time riders, tome 6

Time Riders, tome 6 : Les Brumes De Londres
Alex Scarrow
Editions Nathan
Dans le précédent tome, les time riders avaient été pourchassés par des clones tueurs, qui ressemblaient comme deux gouttes d'eau à Bob et Becks. Somme toute, ils avaient pu retourner dans l'arche, sains et sauf mais savaient que les tueurs allaient arriver d'où la prise de décision de partir, de quitter l'arche qui était devenue leur maison. C'est ainsi qu'au début de ce volume, ils volent un camping car en embarquant un maximum de matériel mais en le triant tout de même : disques durs et les parties essentielles de la machine à remonter dans le temps. De front, en 2001dans leur boucle temporelle, Maddy se rend dans New York,  et va voir Liam/Foster et la jeune fille arrive à le convaincre de suivre le groupe. Finalement, ils partent le 12 septembre 2001, c'est  donc la grosse pagaille et ils ne vont vraiment pas vite. Ce jour là, les deux derniers tueurs arrivent donc dans l'Arche, persuadés de les trouver; les clones cherchent pendant près de 12 heures avant de trouver un petit indice : ils savent qu'ils vont aller à Boston, dans le village où Maddy a passé son enfance. En parallèle, elle pense retrouver ses parents mais a des gros doutes sur le fait de se retrouver face à elle-même à 9 ans. 
Le récit de nos aventuriers prend alors des allures de Road Movie tout en étant une belle course poursuite ! La baston est au rendez-vous ! En même temps, on voit un peu ce qu'il se passe en 2069 avec celui qui a inventé les voyages dans le temps et on commence à comprendre comment se sont formés les Time Riders... 

Alex Scarrow est sacrément doué ! Il arrive à rendre son récit captivant, troublant et à retourner les situations pour créer des révélations à couper le souffle ! 
La plupart des éléments troubles des précédents volumes trouvent ici leurs explications. Par contre, d'autres mystères apparaissent....
Le roman est d'une immense richesse
Il y a un peu de "X files" dedans ! Et ça, j'adore ! Nous suivons dans le récit un homme d'un ministère,  du style de "Mulder" ;), Cooper, qui a un dossier qui lui tient à coeur. Petit à petit, il rassemble des indices, des photos qui correspondent à des objets d'une technologie inconnue, ce à quoi s'ajoutent des photos de crânes vides, et ce sont des moments très prenants et géniaux à lire
Un peu de "Cars" au sein du récit aussi ! Avec la présence d'un village à la Radiator Springs ! Une ambiance typique d'une zone désaffectée marquée par la crise : Une serveuse qui s'ennuie, une shérif qui n'a rien à gérer etc. 
Un récit qui est également d'actualité !! Alors qu'il est admis aujourd'hui que le réchauffement climatique est causé par l'activité humaine, c'est en fait exactement ce que raconte le livre 2011 est dans "Time Riders", une année charnière, une année où le monde prend conscience des futures évolutions dramatiques : réchauffement climatique, montée des eaux, raréfaction des ressources naturelles, pollution, guerre du pétrole.... 
Je ne vous parle pas vraiment de Londres et de Jack l'éventreur, contrairement au titre et à la 4ème de couverture, parce qu'en fait l'équipe ne se trouve dans la capitale anglaise, en 1888, qu'au dernier quart du roman.
En bref, un volume qui se dévore, la tension monte encore d'un cran, nous nous rapprochons de la fin du monde...
Mon tome préféré, un gros coup de coeur ! 

1 commentaire:

  1. Le seul tome que j'ai lu, mais qui me donne énormément envie de découvrir les cinq premiers =D

    RépondreSupprimer