lundi 26 mai 2014

Atlantide, tome 1

Atlantide, tome 1 : Le code perdu
Kevin Emerson
Editions Milan 
Collection Macadam

Dans un avenir plus ou moins proche, la Terre se retrouve sans couche d'ozone, la vie à l'air libre n'est donc plus possible. Désormais les différents peuples vivent sous terre ou sous des dômes. Owen fait partie du peuple souterrain quand il obtient la chance de partir sur terre, sous un dôme, dans un camp d'été. Peu de temps après son arrivée, Owen manque de se noyer. A partir de là, sa vie va changer et il va se découvrir des pouvoirs extraordinaires. Il n'est pas le seul du camp dans ce cas et c'est aidé de la jeune et jolie Lily qu'il va peu à peu prendre conscience de qui il est vraiment. Leurs trouvailles vont même aller plus loin car tout n'est pas rose sous le dôme, de grands dangers les attendent.

Dans ce premier tome, l'auteur met en place son monde, les problèmes qui s'y jouent, et les protagonistes.
Après un démarrage assez lent, au fil des pages le récit prend du rythme. La mise en place de l'histoire est très originale, très particulière, le lecteur est en pleine immersion dans les pensées du narrateur. D'ailleurs cette immersion qui s'ajoute à celle sous l'eau donne une impression exacerbée d'étouffement, exactement ce que subit à plusieurs reprises le héros. 
C'est également un livre d'apprentissage, le héros part d'un physique de maigrichon et d'un caractère effacé pour arriver à une personnalité et un corps plus étoffé. Etre la cible des garçons et des filles les plus populaires du camp n'est pas la seule différence d'Owen avec les autres. Contrairement à la plupart de ses camarades, il n'est pas un enfant cryo, c'est à dire que les autres jeunes avaient été congelés par leurs parents au moment de la disparition de la couche d'ozone alors que les parents d'Owen, eux, sont toujours vivants. 
Les protagonistes secondaires sont agréables à découvrir. Il y a la romance entre Owen et Lily bien sûr mais l'auteur colle cette relation avec la personnalité de son personnage principal, les deux adolescents progressent donc l'un vers l'autre en douceur. Certains personnages réservent bien des surprises, pas en ce qui concerne le "méchant" de l'histoire qui se démarque très rapidement mais d'autres révéleront leurs motivations au terme du récit et le lecteur pourra être surpris. 
L'auteur mélange divers univers et parfois de façon originale. La science est mêlée à l'écologie mais la dystopie est également entremêlée avec du fantastique voire de la fantasy. L'intégration du concept de l'Atlantide dans l'histoire est ainsi surprenanteQue ce soit le mythe de l'Atlantide ou le monde futuriste, l'univers de l'auteur est bien construit. 
Une série avec du potentiel mais il faut espérer que dans le prochain tome, l'action démarrera immédiatement maintenant que les bases sont posées. 
 Un roman à découvrir à partir de 13 ans. 

La couverture de la version originale :
Je trouve la couverture française bien plus jolie mais celle-là me semble plus attractive pour les ados.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire