vendredi 15 novembre 2013

Doudous, pouce et surtout beaucoup de tendresse

Les objets transitionnels aident et apaisent les tout-petits. Ils constituent pour eux, tout simplement, d'un moyen d'affronter le monde. Aujourd'hui, je vous présente 3 albums qui parlent de la place que prennent les doudous et le pouce auprès des jeunes enfants. 
3 albums pour grandir en douceur ! 3 albums coups de coeur ! 

Ça sent bon la maman
Emile Jadoul
Claude K. Dubois 
Editions L'école des Loisirs
Pastel
Après l'histoire et le câlin du soir, Taupinou n'a pas envie de se retrouver tout seul dans son lit
"Mais Maman Taupe lui donne un dernier bisou entre les oreilles... puis elle s'en va tout doucement."
La petite taupe s'assoit alors sur son lit et écoute les bruits de la maison et ceux de la nuit. 
Taupinou se relève mais sa maman n'est pas d'accord et insiste pour qu'il se recouche. Son enfant voudrait qu'elle dorme avec lui. Alors maman taupe trouve une idée pour laisser un peu d'elle auprès de son petit. Elle ôte son foulard et Taupinou retourne au lit avec...

Lorsque je tiens ce livre, je pars forcément sur un bon à priori car j'adore les deux auteurs. La couverture est d'un chou ! A l'intérieur, c'est tout aussi joli, doux et tendre. Un joli brin rétro peut-être, avec les tissus à carreaux. L'ambiance, créé par Claude K. Dubois, est à l'image du texte, une envie de cooconing, de prendre dans ses bras son enfant et de se laisser dorloter et câliner. C'est un livre-doudou dans tous les sens du terme, une histoire sur les doudous, un récit à lire et à relire avec son tout-petit bien au chaud au creux de nos bras.  

***************************

Nos beaux doudous
Stéphane Servant
Ilya Green
Editions Didier Jeunesse
Le petit garçon a un doudou, nommé tout simplement Doudou, qu'il amène partout avec lui dans ses activités. 
L'enfant et son compagnon en peluche continuent d'être fusionnels jusqu'au jour où le garçon rencontre Laura, une fillette elle-aussi accompagnée d'un énorme doudou. 
La petite fille et le petit garçon vont jouer, au toboggan, à s’inventer des histoires de château... 
"Dans le parc, le château grandissait
Et plus il grandissait, moins je pensais à Doudou."
Les enfants vont grandir, oublier leurs doudous jusqu'au jour où ils les retrouveront avec bonheur, ceux-ci auront repris leur taille réelle et resteront près d'eux. Ainsi va la vie...
Un texte poétique et subtil sur l'importance que peut prendre un doudou jusqu'au moment où l'enfant est prêt à grandir, à s'en détacher et à s'ouvrir aux autres.
"Maman et Papa étaient un peu inquiets parce que Doudou prenait toute la place dans ma chambre. Mais comme j'étais heureux, ils ne disaient rien."
Le livre va au-delà d'une simple histoire de doudou, j'y ai vu le récit du début du chemin de la vie. Le texte est magnifique et Ilya Green a bien su retranscrire à travers ses magnifiques dessins cette histoire fantaisiste.  
Les illustration utilisent des techniques variées et riches, découpages, dessins, crayon noir, le graphisme est aussi beau que percutant. 
Un album pour apprendre, rêver et grandir. 

 ***************************

Pouce 
Alice Brière-Haquet
Amélie Graux
Editions Flammarion
Père Castor
Alàlà je fonds devant ce livre ! J'adore la couverture, quelle riche idée d'avoir fait une page pleine du personnage le pouce à la bouche ! J'aime, que dis-je, je suis fan des auteurs. Le thème me parle énormément ! Alors cet album fera sans doute partie de mes chouchous pour très très longtemps. 
C'est doux un pouce, ça rassure, c'est toujours là pour se calmer, on est bien en train de téter. Mais justement ça isole un peu, si on le sort, on peut faire plein de choses : dessiner, recueillir un oiseau et même prendre la main d'une jolie petite fille...
Ici, c'est le pouce qui a envie de liberté, le petit narrateur essaie de l'en dissuader mais son pouce n'a pas envie de reculer et préfère GRANDIR ! 
J'aime cet album sans restriction. L'auteur a su trouver les mots justes pour parler de cette drôle de relation que l'enfant peut avoir avec ce petit bout de lui-même. L'histoire est une aventure du quotidien, avec les copains de la classe, la maîtresse et la petite amoureuse. Le petit garçon s'extériorise, prend confiance en lui et se découvre l'envie de nouvelles expériences. 
Amélie Graux nous régale avec ses crayonnés. Je ne me refais pas, j'adore son travail qui me touche à chaque fois. 
C'est un album bourré de tendresse à découvrir absolument. 

1 commentaire: