samedi 18 octobre 2014

Bienvenue au Cast, tome 2

Bienvenue au Cast, tome 2 : Mes grands débuts
Pascale Perrier
Diglee
L’effervescence règne au Cast, le Centre des Arts du Spectacle de Telmont. Pauline, Bastien et leurs camarades sont mobilisés pour les répétitions de la comédie musicale « Les Misérables ». Aux essayages de costumes succèdent les essais de micros et sur scène, tous – du figurant au premier rôle – prennent leurs marques. Tandis que musiciens et danseurs répètent, Salomé en Cosette et Pauline en Éponine testent leur jeu. Épuisés par les cours et les filages, tiendront-ils tous jusqu’à la générale ? Sauront-ils faire taire leurs rivalités pour chanter d’une seule voix face au public ? 
J'ai tout autant adoré ce second tome que le premier. Comme c'est agréable une suite qui tient ses promesses !  Le lecteur retrouve facilement ses marques dans le Cast, pas de soucis pour se rappeler de cette joyeuse équipe et les rappels de l'auteure se font de façon subtile. 

Des héros adolescents attachants : Pauline qui commence à prendre confiance en elle et se sent de plus en plus à sa place au Cast. Son coup de coeur pour Bastien, pressenti dans Aux portes du rêve, se confirme mais la jeune fille a de la concurrence en la personne d'Emily, protagoniste qu'on avait vu apparaître jusqu'à là qu'au travers de son père, le prof de danse classique David, mais qui fait son entrée en chair et en os à l'académie.

 La meilleure amie de Pauline, Danaé est en pleine ébullition amoureuse, Stanislas la mène par le bout du nez, sous l'oeil agressif de Salomé

Cette dernière semble toujours aux prises avec de nombreuses difficultés familiales, et encore une fois malgré son tempérament égoïste, on ne peut s'empêcher de la prendre en pitié. 

Malika, quant à elle, sera Madame Thénardier dans la comédie musicale Les Misérables sur laquelle travaillent avec acharnement les élèves. Le récit raconté du point de vue de Pauline est entrecoupé par des passages centrés sur les professeurs. Toujours aussi enjoué et réaliste, le récit nous replonge en pleine effervescence alors que les élèves sont sur les dents, partagés entre leurs sentiments et leurs envies de réussir le spectacle. Jalousie, déceptions amoureuses, amitiés mises à mal, la mauvaise foi et la mauvaise humeur font loi, il n'est pas facile tous les jours de vivre tous ensemble ! La générale se rapproche et la tension monte ! 
A nouveau, des chansons, des lexiques, des dialogues, et les illustrations de Diglee ponctuent le texte
Le roman a du rythme, et tous ces petits interludes donnent du souffle au récit. Agréable de la première à la dernière page, on arrive à la fin bien trop vite à mon goût. J'ai très hâte de découvrir les jeunes gens sur scène mais il faudra attendre la sortie du tome 3, Sous les projecteurs, en février 2015

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire