mardi 17 décembre 2013

C'est bientôt Noël # 7 : L'enfant au grelot


L'enfant au grelot
Jacques-Rémy Girerd
Benoît Chieux
Damien Louche-Pélissier
Editions Casterman
Collection les albums Casterman
"Un Jour, sans qu'on sache ni pourquoi, ni comment, ni d'où il venait, un panier d'osier tomba du ciel. À l'intérieur, il y avait un bébé emmailloté jusqu'au cou et qui tenait, serré dans sa menotte, un drôle de petit grelot doré. L'enfant était tout seul au milieu des grands arbres enneigés et ses pleurs résonnaient dans toute la forêt. Le facteur, qui rentrait de sa tournée, fut attiré par ses cris. Devant cette étrange découverte, les yeux du facteur s'agrandirent comme des soucoupes :
- Mais qu'est-ce que je vais faire de toi, mon pauvre minot ?
dit-il en soulevant le poupon avec délicatesse. Dans les bras du facteur, bercé tendrement, le bambin se calma tout de suite. Grand-Jacques, ainsi s'appelait le facteur, l'allongea dans la sacoche vide de sa bicyclette et l'emmena jusqu'au village en lui racontant dans le détail tout ce qu'il avait fait dans la journée : la distribution des lettres, l'énorme paquet qu'il avait apporté au bûcheron, la carte postale d'Égypte déposée chez l'instituteur, le paquet de factures chez le pharmacien, le mandat à l'orphelinat de Mamie Rose...
Soudain, son visage s'éclaira :
- Voilà où je vais t'emmener : chez Mamie Rose ! C'est une très gentille dame qui recueille les enfants perdus ! Ti seras bien chez elle !" 
Ainsi commence l'histoire de l'enfant au grelot. Ce petit garçon trouvé par le gentil facteur et recueilli par la douce Mamie Rose qui s'occupe des enfants orphelins. A 7 ans, Charlie, car c'est son nom, est un heureux et agréable garçon. Il continue de voir régulièrement Grand-Jacques, le facteur qui l'avait trouvé dans la forêt et l'accompagne même, perché dans sa sacoche lors des tournées. 
Charly est également un peu étrange, il parle aux étoiles et aime à penser que chaque personne en a une qui veille, tel un ange gardien. 
"Charly répétait souvent à ses camarades que, dans le ciel, à des milliards et des milliards de kilomètres, il y avait sûrement une étoile qui brillait spécialement pour chacun d'eux. Charlie avait découvert la sienne, elle s'appelait Alma." 
Quelque temps avant Noël, Charly décide d'écrire sa lettre au Père Noël. Il lui explique qui il est, d'où il vient et ce qu'il aimerait pour Noël (une lunette astronomique bien évidemment). C'est Grand-Jacques qui se charge d'amener le courrier jusqu'à la maison du Père Noël. 
"[...] personne n'a le droit de voir le Père Noël, sauf les facteurs, répondit Grand-Jacques."
Mais ce dernier va avoir une désagréable surprise en entrant chez Le Père Noël. Celui-ci n'est plus lui-même. 
"Fichez-moi la paix avec vos maudites lettres, puisque je vous dis que je n'en ai rien à faire ! Je ne suis plus le Père Noël !"
A partir de là, rien ne va plus, Grand-Jacques se casse une jambe et Charly en rendant visite à son ami découvre les lettres non déposées chez le Père Noël et décide d'y aller lui-même...

Adaptée du film d'animation éponyme, c'est un régal de découvrir cette belle histoire de NoëlÉmouvant, le récit raconte avec délicatesse l'aventure de ce petit garçon gentil, courageux et attentif qui mène une vie heureuse à l'orphelinat entouré par des êtres qui prennent soin de lui (Mamie Rose et Grand-Jacques). Le graphisme, original, est magnifique, les tons sont très intenses, le lecteur est captivé par les couleurs chaudes et flamboyantes. L'album est également délicieusement teinté de poésie
"Les rêves des enfants sont éternels, je les connais par coeur. Rien ne peut les détruire, pas même le feu." 
La question de la recherche des origines est posée de façon sensible, et après un petit suspense, père et fils vont se retrouver. 
Seule considération à prendre en compte avant de lire le livre le soir à ses enfants, le texte est un peu long donc soit il faut s'y prendre tôt, soit le lire à un autre moment de la journée, soit le parent-lecteur peut adapter quelque peu.
Ce conte de Noël féerique crée de l'émerveillement chez l'enfant dès 3 ans
Quelques mots pour finir, sur cette toute nouvelle édition de l'album. Cette dernière version est très soignée. L'ornement rouge étoilé de la tranche est très réussi ainsi que les flocons qui parcourent la 1ère de couverture, lumineuse grâce au vernis sélectif. 

Un extrait du court métrage d'animation réalisé par Jacques-Rémy et produit par Folimage. L'enfant au grelot a remporté le prix cartoon d'or en 1998. 



1 commentaire: