mardi 22 avril 2014

Les Todds, tome 1

Les Todds, tome 1 : L'étrange héritage de l'oncle Déprius
Harald Tonollo
Editions Hachette
Les Todds sont une bien étrange famille, descendants de sorcières, enchanteurs et autres êtres surnaturels, qui vivent de nos jours. Leur apparences extérieures ne prêteraient pas forcément attention sur eux, si ce n'est leur goût pour le noir, mais s'ils ne disposent plus des pouvoirs magiques de leurs ancêtres, ils conservent quelques dispositions atypiques, comme une espérance de vie huit fois supérieur aux humains ou la faculté de voir dans le noir. Autres différences avec nous, ils adorent ce qui est bizarre, affreux, et passablement dégoûtant, manger des salades de mouches bleues ou se baigner dans des bassins remplis d'insectes font partie de leurs plaisirs. Ces particularités ne sont pas au goût de Polly, la benjamine de la famille et pour cause, c'est un "caprice de la nature", petite fille humaine née dans cette famille de sorciers. La vie de la fillette qui est déjà bien assez différente à son goût, prend une tournure catastrophique lorsque sa mère hérite d'un vieil oncle. Obligée de déménager dans un sombre et lugubre manoir sans électricité, de changer de collège, Polly va avoir du mal à trouver ses marques. 


Servi par une belle couverture en carton rigide, une couleur verte flashy, et des illustrations marquantes sur la 1ère et 4ème de couverture ainsi que sur la tranche, le livre attire le regard ! Le contenu est tout aussi distrayant. Le lecteur découvre avec plaisir ces excentriques personnages dignes successeurs de la famille Addams
Le père entrepreneur de pompe funèbre, les jumeaux (frères de Polly) facétieux et agaçants comme peuvent l'être tous les frères, Hannibal le yorkshire qui a la puissance d'aboiement d'un bouledogue, le sinistre jardiner qui ne laisse pousser qu'orties et chardons, la cuisinière étrangère qui élève des larves de divers cloportes, tout est assemblé pour donner une ambiance marquante tout aussi saugrenue qu'inquiétante.  Le récit est un mélange d’éléments ragoûtants et d'humour, les jeunes lecteurs frissonneront de dégoût en s'amusant des réactions de Polly. Mais le livre ne s'arrête pas à un récit d'horreur amusant, l'auteur s'inscrit dans la réalité et le monde contemporain en projetant l'héroïne dans les difficultés liées à l'adolescence et au changement d'établissement scolaire. Polly va aussi venir en aide au seul camarade de classe avec lequel elle a réussi à sympathiser un minimum, Otto. Et lorsque ce dernier va lui avouer être victime d'harcèlement et de racket de la part de deux autres élèves, Polly va mettre au point un plan d'action pour que cela cesse. Pour cela, elle va demander de l'aide à ses frères, car s'ils sont enquiquineurs et souvent dégoûtants, lorsqu'une crise est là, la famille sait se serrer les coudes. 
Le roman s'accompagne des jolies illustrations en noir et blanc de Carla Miller et Isabelle Metzen.
 Les chapitres sont courts et le texte se prête bien à la lecture à voix haute, c'est tout à fait le style de roman agréable à lire le soir à ses grands enfants. A découvrir à partir de 7/8 ans. 
 



3 commentaires:

  1. un petit livre qui à l'air très sympathique, j'adore la couleurs et les illustrations (^_^)

    RépondreSupprimer
  2. Le livre en lui même est aussi très sympa, je suis fan de cette famille, j'espère que le tome 2 te plaira tout autant!

    RépondreSupprimer
  3. Un petit roman que j'ai beaucoup aimé également ^^
    J'ai hâte de lire le troisième tome, en espérant voir davantage les jumeaux ! (décidemment, il y a des jumeaux partout lol) En tout cas, je me suis reconnue dans ton expérience de lecture.

    @bientôt ^^

    RépondreSupprimer