samedi 21 décembre 2013

Le Pirate et Le Gardien de phare

Le Pirate et Le Gardien de phare
Simon Gauthier
Olivier Desvaux
Editions Didier Jeunesse
Le gardien du phare, Grand Jacques, est un homme heureux. Il vit seul mais aime à s'occuper de son phare, à prendre soin d'éclairer la mer pour éviter que les navires s'échouent sur les récifs de l'île. Mais pendant plusieurs jours la mer se couvre d'une brume, si épaisse que la lumière du phrase ne peut plus percer et que Grand Jacques se retrouve obligé de s'adapter et de trouver une solution pour que les bateaux comprennent le danger. Il se met alors à tirer au canon et les capitaines de virer de cap ! Mais la brume persiste durant une semaine, détonation sur détonation, Grand Jacque tire sans s'arrêter. Épuisé par ce travail en continu, le brave homme envoie par les airs une missive demandant de l'aide. Non loin de là, vit Petit Jean, un pêcheur pauvre mais habile, au coeur bon et rêvant de jours meilleurs pour sa femme et ses nombreux enfants. 
Petit Jean se rend sur l'île et devient le second du gardien. Une nuit où le jeune pêcheur est parti rendre visite à sa famille, Grand Jacques reçoit la visite d'un Pirate. Le terrible Barbe Rousse, qui jaloux du bonheur du gardien, lui pose trois énigmes dont le gardien doit trouver les solutions sous peine de trépasser. Grand Jacques a 24h pour venir à bout de ses impossibles problèmes. Heureusement, il va pouvoir compter sur l'aide de son nouvel apprenti, Petit Jean... 

Cet album est un enchantement ! Je suis fan du travail d'Olivier Desvaux et c'est d'abord pour son nom sur la couverture que j'ai choisi ce livre. Mais après lecture, je suis tout autant enthousiasmé par le texte ! 
J'ai lu le livre à haute voix à mon grand de 10 ans, c'est ainsi que j'ai découvert l'album. Nous nous sommes régalés autant l'un que l'autre. Le texte est assez long et c'est rare que je prenne un plaisir si grand à la lecture à voix haute. Mais le texte est si recherché, si beau, si lyrique, je me suis laissée transportée. En plus, aucun ennui, aucune lassitude à l’horizon, c'est un conte que nous avons là, un récit dans un monde merveilleux avec ses rebondissements. Après lecture, je suis allée en apprendre plus sur l'auteur, je n'ai pas été étonnée de voir qu'il était conteur ! Son texte se dit et se lit de manière si fluide. Avec mon fils, nous nous sommes aussi beaucoup amusés. Le texte comporte des mots que mon fils ne connaissait pas mais que je n'avais encore jamais rencontrés non plus. Au lieu d'être perturbés, ces mots nous ont fait rire, nous n'étions même pas certains qu'ils existent dans le dictionnaire et puis ils sonnaient si bien que l'importance de leur définition passaient après le fait de les avoir en bouche et de les entendre, de plus ils étaient compréhensibles d'eux-même. Par exemple "bagosse" (dans le contexte, on comprend ce que c'est), "endormitoire"... En fait, l'auteur est canadien (c'est donc ce que j'ai appris après) ainsi le lecteur trouve des noms du langage populaire québécois. L'auteur truffe aussi le texte de plusieurs métaphores très drôles "il vira blanc comme un filet d'espadon".Pour le personnage du gardien de phare ce sont forcément des formules qui tournent autour de l'univers de la mer. 
Pour un texte aussi passionnant et travaillé, il fallait rien de moins que les illustrations du talentueux Desvaux ! L'artiste joue avec la lumière, crée des jeux d'ombres pour mieux captiver le lecteur. Il accentue à merveille les moments de tension et à contrario adoucit et nous plonge dans un état de béatitude dans les passages plus serein. Ses peintures à l'huile sont de toute beauté et une poésie rare flotte sur les pages. Un vol de mouettes, les vagues, une missive en forme de grue en origami... absolument tout est d'une délicatesse infinie
Et puis il y a des trouvailles, des éléments qui ne sont pas dans le récit mais qui marquent et ajoutent encore un peu plus pour faire de ce livre un album unique. Les personnages du gardien de phare et du pirate sont accompagnés d'un animal, un peu comme un emblème, et toutes ces petites touches asiatiques qui m'ont également ravie comme les carpes koi volantes. J'aime également les petits croquis au crayon gris qui entourent parfois le texte La beauté des illustrations est en plus mise en valeur par le grand format (24x31) de l'ouvrage. Je vais bientôt arrêter là, je pourrais parler de ce livre pendant des heures et des heures ou plutôt des pages et des pages. 
Un album sur le bonheur des choses simples, sur l'amitié, l'entraide et l'amour familial, et dont on ressort heureux. Un magnifique conte à découvrir absolument. Une histoire réellement pour tous les âges, j'ai adoré, mon 10 ans également et je suis certaine que les tout-petits dès 4 ans seraient passionnés par cette belle aventure où l'on rencontre un terrifiant pirate...  
Un coup de coeur absolu !!

Sur une page de garde...
La 4ème de couverture...
 

1 commentaire:

  1. Je trouve les illustrations pleine de poésie, j'adore.
    Un billet plus que convaincant !
    Merci. :)

    RépondreSupprimer