lundi 15 septembre 2014

Beyonders, tome 3

Beyonders, tome 3 : La voie de la prophétie
Brandon Mull
Editions Nathan
 
Jason et Rachel ne sont pas nés à Lyrian. Ils n'y ont pas grandi. Mais après tant de batailles et tant de pertes, tant de triomphes et tant de périples, et au nom des amitiés qu'ils ont forgées dans ce monde fantastique, les deux adolescents considèrent désormais cette terre comme la leur. Sur la voie de la prophétie livrée par l'oracle, malgré leur mince chance de succès, ils mènent chacun une quête aux côtés de courageux et puissants alliés. Prêts à devenir des héros, ceux dont la terre de Lyrian a besoin, même s'ils doivent en mourir.

C'est toujours avec émotions que l'on referme le dernier volume d'une série. Avec La voie de la prophétie, le lecteur peut s'y préparer, les 635 pages du livre ne se lisant pas d'une seule traite. Nous avons entre les mains un dernier tome très riche. En péripéties, tout d'abord, car c'est encore une route semée d'embûches qui attendent nos héros. En émotion, ensuite, puisque l'auteur n'a pas décidé de nous épargner quelques gros pincements au coeur, voire des larmes, en choisissant de faire mourir certains personnages. Pour tout dire, mes deux chouchous y passent, ou plutôt trépassent. Mais je ne peux pas dire que je ne m'en doutais pas, leurs morts sont en accord avec l'histoire et surtout avec leurs caractères. Malgré toutes les qualités du récit et des personnages La voie de la prophétie n'est pas un coup de coeur en ce qui me concerne. J'ai trouvé, dans ce troisième volume, le rythme parfois bien trop lent à mon goût. C'est un peu regrettable, surtout que je ne l'avais absolument pas ressenti dans le second tome. Mais la série est quand même une formidable épopée dans un monde fantastique incroyablement bien développé, un must have en matière de fantasy. 
Certains passages sont relativement durs donc Beyonders est à conseiller au plus de 13 ans. 

Il ne me reste plus qu'à trouver Fablehaven d'occasion ! J'ai déjà envie de renouer avec le style de l'auteur et il est temps que je découvre son autre série à succès.  


"Extrait du prologue

LA FIN D'UN HÉROS

Une flèche traversa la nuit en sifflant et se ficha avec un bruit sourd près des braises du feu de camp. L'écuyer se réveilla en sursaut. Malgré son jeune âge, il avait le sommeil léger. Aussi près de Felrook, le simple fait qu'il ait réussi à s'assoupir déjà du miracle. Sans se relever, Nedwin retint sa respiration et inspecta la pénombre, scrutant les ombres menaçantes au-delà du refuge que représentait leur modeste campement. Rien ne bougeait. Autour de lui, des hommes émirent quelques grognements et s'agitèrent sur leur couche.
Le prince Galloran avait posté deux sentinelles dans les arbres. D'après l'angle de tir, c'est Malak qui avait lancé cette flèche. Nedwin regretta de l'avoir suivie du regard, car l'éclat des braises avait affaibli sa vision nocturne. Il tendit l'oreille, cherchant à percer le silence, et força ses yeux à pénétrer plus loin les ténèbres environnantes.
Malak n'était pas un couard, bien au contraire, et jamais il n'aurait tiré si l'ennemi n'avait pas été presque sur eux ; c'était leur signal le plus urgent. Galloran avait trié ses compagnons sur le volet, une vingtaine de soldats qui comptaient parmi les guerriers les plus expérimentés et les plus impressionnants de Lyrian : tous avaient survécu aux missions les plus dangereuses ; tous avaient réussi quand tout semblait perdu ; tous étaient honnis par l'empereur.
Avec amertume, Nedwin pensa qu'il faisait tache dans cette noble compagnie. Il avait appris avec beaucoup de fierté, et à sa plus grande joie, qu'il accompagnerait le groupe en tant qu'écuyer de Galloran, mais il était le seul à ne pas avoir encore atteint l'âge adulte. Il n'était ni un farouche combattant, ni un pisteur hors pair ; il savait seulement, et c'était son unique talent, se faufiler partout.
Malgré sa jeunesse, car Nedwin venait tout juste d'avoir treize ans, Galloran l'utilisait déjà comme espion depuis des années. Il avait des facilités pour dénicher des renseignements. D'instinct, il savait où se placer dans une foule, comment se tenir pour surprendre une conversation sans être repéré, quelle expression afficher et quelle attitude adopter pour avoir l'air inattentif. Son don lui permettait de deviner quand se cacher, s'enfuir ou s'absorber dans une tâche banale. Au début, il rapportait à Galloran des informations anodines, de simples rumeurs entendues à la Cour. Puis, au fur et à mesure que le prince avait pris confiance en ses capacités, il lui avait assigné des missions secrètes qu'il avait accomplies avec succès.
Néanmoins, Nedwin ne s'attendait pas à être inclus dans une entreprise si cruciale, ni à ce que Galloran lui révèle un secret d'une si grande importance ; pourtant, c'est ce que son seigneur, en privé, avait fait. À présent, confronté à l'approche soudaine et imprévue d'ennemis, il était soulagé de découvrir que sa principale peur n'était pas de mourir. Non, ce qu'il redoutait, en fait, c'était de décevoir le prince.
Un cri déchira le silence, «Filez !» ou peut-être «Fuyez !», mais la voix était trop étranglée pour être compréhensible. Aux aguets, sans rien voir du drame, Nedwin écouta le corps de Malak dégringoler dans un fracas de branches brisées jusqu'à ce qu'un impact sourd indique qu'il avait terminé sa chute."

Résumé du tome 1 de Beyonders : "Jason aurait pu être un garçon comme les autres mais il se retrouve accidentellement projeté à Lyrian, un empire soumis au règne très cruel du sorcier Maldor. Il comprend très vite que la seule façon de rentrer chez lui est de renverser ce terrible despote grâce à un mot magique. Le voilà désormais face à son incroyable destin: être le héros qui devra sauver ce monde en péril !"

Résumé du tome 2 : " De retour chez lui, Jason Walker ne pense qu'à retourner dans le monde de Lyrian. Non seulement il détient une information capitale pour l'avenir de la rébellion contre le cruel sorcier Maldor, mais il veut aussi sauver son amie Rachel. Bravant tous les dangers, il devra rassembler ses anciens compagnons et combattre de nouveaux ennemis. Le vent de la révolte souffle sur Lyrian..."

1 commentaire:

  1. Je n'ai lu que le premier tome de cette saga mais j'ai hâte de lire le second ^^

    RépondreSupprimer