samedi 23 août 2014

A la découverte de la colo et du centre de loisirs


Henri ne veut pas aller au centre de loisirs 
Christophe Nicolas
Ronan Badel
Editions Didier Jeunesse 
Henri ne veut pas aller au centre de loisirs. C'est clair, net et précis. "Le centre de loisirs, c'est nul." Bon, okay, il n'y est jamais allé mais il en est persuadé. De toutes façons, les métiers de ses tontons sont beaucoup plus passionnants, pompier, agriculteur, conducteur de métro, conducteur d'engin, forcément ça promet d'être amusant. quoique...  5 oncles, 4 journées passées en leur compagnie, et surtout 4 journées mortellement ennuyeuses pour le garçon. 
Même pas besoin de tester le 5 ème métier (gardien au musée de l'Horlogerie ancienne, on imagine tout de suite le truc super palpitant) avant qu'Henri laisse échapper : "Je me demande si je n'ai pas envie d'essayer le centre de loisirs." Et finalement ce n'est pas si nul le centre de loisirs, même qu'il a envie d'y revenir...
Quel enfant n'a pas eu envie au moins une fois de passer la journée avec ses parents plutôt que d'aller à l'école ou au centre de loisirs ? Mais si vous faites le test et qu'il se retrouve à devoir travailler pour de bon ou attendre pendant des heures, finalement le lieu au départ fantasmé devient beaucoup moins attrayant. 
Mi-BD mi-album, la mise en page est particulièrement réussi. 
Plein d'humour, délicatement croqué (toujours fan des crayons de couleurs), Henri ne veut pas aller au centre de loisirs est un bel album que j'ai aimé découvrir et lire à mes enfants.  


*******************

Clotilde part en colonie de vacances 
Yann Walcker 
Romain Mennetrier
Editions Auzou
Clotilde, la petite chouette, est timide et est restée très fusionnelle avec sa maman. L'approche de la date du départ pour son séjour en colonie l'angoisse beaucoup, surtout que ses petits camarades n'hésitent pas à inventer des horreurs sur ce qui s'y passe. Le jour J, c'est le coeur bien lourd que la petite décolle mais ses inquiétudes vont vite faire place au plaisir des rencontres nouvelles et des nombreuses activités. 
Cette jolie petite histoire met des mots sur la peur de la séparation et met en avant la prise d'autonomie d'un enfant. L'album peut servir de base pour préparer un bambin à partir quelques jours sans ses parents. 
Les illustrations, tout en rondeurs, sont très jolies, les personnages sont tout simplement adorables. Je suis par contre plus réservée sur la couleur car je n'aime pas ses effets de "granité". 
Point négatif du livre de mon point de vue : la télé dans la chambre de la petite chouette. A vous de voir si c'est rédhibitoire en ce qui vous concerne ou pas. Ici, c'était un cadeau de leur mamie mais je pense que je l'aurais acheté de toutes façons malgré ce détail. 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire