mardi 21 janvier 2014

#8PM, tome 1

#8PM, tome 1 
Jeff Sampson
Editions Milan
Collection Macadam 
Le roman débute par un interrogatoire. C'est à travers ce qu'Emily, l'héroïne et la narratrice, raconte en revenant sur les événements qui l'ont conduit à cette salle d'interrogatoire que le lecteur suit le récit. Emily est une jeune adolescente, qui cache sa timidité et son corps sous de grands pulls trop larges. Plus à l'aise au milieu des livres qu'au lycée, elle fuit le contact et n'a qu'une seule amie. Mais du jour au lendemain, elle se met à changer, et cela seulement la nuit. Désormais, chaque soir, Emily change de visage et devient une fille affolante qui court les garçons et prend des risques. Ce phénomène étrange ne semble pas naturel et durant ces périodes elle voit accroître ses forces. Est-elle atteinte d'un syndrome à la Docteur Jekyll et Mr Hyde ou est-elle sous une autre emprise ? Le soir de sa première transformation en fille extravertie une autre lycéenne est tuée. Emily va finir par découvrir que d'autres adolescents voient leurs personnalités affectées et surtout qu'un tueur est à leur trousse... 

Ce roman me laisse perplexe. J'ai beaucoup aimé la fin, surprenante et qui laisse augurer des personnages plus évolués et des phénomènes paranormaux plus poussés dans le prochain tome. Mais j'ai mis du temps à accrocher au récit, le style étant trop simple, les personnages stéréoypés et les dialogues artificiels. De même que j'ai du attendre la toute fin du livre pour m'attacher à un personnage. L'action devient très (trop encore une fois ?) rapide dans les dernières pages et le récit se clôt sur un cliffhanger, ce retournement de situation donne forcément envie de découvrir la suite. Si la fin n'a toutefois pas suffit à relever le roman en ce qui me concerne, je suis certaine que #8PM a tout pour plaire aux adolescents et aux jeunes adultes.  Les accros à la bit-lit et les fans de paranormal devraient y trouver leur compte également. #8PM est à prendre comme le prologue d'une série, le lecteur peut espérer plus d'action et plus d'équilibre dans les prochains tomes. Le volume 2, Effets secondaires, sortira le 16 avril. 

Des chroniques enthousiastes chez Céline, MutinelleMegworldGalleane

3 commentaires:

  1. Je n'ai pas du tout apprécié la lecture de ce roman... Et je ne pense pas lire le deuxième tome !

    RépondreSupprimer
  2. C'est dommage parce que le résumé me donnait envie, je verrais bien ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas quoi penser de ce livre. J'ai vu aussi bien des avis positifs que des avis negatifs. Je ne sais pas si je le tenterai du coup...

    RépondreSupprimer