lundi 3 février 2014

Mon voisin Totoro

Mon voisin Totoro
Hayao Miyazaki
Editions Glénat
La famille Kusakabe, un père et ses deux fillettes, viennent d'aménager dans la campagne profonde, au sein d'une vieille maison, près d'une forêt. Ils sympathisent avec les voisins, une grand-mère vient leur rendre visite et s'occupera régulièrement de la plus petite des enfants, Mei. 
Satsuki, l'aînée, se fait vite des amies à l'école, le petit fils de la grand-mère l'embête bien un peu, mais il semble tout simplement amoureux. La vie est douce chez les Kusakabe mais demeure une ombre au tableau, l'hospitalisation de la mère des filles. Un jour, Mei suit un étrange petit être, qui l'entraîne jusqu'au pied d'un magnifique arbre au centre de la forêt, là où dort une ENORNE créature
 Pour Mei, c'est un Totoro !
Mei s'endort sur son gros ventre mais l'animal n'est plus présent à son réveil. Elle le rencontre une nouvelle fois avec sa grande soeur et découvre même l'existence d'un mystérieux véhicule vivant, un chat bus. Par la suite, les fillettes revoient Totoro et lorsque Mei disparait, c'est auprès de lui que Satsuki demande de l'aide.
Alors qu'actuellement, au cinéma, les spectateurs peuvent voir le dernier film du maître de l'animation japonaise, Hayao Miyazaki, je découvre le manga tiré de son plus gros succès, Mon voisin Totoro.
Mon voisin Totoro et ma famille, c'est l'histoire d'un gros coup de foudre qui dure depuis une décennie. Sûrement le premier film que mon fils aîné a vu, c'est également celui qu'il m'a réclamé inlassablement des années durant. Avec lui, nous nous amusions même à réciter par coeur les dialogues, c'est dire ! Mon fils a grandi mais le regarde encore avec plaisir. Puis ce fût le tour de mon cadet et à nouveau Mon voisin Totoro devint le dessin animé le plus demandé et regardé à la maison. Mon mini a 5 ans et c'est toujours son film préféré. Bref, comme des milliers de personnes, Mon voisin Totoro est culte chez nous ! Alors un manga de ce chef d'oeuvre, forcément, j'avais envie de le découvrir. Ce livre reprend totalement et très précisément l'histoire du film. 
Ce sont les mêmes dessins, et dialogues que l'on retrouve à l'écran. C'est impressionnant de voir à quel point on a l'impression que toutes les images du film sont présentes ! Nous avons même les images de générique de début et de fin ! Le lecteur retrouve donc le charme, toute la magie de Totoro sur papier, dans ce manga tout en couleurs.
L'histoire est peuplée de personnages attachants et aux caractères bien définis. Satsuki, grande soeur, attentionnée et parfois un peu autoritaire, et qui tient son rôle d'aîné à coeur. Mei, petite fille de 4 ans absolument irrésistible. Adorable, ses mimiques et ses réflexions sont craquantes. Une bouille toute ronde, elle représente le petit bambin innocent et espiègle qui découvre le monde en ouvrant de grands yeux. 
Le père travaille mais il est souvent présent pour ses filles, patient et compréhensif. La voisine, la grand-mère, est un personnage bienveillant qui prend rapidement une place importante pour les enfants. 
 Kanta, son petit-fils, apporde de l'humour au récit, se chamaille avec Satsuki puis mine de rien devient de plus en plus gentil avec elle, un petit manège amoureux enfantin qui crée de nombreux sourires. Les créatures, les noiraudes, le chat-bus, les totoros, sont des éléments fantastiques, ils ne sont visibles que par les enfants et les animaux, invisibles aux yeux des adultes. 
Pour Miyazaki, "Totoro et ses amis sont des fantômes de transition qui représentent ce Japon qui balance entre tradition et modernité."
On peut situer le déroulement de l'histoire autour des années 50. Le lecteur retrouve ainsi toutes les particularités de la culture japonaise traditionnelle, habitat, mode de vie, interaction entre les individus, nourrriture, c'est un régal d'être plongés dans ce vieux Japon
De plus, nous sommes à la campagne avec tous les éléments de la Nature que cela comporte car mon voisin Totoro est également une ode à la Nature, comprenant un message écologique. Fable humaniste, où l'enfance et l'amour familial sont au centre du récit, ce bijou est aussi amusant, que touchant. A découvrir dès 7 ans.

2 commentaires:

  1. Chez nous aussi c'est un film culte : ce fut le premier dessin animé que nous avons montré à notre Petit-Pilote-de-Balançoire (en japonais, sous-titré français car nous n'avions pas la version française du coup notre petit garçon prononçait "totoro" avec un joli accent japonais !) et il a été littéralement fan durant 2 ans. Je m'étais procuré l'album tiré du film mais jusqu'alors il n'existait qu'en anglais ! Quel bonheur de découvrir qu'il existe dorénavant en français !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici aussi, ce fût d'abord en japonais (de toutes façons, j'aime beaucoup plus les versions originales, je suis un peu hermétique au vf). "TotoLo" ^^
      Merci de ton commentaire et de ton partage. Je suis ravie de croiser une autre maman qui a eu le même cheminement. :)

      Supprimer