vendredi 6 décembre 2013

Dôme, T1 & T2

Dôme, tome 1 et tome 2
Stephen King
Editions Le livre de Poche
Commencé en 1976 mais abandonné pendant plus de trente ans, Stephen King a repris l'histoire de Dôme après la carrière d'écrivain hors du commun qu'on lui connaît. 

Chester Mill est une petite ville provinciale tout ce qu'il y a de plus banal avec 1150 habitants plus ou moins bons selon les individus. Mais tout bouscule lorsqu'une invisible, mais non moins terrifiante, barrière recouvre la ville et la sépare du reste du monde. En très peu de temps le nombre de morts commence à monter... 

Stephen King met la ville sous cloche et nous avec ! Impossible de lâcher le livre avant de l'avoir terminé ! Préparez-vous à une nuit blanche (ou une par tome !) !

Avec le postulat de départ, un dôme qui recouvre toute une population, tous les excès possibles et imaginables se produisent, les passions et les pulsions sont exacerbées. Très vite, il n'y a plus d'autorités, enfin celui qui en a est le pire des hommes, un meurtrier, un trafiquant de drogue, qui a même aidé sa femme à mourir... Ce second conseiller de la ville, Big Jim, s'autoproclame le chef du village. Il embauche de nouveaux policiers mais il choisit les pires des délinquants, principalement des violeurs pour en faire sa milice privée. Big Jim fait aussi main basse sur les ressources, quant aux dissidents ils sont soit emprisonnés soit tués. 
La dictature ainsi instaurée rappelle forcément l’Allemagne nazie, Big Jim est même comparé, dans le récit, à Hitler.
Il y a énormément de personnages et ce qui est très agréable c'est que le lecteur a l'impression de connaître tout le village. Il n'y a pas de héros à proprement parlé. Certes, Barbie un ancien de l'armée qui se retrouve bloqué dans la ville et Julia la journaliste peuvent faire office de personnages principaux mais finalement ils ne sont pas forcément plus importants que les autres
Le premier volume pose les bases, le décor, l'ambiance. Même si le lecteur ne s'ennuie pas, l'action n'est pas rapide. Toutefois, tout se passe en seulement trois jours pour le premier volume, en une semaine sur la totalité de la série. Durant ce court laps de temps, il se passe de tout : meurtres, viols, pillage du grand magasin (volontairement déclenchée par Big Jim), incendie criminel du journal local. Dôme m'a rapidement fait pensé à "Une place à prendre" de J.K. Rowling, le lecteur suit dans un grand huit-clos des individus qui complotent, détruisent et se déchirent. 
Dans ce roman, mélange d'horreur et de science-fiction, King traite des atrocités que peuvent commettre les humains car ce ne sont pas les animaux, ni les extra-terrestres, ni une quelconque créature fantastique, ce sont bien les hommes qui commettent les pires abominations. C'est une histoire d'horreur moderne terriblement efficace, le grand maître sonde une nouvelle fois les profondeurs du mal chez l'humain. Avec toute cette violence, ce n'est pas un roman facile à lire mais Stephen King nous maintient sous son dôme durant les presque 1500 pages. Il y a également un côté écolo au récit. Malgré le dôme, le village est quand même étendu et a des ressources. Sans Big Jim et sa folie, la petite communauté aurait pu vivre correctement en autonomie bien plus longtemps qu'une semaine. Il en faut peu pour retranscrire cette situation à notre planète... 
La fin dénote un peu par rapport à tout le reste du roman qui est très réaliste mais personnellement elle m'a convenue...

Maintenant que j'ai terminé les deux volumes, je vais pouvoir me jeter sur la série ! 

La bande-annonce de la version originale rend bien l’atmosphère oppressante du roman...


8 commentaires:

  1. Je suis en train de finir le deuxième tome et il me tarde également de pouvoir commencer la série qui visiblement est très bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite une bonne fin de lecture ! Régale-toi bien ! :)

      Supprimer
  2. Je n'ai pas lu les deux tomes mais j'ai regardé la série et j'ai accroché !
    Mais vu ce que tu en dis sur facebook tu n'es pas fan de la série et il doit y avoir beaucoup de différences...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, hier soir, après avoir fini ma chronique et malgré l'heure tardive, je n'ai pas pu m'empêcher d'attaquer la série tv (en vo par contre, je suis hermétique à la vf).
      Stephen King lui-même a beau avoir été aux commandes de la série, ça ne vaut pas les livres du tout. La série télé est beaucoup plus lisse (Big Jim est bien pire dans le bouquin même physiquement), les personnages sont mélangés et le rythme est, pour moi, trop lent. Je commence à croire que ceux qui disent que King ne supporterait pas qu'une série télé ou un film soit meilleur que son livre et donc qu'il a fait exprès de faire d'Under the Dôme la série télé un truc bien en dessous de ce qu'il a écrit, n'ont pas tort. :D

      Supprimer
    2. Je n'avais pas entendu ce genre de rumeurs. En tout cas la série a fait un carton puisqu'ils ont commandé une saison 2 qui sera complètement imaginé du coup ...
      On verra l'année prochaine ! ;)

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup aimé la série et j'ai hâte de lire les livres.
    Merci pour ton avis.

    RépondreSupprimer
  4. Hâte de pouvoir les lire ! Je croise les doigts pour qu'ils soient sous ma Sapin le 5 :D

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas regardé la série mais ma mère a bien aimé. Peut être que je tenterai les livres un de ces jours.

    RépondreSupprimer