jeudi 24 avril 2014

Le Petit chaperon qui n'était pas rouge

Le Petit chaperon qui n'était pas rouge
Sandrine Beau
Marie Desbons
Editions Milan
 Nous sommes en Russie, il fait froid et la neige recouvre maisons et forêt. Une petite fille, surnommée petit chaperon bleu par tous en raison de ses vêtements et de sa chapka, s'en va rendre visite à sa grand-mère bien malade. Elle part donc chargée de ses affaires, sa petite guitare et un pot de miel pour sa mamie, après avoir sagement écouté les recommandations de sa mère. 
"Et ne traîne pas en route, Anouchka ! La forêt est profonde et pleine d'animaux dangereux."
La petite fille s'amuse en chemin et oublie qu'elle doit faire vite. A l'entrée du bois, elle va tomber sur un grand ours brun...

J'ai adoré cet album de bout en bout ! De la rencontre du chaperon bleu et de l'ours qu'elle amadoue avec son pot de miel et dont découle une scène d'une grande tendresse, à sa rencontre avec le lapin pleine d'humour et de fantaisie, c'est un récit irrésistible qui plaira autant aux plus jeunes qu'aux grands enfants (sans oublier ceux qui sont restés de grands enfants !) 
La chute ou plutôt devrais-je dire, les chutes, sont à mourir de rire ! Surtout que les mots de Sandrine Beau qui font déjà mouche sont appuyés par des illustrations dont l'air "de ne pas y toucher" accentue le côté décalé et hilarant de l'histoire. 
Le livre est donc tout autant adorable et mignon qu'il est amusant. Sans oublier l'aspect ludique de cette fin qui ouvre de nombreuses portes et invitent les jeunes lecteurs à laisser parler leur imagination
Les dessins de Marie Desbons s'accordent à merveille à l'esprit du conte. Elle arrive très bien à rendre l'ambiance au pays des matriochkas et en même temps, sans se départir de ce charme typique, parvient à être résolument moderne
Au final, ce conte revisité est cent fois mieux que l'original ! Si, si, j'ose ! Oublié le chaperon, la galette, le petit pot de beurre, la bobinette, et le loup,  les enfants et leurs parents leur préféreront la chapka, la balalaïka, l'ours, le tigre, le lapin et cette fin délicieusement drôle. Un superbe album à découvrir à partir de 4 ans

On en parle aussi en termes élogieux sur La mare aux mots. 

2 commentaires:

  1. Ouh la la.... je suis déjà si fière de ma fille, là, je ne me tiens plus de joie! Quelle belle critique, bravo <3

    RépondreSupprimer
  2. Que c'est beau !! Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer