jeudi 26 juin 2014

Le noir est ma couleur, tome 1

Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari
Olivier Gay
Editions Ragot
Suite à un pari avec ses potes, Alexandre, beau gosse, boxeur et dernier de la classe va chercher à se rapprocher de Manon l'intello, la fille à peine jolie et première de la classe. Lui qui pensait que l'affaire serait réglée en quelques phrases de baratin, se rend compte qu'il a du boulot devant lui avant d'atteindre la jeune fille. Mais le pire reste à venir, en se rapprochant d'elle, Alex met son nez dans un milieu bien plus complexe qu'il ne l'aurait pensé. Manon n'a rien d'une pauvre fille, elle a du caractère et surtout elle est issue d'une famille de magiciens. Ses pouvoirs toutefois attirent des convoitises, et Alexandre, de plus en plus attiré par elle, va se retrouver embarquer dans une histoire qui le dépasse complètement. 

Que j'ai aimé ce roman ! Impossible de décrocher une fois l'avoir entamé ! 
Le récit est construit sur une alternance de points de vue, le lecteur passe des pensées d'Alexandre à celles de Manon. Aussi à l'aise dans chacun de ses personnages, l'auteur nous les fait découvrir progressivement. A prime abord, Alexandre est une bonne tête à claque, arrogant, très sûr de lui et de son charme, il me tapait sérieusement sur le système. Manon est plus agréable et ses failles apparentes la rendent plus attachante. Mais en grattant la surface, on voit vite qu'il y a plus que ça derrière ces protagonistes. Les parents déficients d'Alexandre nous montrent un vécu difficile, et le jeune homme en devient touchant. De plus, son obstination, sa témérité et sa volonté à aider Manon en font progressivement un personnage que l'on se prend à aimer.  Manon, quant à elle, se révèle bien plus forte que le début le laissait croire. Dans cette série, la magie a une origine totalement singulière, ainsi elle prend sa source dans le spectre lumineux des couleurs. Chaque forme de magie est reliée à une couleur. Les explications sont données à plusieurs moments, de sorte que même si pour moi l'utilisation reste un peu floue, l'auteur a su rendre son idée convaincante.  
Le récit est jubilatoire à lire ! Pour coller au personnage masculin, le langage peut être cru... pour le plus grand plaisir du lecteur ! Le ton employé, l'ironie permanente, donne du souffle au texte. De plus, s'il s'agit d'un roman pour adolescent à la base, je suis certaine que les trentenaires (dont je suis) s'amuseront de toutes les références glissées par l'auteur (hentai, Dragon Ball etc. PS : petit jeune qui lit ma chronique, et lira ensuite le livre je l'espère !, un hentai ce n'est pas joli-joli et surtout c'est réservé aux plus de 18 ans). 

Pour résumer, "Le noir est ma couleur" ce sont des personnages marquants, de la magie, de l'action, de l'humour, le tout dans un milieu de lycée mais avec une histoire non stéréotypée, et enfin une romance qui est sous-jacente dès le départ. Le roman se termine sur un bon gros suspense qui donne encore plus envie de savoir comment les personnages vont se sortir de tout ça. Hâte de lire la suite (prévue pour octobre 2014) !! A découvrir à partir de 14 ans.
La couverture définitive : 

Le book trailer : 

3 commentaires:

  1. Comme toi, j'ai beaucoup aimé ce premier tome =D
    C'était vraiment top.

    RépondreSupprimer
  2. tu me tentes vraiment beaucoup avec ce roman.
    je vais essayer de le trouver rapidement.

    RépondreSupprimer
  3. Le titre est intriguant, ton avis aussi ^^

    RépondreSupprimer