jeudi 13 novembre 2014

Les mondes de l'Alliance, tome 1

Les mondes de l'Alliance, tome 1 : L'ombre blanche
David Moitet
Editions Didier Jeunesse
2551, un frère, une sœur.
Ils sont jumeaux, et ont des rêves plein la tête : traqueur pour Nato, pilote de chasse pour Jade.
Tout semble possible quand on étudie à l’Académie interstellaire. Pourtant, quand ils échouent accidentellement sur une planète non répertoriée, il ne sera plus question de rêver… mais de survivre.

C'est la couverture, vraiment superbe et signée Dozan Oztel, qui m'a attirée de prime abord. J'ai très vite été étonnée par le récit... fichtrement bien fichu et captivant !! L'auteur joue avec les codes de la science-fiction et de la fantasy, et pour les lecteurs qui connaissent, ce roman n'a pas été sans rappeler la série Syrli ou encore Vertige
Les deux héros, un frère et une soeur, ont beau avoir des capacités remarquables, ils n'en demeurent pas moins des adolescents : recherche d'identité, affirmation de soi, coeur parfois chamboulé..., après la disparition de leur père, cette nouvelle aventure, va encore contribuer à faire évoluer Nato et Jade. Leur relation frère-soeur n'en sera désormais que plus forte.
Au fil des pages l'auteur installe le monde qu'il a créé : origines de différents peuples, conséquences de leurs relations les uns vis-à-vis des autres... Une fois arrivé à la toute fin, les différentes pièces du puzzle se seront assemblés pour le lecteur. 
Un premier tome qui pose des bases solides et une conclusion terrible qui donne terriblement envie de découvrir la suite. 

Extrait de L'ombre Blanche : 

Entrée atmosphérique : phase durant laquelle un vaisseau entre dans l'atmosphère à partir du vide spatial. Ce phénomène s'accompagne d'un très fort échauffement, dû aux frottements de l'air. Réduire la vitesse du vaisseau avant l'entrée atmosphérique est donc capital.
Encyclopédie galactique de l'Alliance

- Contrôle réacteur principal. 
- O.k.
- Contrôle système de refroidissement. 
- O.k.
- Contrôle système de guidage balises interstellaires.
- O.k. Je ne comprends pas, commandant, déclara le sergent Clark. Tout est en parfait état de marche.
- Alors pourquoi sortons-nous de l'itinéraire prévu ?
Le commandant Templeton n'attendait pas vraiment de réponse. Il réfléchissait à voix haute. Son vaisseau, le Neptune, était un des fleurons de la compagnie. Une merveille de technologie, sortie des usines de la capitale à peine cinq ans plus tôt. Des capteurs signalaient plusieurs semaines à l'avance le moindre risque de panne, et le commandant Templeton avait une confiance aveugle en ses mécaniciens. D'ailleurs, tout indiquait qu'il ne s'agissait pas d'un problème mécanique : la totalité des voyants étaient au vert...
Pourtant, le Neptune dérivait dangereusement vers une petite planète, située très loin du chemin qu'ils auraient dû emprunter. Des gouttes de sueur perlaient sur les tempes grisonnantes de Templeton. En trente ans de carrière, jamais il n'avait vu une telle chose se produire. Les alarmes du vaisseau auraient dû saturer les tympans de tous les passagers, mais un silence de plomb régnait dans la salle des commandes.
- Ordinateur, j'ai besoin d'infos sur la planète vers laquelle nous dérivons.
Une image en trois dimensions se forma devant les yeux du commandant et de Clark, son copilote. D'un ton monocorde, l'ordinateur de bord leur délivra une description sommaire :
- GALAXIE DE LA VOIE LACTÉE, SYSTÈME PLANÉTAIRE B202, COORDONNÉES 216, 456, 758. LA PLANÈTE N'EST PAS RÉPERTORIÉE, COMMANDANT.
- Foutue machine ! jura Templeton. Nouvelle recherche, ordinateur ! Il s'agit d'un secteur connu depuis plus de trois cents unités de temps. Il est impossible que cette zone n'ait pas été explorée.
- CONFIRMATION DE LA PREMIÈRE RÉPONSE. PLANÈTE NON RÉPERTORIÉE SUR LES CARTES DE LA COMPAGNIE, NI SUR LES CARTES MILITAIRES QUE VOUS AVEZ AJOUTÉES.
- Impossible ! répéta le commandant.
Templeton scrutait l'holosphère, conscient que sa vie et celle des passagers dépendaient peut-être des décisions qu'il allait prendre. D'un geste de la main, il imprima une rotation aux images en trois dimensions qui représentaient le système planétaire B202.
- Nom de...
- Commandant ?
- Observez bien la carte, sergent Clark, en vous focalisant sur la zone où devrait figurer cette planète. Ne remarquez-vous rien d'anormal ?
- Eh bien... non. Enfin, si. Mais ? Comment est-ce possible ? Cette ceinture d'astéroïdes, et ce petit astre rouge... Leur répartition est trop régulière. On dirait que tous ces éléments gravitent autour d'un corps céleste plus gros. C'est comme si...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire