mercredi 4 décembre 2013

On lit aussi des magazines ! # 2


Depuis mon billet de Juillet, j'avais très envie de proposer à nouveau une thématique sur les magazines. Changement de cap radical par rapport à la dernière fois, puisque que des horizons ensoleillés, nous passons à ceux enneigés. Ah, le bonheur des magazines de décembre ! Les couvertures aux couleurs de Noël et de l'hiver, j'adore !!

Histoires pour les petits - Décembre 2013 - N° 125
Si je ne peux pas acheter chaque mois tous les magazines dont j'aurais envie, "Histoires pour les petits" est celui que je privilégie. Ce mois-ci, la couverture signée Amélie Vidélo m'avait intriguée. Ce numéro n'avait pas fini de me réserver des surprises ! Déjà, nous avons de façon exceptionnelle le CD des contes ! Chaque histoire est racontée par un interprète différent, à savoir respectivement Olivier Clément, Natacha Fabry et Franck Aupeix. 3 acteurs que les jeunes lecteurs amateurs du magazine ont déjà entendu lors de précédents CD. Les voix belles et chaleureuses pour les hommes collent à merveille aux contes de Noël, la voix féminine virevoltante et légère correspond à l'histoire vu par l'enfant. Chaque histoire est ponctuée de musiques, rythmées ou douces, c'est un régal à écouter pour les enfants en suivant des yeux les histoires du magazine.
Des petits détails sont aussi très agréables comme la pochette joliment illustrée et le CD également.
Autre surprise, la seconde histoire et illustrée par Chiaki Miyamoto, une artiste dont j'adore le travail.
La première histoire s’intitule "La vraie histoire des sapins de Noël" avec Paule Barrault à la plume et Louis Thomas aux pinceaux. Cette histoire où le texte et les dessins sont fantaisistes, sent bon la magie de Noël. La nuit avant Noël, les  animaux de la forêt sont réveillés par des éternuements
Ce sont les sapins qui ayant perdus leurs épines ont bien trop froid. Les animaux vont trouver une solution pour les réchauffer, une idée en amenant une autre, les sapins sont désormais décorés chaque année. Cette fable mettant en avant la solidarité et la gentillesse a tout pour plaire au moment de Noël.

La seconde histoire a comme titre "Attendre, c'est... s'occuper avant que naissent les bébés", ici le jeune lecteur suit une petite fille à laquelle il va forcément s’identifier. Avec humour et légèreté, l'auteur rappelle tous les petits moments où l'enfant doit attendre. Patienter avant l'heure du repas, durant un trajet de voiture, avant d’offrir le cadeau de la fête des mères, ou de réciter la poésie de la fête des pères, être très impatient de voire arriver son anniversaire et enfin rêver de Noël... L'histoire d'Emmanuelle Quand est jolie, simple et sonne très juste.
Même si je préfère ses crayonnés à la colorisation par ordinateur, j'ai été ravie de retrouver l'univers très mignon de Chiaki Myamoto. Les dessins sont réalisés avec seulement 5 couleurs, le rose, le brun, le jaune, le blanc et le vert, des couleurs qui flashent et qui donnent un ton très moderne à l'histoire. Le jeune lecteur peut observer des petits détails comme la souris qui mange des bonbons et la minette qui, à la fin de l'histoire, a quatre petits chatons.

La troisième et dernière histoire est "Roule bûchette", l'illustration de couverture est en référence à ce conte. Roule bûchette est une histoire adaptée de Kolobok, un conte folklorique russe, par Agnès Cathala. Egalement voisin du célèbre roule galette dont il reprend le schéma des contes-randonnée. Noël oblige, ici c'est dans l'atelier du père Noël au pole Nord, que la bûche (le gâteau, pas la bûche de bois) est confectionnée. Les pâtissiers ne sont rien de moins que les lutins et les rennes ! 
Afin de la refroidir, la bûche est déposée sur la rebord de la fenêtre de la maison du père Noël. Mais un grand coup de blizzard la fait tomber et rouler rouler rouler... Un écureuil lui demande de l'attendre, il aimerait bien la grignoter mais la bûche s'y refuse et commence à réciter sa petite ritournelle
"J'ai été cuite au four,
décorée avec amour.
Je vais rouler, rouler, rouler...
Écureuil, tu ne vas pas me manger !"
Le délicieux gâteau rencontre par la suite, le loup et l'ours. Elle arrive à s'échapper et chantonne son refrain à chaque fois. Enfin, elle tombe sur la malicieuse renarde, cette fois-ci la bûche ne va pas avoir la même chance...
Rythmé et amusant, ce conte plaira aux enfants qui s'amuseront à réciter la petite chanson en même temps que la bûche. Par rapport à Kolobov ou Roule Galette, la fin est ici adoucie par un retour approprié au coeur de la maison du Père Noël, où le vieux bonhomme, ses lutins et ses rennes sont en train de se régaler d'une deuxième bûche ! 

L'ouvrage se termine sur une double-page d'un jeu labyrinthe illustré par Anne Hemstege sur le thème du conte précédent. Puis, une double page s'ouvre sur une histoire à lire et à mimer par le parent-lecteur avec son enfant "Si j'étais le père Noël". On continue avec une histoire de Guili, le petit pingouin qui décore la maison avec son copain ourson, Miki. Après une petite dispute, les deux amis vont finir par s'amuser ! Enfin, la dernière page est consacrée aux conseils lectures  et cinéma avec Avant d'être grand (dont vous pouvez retrouver la chronique sur le blog d'ailleurs), Roule galette et Le père Frimas.

Histoires pour les petits est un magazine prévu pour les 2-6 ans, vous pouvez le retrouver en kiosque et sur le site de Milan Presse, ICI. Sur le site de l'éditeur, on trouve aussi une fiche complète liée à Histoires pour les petits, ICI. 

****************************

Toupie - Décembre 2013 - N° 339
Toupie est plus interactif que le précédent magazine, avec ce magazine les histoires sont intercalées par des jeux au fil des pages. L'ouvrage propose de nombreuses pages où coller des autocollants, d'abord sur une comptine; puis sur un jeu se passant chez un chien pâtissier où le jeune lecteur devra retrouver une suite logique, tracer un chemin, retrouver à quelle ombre l'autocollant appartient etc.; et enfin sur un imagier.
Attention, les autocollants en forme de puzzle son difficiles à enlever de leur emplacements, même un adulte doit se montrer vigilant sous peine de les déchirer. Par contre, une fois que c'est fait, c'est un régal pour les enfants comme activité ! Mon 5 ans a adoré !
 L'enfant a également un peu de coloriage à réaliser. Les autocollants sont au centre du magazine et les feuilles se détachent pour une utilisation simplifiée. Un joli plus, c'est le beau calendrier de l'avent illustrée par Peggy Nille et qui reprend les illustrations de l'histoire principale. A nouveau des autocollants sont là pour compléter jour après jour le calendrier.
(le 1 décembre, c'était les rennes du père Noël, le 2 les petites souris en bas à droite)
Passons aux histoires maintenant ! Le jeune lecteur retrouve ses héros habituels des numéros de Toupie à savoir le tout mignon Flocon pour la première histoire, la double page avec la petite Manon illustrée par Nadine Roubière et les jumeaux Eliot et Zoé avec lesquels se finit le magazine.
Si Flocon, Grobec et Mira attendent le père Noël avec impatience et espèrent le surprendre, Eliot et Zoé préparent activement le grand jour que ce soit en classe ou à la maison, quant à Manon, elle va aider le Père Noël à retrouver son chemin !

L'histoire centrale a été écrite par Emmanuelle Cabrol et illustrée, comme je l'ai dit plus haut, par Peggy Nille. Chaque animal de la forêt prépare avec soin un petit quelque chose pour le soir de Noël, que ce soit un gâteau, un joli objet décoratif ou un chant. Mais la nuit venant, ils s'ennuient tous de leur côté. Le chevreuil a alors l'idée de réunir tout ce petit monde pour une belle et grande fête. A chacun d'apporter ce qu'il avait préparé. Les animaux s'amusent, puis s'endorment heureux. Chut, voilà le père Noël qui arrive... 
Emmanuelle Cabrol nous offre une très jolie histoire sur la solidarité et l'amitié. Des thèmes à mettre particulièrement en avant à la veille de Noël ! Les jolis dessins accentuent l'ambiance douce et chaleureuse de cette petite aventure. Un brin rétro, tendres, et colorées, elles sont mon coup de coeur du magazine !
Toupie est un magazine prévu pour les 3-6 ans, vous pouvez le retrouver en kiosque et sur le site de Milan Presse, ICI. Sur le site de l'éditeur, on trouve aussi une fiche complète liée à Toupie, ICI. 

****************************

Toupie chansons - N° 16
Toupie chansons est une découverte pour moi et mes enfants, nous ne connaissions pas encore. Je dois dire que je fonds totalement devant l'illustration de la couverture signée Marie Caillou. Premier étonnement en prenant l'ouvrage en main, la couverture n'est pas lisse ! Sous le doigt, cela donne une impression de granité. Est-ce toujours ainsi ? Je ne sais pas, peut-être est-ce pour rappeler le givre et le froid de saison ? Dans tous les cas, j'apprécie toujours d'être surprise et cela donne un côté sympa qu'il soit différent des autres magazines. 
Côté CD, une voix d'homme et une féminine se succèdent, les styles différents s'enchaînent également. Le petit lecteur-auditeur passe de musiques douces à des très rythmées. 
Les arrangements pour les plusieurs comptines sont tout ce qu'il y a de plus original ! Cela change ! C'est moderne et surprenant ! A la fin de l'ouvrage, une page "Les coulisses de Toupie chansons" permet d'en savoir plus sur le musicien Loïc Laporte qui s'est occupé de ces comptines du CD qui sortent de l'ordinaire. En tant que parent, j'étais ravie de comprendre la réalisation et le fonctionnement de ce que j'entendais avec mon enfant, cela a permis également que je l'aiguille sur les bruits à écouter. 
12 comptines, des très connues et des plus confidentielles, sont disponibles. "Vive le vent", "Dans sa maison, un grand cerf", "L'as-tu vu" mais aussi "Neige blanche", ""Petits flocons", "l'hiver"... 
 La mise en page n'est pas sans rappeler les cahiers de musique de nos enfants ! 
Chacune des comptines est présentée sur une double-page. A gauche, l'enfant la trouve écrite accompagnée par une illustration ainsi que la partition de la chansonnette. Sur le CD, elles sont chantées mais on y entend également l'instrumental, ce qui peut permettre à l'enfant de chanter à son tour, tout seul comme un grand. Sur la droite de la double-page, l'enfant peut s'amuser à tracer des lignes pour finir les dessins puis à colorier. 
5 illustrateurs, Amélie Dufour, Marie Caillou, Thanh Portal, Juliette Boullard et Marion Billet, se partagent les illustrations au fil des pages. Une diversité très agréable, cette richesse est toujours accompagnée par la même douceur et le même soin. J'ai eu un énorme coup de coeur pour les dessins de Juliette Boullard que je découvre grâce au magazine. Ces crayonnés sont adorables ! 
Toupie Chansons est un magazine prévu pour les 3-6 ans, vous pouvez le retrouver en kiosque et sur le site de Milan Presse dans une offre où il est accompagné de Toupie, ICI. Sur le site de l'éditeur, on trouve aussi une fiche complète liée à Toupie Chansons ICI
 

****************************

Toboggan - Décembre 2012 - N° 397
Toboggan est pour les un peu plus grands et ça se sent. Le jeune lecteur peut trouver des BD comme les excalibrius, Avni et Garfield en 4ème de couverture. J'ai découvert avec plaisir la série "Bottine et Cookie", qui met en scène une petite pirate et son écureuil volant. 
Amusant, fantaisiste, le récit est servi par des illustrations dynamiques, le tout est plein de peps.  
Ensuite, nous sommes amenés sur les traces d'un reportage autour d'une fabrique de pain d'épice ! Miam ! Une plongée ludique, chaleureuse et tout en images en Alsace.
 L'enfant trouvera aussi un quiz, un jeu de l'oie, et de nombreuses autres pages de jeux. 

 L'histoire du magazine est de Mathilde Lossel et Aurore Damant, le récit onirique d'un petit garçon pauvre qui grâce à des crayons magiques peut offrir à sa famille un véritable festin. Ce conte semble se passer en Angleterre, une ambiance à la Dickens flotte sur les illustrations, et met en avant la générosité

L'ouvrage se termine sur deux activités de Noël à réaliser pour un joyeux moment complice entre les parents et leurs loustics.  D'une part, une activité gourmande en rapport avec le reportage en Alsace puisque le magazine nous propose la recette, étape par étape en images, du bonhomme de pain d'épice. D'autre part,un bricolage pour la table de Noël. Enfin, à noter la présence d'un poster à détacher, à accrocher et décorer. Cette affiche est en fait un calendrier de l'avent, les autocollants s'accompagnent de consignes  amusantes, sous la forme de formules magiques, afin d'être placé au mieux. Chaque jour, il faut en rajouter un ! 
 Toboggan est un magazine prévu pour les 5-8 ans, vous pouvez le retrouver en kiosque et sur le site de Milan Presse, ICI. Sur le site de l'éditeur, on trouve aussi une fiche complète liée à Toboggan, ICI. 

J'espère que cette chronique vous aura donné envie de découvrir tous ces beaux magazines. Voici de quoi faire attendre un peu plus patiemment nos enfants avant Noël et les occuper pendant les journées de froid. 

2 commentaires:

  1. J'ai abonné ma fille à Abricot et Tralalire.
    Hate de recevoir les numéros de décembre !

    RépondreSupprimer
  2. ah j'adore ces magazines dés que j'en trouve en brocante je les achètes pour pratiquement rien (genre les 10 pour 2€) souvent ils sont nikel, les jeux ne sont pas fait etc j'en n'ai un paquet qui attend mon petit loulou

    RépondreSupprimer