jeudi 9 octobre 2014

Les trois mousquetaires

Les trois mousquetaires
Alexandre Dumas
Russkey 
Editions nobi nobi !  
Quand le jeune d’Artagnan quitte sa Gascogne natale pour Paris, il n’a qu’un rêve en tête : devenir mousquetaire. En chemin, son caractère fougueux va attirer sur lui les foudres des gardes du Cardinal de Richelieu, lui permettre de se lier d’amitié avec trois de ses glorieux aînés, Athos, Porthos et Aramis, et même de croiser l’amour en la personne de Constance, lingère de la Reine…
Mais il est loin de se douter que ces rencontres l’amèneront à se rendre jusqu’à Londres, afin de déjouer un complot qui pourrait mettre la France en péril !
Un pour tous, et tous pour un !

Avec cette nouvelle collection, les éditions nobi nobi ! ont tout de même une sacrée ambition ! Pour ce titre, adapter Les trois mousquetaires en manga, il fallait oser ! Mais le pari est gagné puisque le manga est tout à fait réussi ! Les jeunes lecteurs auront ainsi une version juste de ce classique de la littérature et on peut même penser que beaucoup n'hésiteront pas à découvrir par la suite la prose de Dumas ! Une des premières choses qui m'aient venu en recevant le livre : "Qui se cache derrière le pseudonyme Russkey?". Il s'agit en fait d'un duo d'illustrateurs japonais  Takanori Aoyama et Masanobu Funato. Le graphisme est stylé, vif, et dynamique.
 Autant dire qu'il colle au mieux à l'atmosphère et à l'action du récit. Les personnages sont très bien représentés, expressifs ils contribuent à nous plonger au coeur de l'aventure car très vite attachants ou au contraire méprisants. Certains ont une dualité que j'ai apprécié; Milady de Winter fourbe mais capricieuse et le Comte de Rochefort qui dégage un fort parfum de mystère. 
D'Artagnan a les traits d'un héros de manga classique, les autres sont plus typés européens. Notre jeune héros est à l'image de son caractère, franc et plein d'élan. Intrépide, et téméraire, il est prompt à sortir son épée pour des duels acharnés.
 Il devra également faire preuve de tout son courage dans les guets apens menés par les hommes du cardinal. Entre les premières pages et les dernières, le jeune d'Artagnan aura mûri après ses aventures. 
Le lecteur retrouve bien également les caractéristiques essentielles des autres personnages principaux : Porthos, fier bretteur, gros mangeur mais aussi coquet; Aramis élégant, séducteur de ces dames; et Athos, calme et posé, c'est le meneur de cette fine équipe.
Le livre est un one shot, un très bon point à l'heure où les séries sont légions. Le livre couvre l'histoire du départ de d'Artagnan de chez ses parents en Gascogne pour arriver à la résolution de l'affaire du collier de la reine.
La fin comprend même un épilogue fort bien venu et la toute dernière page est forcément très marquante puisque c'est le seul moment où les quatre mousquetaires lancent leur célèbre tirade ! Cela n'en ait que plus fort ! 
L'histoire n'est pas calquée tout à fait sur l'oeuvre de Dumas même si elle reprend toutes les grandes lignes. Les auteurs ont fait de petits changements mais restent dans la droite ligne de l'oeuvre originale. Comme on pouvait s'y attendre de la part de la maison d'édition, l'édition est irréprochable. Couverture souple épaisse, vernis sélectif à gogo, 4 pages couleurs pour démarrer le manga, et un signet bien pratique pour marquer à quelle page on s'arrête en cas de pause. Autre très bon point, le manga est publié dans le sens de lecture original ! Il faut donc le lire de droite à gauche, ce que je préfère et de loin. 
En bref, Les trois mousquetaires ont tout pour plaire et c'est pour moi, un gros coup de coeur ! 
Ce manga peut être lu dès 8 ans !
 

2 commentaires:

  1. Chouette, chouette, chouette! :D Merci pour cet avis, je note! J'avoue que ça me tente beaucoup!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis certaine qu'il te plairait beaucoup Pauline !

    RépondreSupprimer