mercredi 27 novembre 2013

La double vie de Cassiel Roadnight

La double vie de Cassiel Roadnight
Jenny Valentine
Editions L'école des loisirs 
Collection Médium 
Chap a 16 ans, après avoir vécu de foyer en foyer entre l'âge de 10 et 14 ans, cela fait 2 ans qu'il vit dans la rue. Jusqu'au jour où, le personnel du nouveau centre pour jeunes désœuvrés dans lequel il vient d'arriver, le reconnait... ou du moins pense le reconnaître. Coïncidence étrange, Chap ressemble comme deux gouttes d'eau à un jeune garçon de son âge disparu deux ans auparavant, Cassiel Roadnight. En regardant les coupures de presse et les photos transmises par la famille de Cassiel au département des personnes disparues et à la police, Chap se met à rêver. Ah qu'est-ce qu'il aurait donné pour avoir la même enfance que ce gars-là ! Qu'est-ce qu'il donnerait pour avoir des êtres chers qui l'attendent quelque part. Et si tout ça était à portée de main ? Et si, en le prenant pour Cassiel, on lui donnait une chance d'avoir un avenir meilleur ? Alors Chap va le tenter, il va accepter d'endosser un rôle, de reprendre la vie de celui qui a disparu, de prendre sa place. Si au départ, tout lui semble idyllique, peut-être aurait-il dû réfléchir afin de se lancer tête baissée dans cette usurpation. Et si la vie de Cassiel n'était pas si heureuse ? Et si, il avait eu une bonne raison de fuir ? Et si le pire lui était arrivé ?...

La double vie de Cassiel Roadnight est un excellent roman, j'ai passé un très agréable moment de lecture. Il est assez rare d'avoir un bon thriller pour jeunes lecteurs et celui-là sait capter l'attention et intrigue. Nous sommes plongés dans les pensées du narrateur, grâce à ce dialogue intérieur nous sommes au plus près de ses émotions. Chap se pose de nombreuses questions concernant son identité et sur la famille au sens général. Toutes ces réflexions prennent un tour plus dramatiques à mesure que Chap s'installe dans la peau de Cassiel. 
"Je n'avais jamais voulu être moi. Mais être ce que l'on est n'est pas vraiment une question de choix. Tout le monde le sait.J'étais Cassiel Roadnight à la surface, mais en dessous j'étais un fou enfermé dans le grenier, un cinglé dans sa cellule, qui gémissait, hurlait, tapait à la porte et la griffait pour sortir."
Chap est un personnage attachant. C'est un garçon solitaire, qui jusqu'à l'âge de 10 ans, n'a connu comme compagnie que son grand-père. Ce dernier quotidiennement sous l'emprise de l'alcool, n'en a pas moins était un être aimant. Par des flash back nous retournons vers le passé du jeune garçon afin d'avoir un regard sur leur vies lorsqu'ils étaient ensemble. La relation entre ce vieil homme et cet enfant, malgré toutes ses failles, est émouvante et tendre. En comparaison, les autres personnages manquent un peu de dimension, de développement mais restent agréables à suivre.
Le livre offre de nombreux rebondissements ainsi que du suspense sans être effrayant
Le style est fluide, par contre le rythme est parfois rapide, surtout à la fin où tout s'enchaîne un peu trop viteIncapacité parentale, dépendance, recherche d'identité, secrets de famille, le récit confronte le lecteur a de nombreux sujets sensibles. Un roman court et prenant à conseiller aux 12-16 ans. 

Ce roman a reçu la Pépite du Roman Ado européen décerné par le Salon du livre et de la jeunesse de Montreuil 2013.

Un roman lu en parallèle avec ma complice de A l'ombre du Saule. Lecture qui d'ailleurs nous a valus de longues discutions sur certains points du roman... Je vous laisse découvrir sa chronique, ICI

1 commentaire:

  1. Comme je disais chez A l'ombre du saule, il faut vraiment que je découvre ce roman ! ;-)

    RépondreSupprimer