vendredi 11 avril 2014

Brune du lac, vol 1 et 2

Brune du lac, tome 1 : Le chevalier inconnu
Brune du lac, tome 2 : Frayeur au château
Christelle Chatel
Sébastien Pelon
Editions Nathan
 Brune a grandi dans une abbaye, entourée par les moines qui l'ont recueilli tout bébé. Elle a poussé comme une herbe folle, un peu sauvage, et n'a pas les manières d'une demoiselle de son rang. Au contraire, ce qu'elle aime c'est manier l'épée et s'occuper des chevaux. Elle sait également lire, écrire et connait le secret des plantes. Lorsque Père Jean, son parrain, reçoit un visiteur, la vie de Brune prend un tout autre tournant. Finie la vie au monastère, elle va devoir partir s'installer dans un château. 
Le second tome est placé sous le signe de l'aventure. Brune, qui est désormais arrivée au château avec son père le chevalier Enguerrand, doit vivre une vie sage en compagnie de la fille du seigneur, Béatrice. Brune ne s'acclimate pas très bien aux règles strictes qui entourent sa condition de fille de haut rang. Heureusement, sa compagne la fille du seigneur est douce et aimable. Cela compense un peu car le reste de la famille seigneuriale semble bien moins agréable. Lorsque la rumeur d'un monstre dans la forêt se propage et que le seigneur et son chevalier décident d'en prendre la chasse, Brune ne peut résister, s'enfuit et part affronter le danger.
Peut-être bizarrement mais l'histoire m'a fait penser à Heidi, comme elle, Brune est projetée dans un environnement étranger qui s'accorde mal avec son côté naturel et un peu sauvageon. Comme elle, elle se lie d'amitié avec une fille dont les jambes sont paralysées. Comme elle, elle rencontre un jeune et gentil garçon... 
La relation avec son père reste difficile pour Brune, Enguerrand n'est ni présent ni à l'écoute de ce que veut et ressent sa fille. Avec Béatrice, nous avons donc une belle amitié qui débute. Le jeune Thibault qu'elle rencontre dans la forêt amène sûrement un brin de romance. Mais la dame du château et le fils du seigneur donneront à coups sûrs du fil à retordre à notre héroïne dans les prochains tomes !
Cette série est vraiment très agréable à lire. Les jeunes lecteurs seront plongés dans le moyen-âge et découvriront le vocabulaire associé à la vie du château. Par ces aventures mouvementées,  l'attrait pour la chevalerie de l'héroïne, le récit plaira autant aux garçons qu'aux filles. Cette héroïne qui n'a pas froid aux yeux convient à merveille pour toutes les fillettes d'aujourd'hui qui rêve de princesses tout en aimant s'amuser et s'inventer mille histoires. 

Les couvertures, pour lesquelles j'ai eu un coup de coeur, sont de Sébastien Pelon, et des illustrations en couleurs rythment également l'histoire. 

A découvrir à partir de 8 ans. 

2 commentaires:

  1. Une super héroïne! Et j'aime aussi beaucoup les illustrations, surtout celle où Brune est dans sa chambre, au début.

    RépondreSupprimer
  2. Ah je vois tout à fait celle dont tu parles, j'ai adoré aussi !

    RépondreSupprimer