vendredi 15 novembre 2013

À malin, malin et demi


L'invitation faite au loup
Christian Oster
Anaïs Vaugelade
Editions Ecole Des Loisirs
Collection Mouche
Dans cette fable, le cochon va devoir se montrer plus intelligent que le loup...
Tous les soirs, le cochon sort de la ferme pour aller courir dans les bois. Et tous les soirs, le loup l’attend et essaie de l'attraper... en vain, le cochon étant bien plus rapide et ayant une meilleure ouïe que le loup. Las de ce petit jeu, un soir, le porc s'arrête et propose un marché à son poursuivant.
"Alors je te propose de passer une épreuve, si tu gagnes cette épreuve, je ne chercherais pas à t'échapper, et tu me mangeras. Si tu la perds, tu ne me courras plus après et je pourrais sortir la nuit tranquillement."
Dans ce joli conte fin et amusant, le personnage du cochon passe un marché de dupe avec le loup. Il lui fait passer un test d’intelligence qu'il est sûr de gagner. 
A chaque épreuve, le jeune lecteur s'amusera à chercher en même temps que le loup, une fois qu'il aura compris la technique du jeu de mot, il est fort possible qu'il devine avant l'animal. 
L'histoire se passe à la ferme et les illustrations des animaux sont très expressives. Ces dessins en noir et blanc accompagnent très agréablement le texte. Le roman est à découvrir dès 6/7 ans. 

 ********************

Un jeune loup bien éduqué
Jean Leroy
Matthieu Maudet
Editions L'école Des Loisirs 
 Un jeune loup, très bien élevé, a faim et part donc chercher une proie à dévorer. Il attrape en premier lieu un lapin, qui émet le souhait d'avoir une histoire avant de mourir
Mais en respectant les bonnes manières et l'éducation que lui ont donné ses parents, le louveteau se fait avoir ! Le lapin profite que le chasseur parte chercher un livre pour s'enfuir. 
Puis, l'animal, agacé par son premier échec, réussit à attraper un poulet. (en se servant du livre pour l'étourdir). Rebelote, malgré ses craintes, le loup n'ose pas ne pas accorder de dernière volonté au volatile mais il finit par voir s'échapper son déjeuner. 
Pour finir, le voilà qui s'en prend à un petit... garçon ! Il a beau bouillir de rage et mourir de faim, il accepte de satisfaire la demande de l'enfant, surtout que celui-ci est très poli. 
"Mais le petit garçon n'a pas réclamé la liberté. Il a aussi pensé à dire "s'il te plait". Alors le chasseur pousse un gros soupir, et il repart vers sa maison. " 
Par contre, le petit garçon sera toujours là à son retour... 
Il m'est difficile de parler de cet album car je suis totalement passée à côté. C'est bien la première fois avec une histoire de Jean Leroy ! Je n'aime pas ce personnage d'enfant passif qui admet sans broncher qu'il va se faire manger. Je n'aime pas la chute non plus où par sa bêtise, ce sont finalement ses amis, le poulet et le lapin, qui vont finir dans l'estomac du loup. 
Cela ne m'a pas fait sourire, ni même frémir, pour moi c'est tombé à plat malheureusement. 

Parce que ce n'est que mon ressenti, je vous invite à découvrir des chroniques d'autres blogueuses qui, elles, ont adoré

1 commentaire:

  1. "l'invitation faite au loup" a l'air d'être un bon livre de première lecture ! Je pense que mes petites soeurs l'apprécieront quand elles seront en fin de CP :D

    RépondreSupprimer