vendredi 17 octobre 2014

Tu es mignon parce que tu es un peu nul

Tu es mignon parce que tu es un peu nul 
Claire Castillon
Editions L'école des Loisirs
Collection Neuf
Au secours ! Pour Quentin, tout s’embrouille… Déjà, ses parents ne sont plus les héros flamboyants qu’il croyait. Sans explication, son grand-père ne lui parle plus. Et puis, sa fantasque tante Rude, qui est chanteuse de nuit dans ses rêves et s’habille en blanc, n’est autre que… le frère de sa mère. Et au collège ? Les choses ne sont pas forcément plus simples. Quentin doit partir en classe de neige alors qu’il ne sait pas mettre un ski devant l’autre. Ce qui ne va pas arranger ses affaires avec Lydie, dont il est amoureux, mais qui l’ignore royalement. À onze ans, il n’est pas si évident de trouver son genre. Et pour Quentin, une chose est certaine : rien n’est certain.

Au bout de deux pages, on comprend le malaise. Quentin, lui, trop jeune jusqu'alors ne s'était aperçu de rien. Sa tante, chanteuse de cabaret au Brésil, est en fait un homme. Quentin est du genre qui fuit et plutôt que  de poser des questions pour confirmer ce qu'il pense avoir compris, il préfère tout garder pour lui... ou alors parler avec Lydie, son amoureuse qui ne le sait pas, dans sa tête. 
Crédule, naïf, voilà un vrai héros (tendance anti-héros) de 11 ans ! Pas un jeune garçon très libre tel que je le vois parfois dans certains romans mais un personnage où, enfin, je peux reconnaître mon fils ! 
Les parents de Quentin aussi sont fortement représentatifs d'une réalité possible. La mère est hypersensible et angoissée, le père est un homme lunaire et solaire. Quentin, quant à lui, fait tout ce qu'il peut pour leur faire plaisir, surtout à sa mère. 

"Avant de souffler mes bougies, j'avais dix ans, j'avais tout le temps devant moi et j'étais optimiste. A présent, j'en ai onze, je suis propriétaire dune montre et je vivote. On me cache des choses. Si ma tante est mon oncle, ma vie va t-elle se briser ? Vais-je apprendre que mon père est ma mère ? Mon ordinateur, un aspirateur ? Pépé, un gentil grand-père ? Béconles-Bruyères, un pays d'Afrique ? Et Lydie, un rêve ?"

Peut-être qu'on lui a caché trop longtemps la vérité sur le sexe de son oncle, toujours est-il que Quentin est persuadé d'être noir, ou pour être exacte bicolore, et d'avoir été adopté. Le garçon sensible et anxieux, aurait bien besoin d'être rassuré. 

Le récit est bourré d'humour ! En lisant, je me suis dit que je devais absolument me procurer les autres livres de l'auteure ! Mais en fait, j'en ai déjà lu un et bizarrement (et malheureusement) je ne l'avais pas aimé. Tous les matins depuis hier m'avait carrément déplu. Étrange quand je vois comme Tu es mignon parce que tu es un peu nul est un coup de coeur ! Je pense relire Tous les matins depuis hier, peut-être que je l'avais lu à un moment qui ne lui convenait pas (?). J'essaierais également de me procurer Un maillot de bain une pièce avec des pastèques et des ananas (quel titre !). 
Dans Tu es mignon parce que tu es un peu nul les relations entre les pré-adolescents semblent tellement justes ! Au fil des pages, Quentin évolue et s'affirme. 

"Les enfants sont bêtes, les enfants sont méchants. Quand je serais grands, j'abolirai les enfants." 

"S'il ne revient pas aux adultes d'être tolérants, qui va l'apprendre aux enfants ?" 

Au début du livre, je trouve que Quentin a des similitudes avec Simple héros de Marie-Aude Murail et je sens que je serais capable d'aimer ce roman presque autant que j'aime Simple ! 

Mais Quentin ne reste pas dans l'enfance, ou presque la petite enfance (oui, même à 11 ans), il comprend enfin que les parents et les adultes en général ne sont pas tout puissants. Il apprend aussi à traduire les discours à deux sens de ses parents. 

Un excellent roman sur la tolérance, les relations parents-enfants, l'amitié et la vie au collège, le tout avec beaucoup d'humour, bref que du bon pour les 9 - 12 ans. Mon grand de presque 11 ans a, je cite, "adoré, adoré, adoré, adoré !" 

2 commentaires:

  1. Tu me donnes très envie de le lire celui-là !

    RépondreSupprimer
  2. Jette-toi dessus ! C'est un livre qui fait du bien ! :) (et puis, garde-le au chaud pour tes loustics quand ils grandiront, et tu le reliras quand ton grand aura 10 ans. ^^)

    RépondreSupprimer