vendredi 5 décembre 2014

C'est bientôt Noël # 15 : Scrooge, un chant de Noël

Scrooge, un chant de Noël
Rodolphe 
Estelle Meyrand
D'après Charles Dickens
Editions L'école des Loisirs 
Collection Mille bulles
Londres, un 24 décembre 18…
Toute la ville s’apprête à fêter Noël… sauf Ebenezer Scrooge, un prêteur sur gages connu pour son avarice et son coeur de pierre. Le vieil homme tyrannise Bob, son employé, méprise son neveu et ignore la misère qui l’environne.
Mais pour Scrooge, cette nuit de Noël ne ressemblera à aucune autre. Le fantôme de Marley, son ancien associé mort sept ans plus tôt, vient le visiter. Condamné à errer jusqu’à la fin des temps pour expier son avarice et sa dureté de coeur, Marley le prévient :
– Si tu continues comme ça, Ebenezer, c’est aussi l’enfer qui t’attend !
Scrooge et le fantôme de Marley vont alors passer cette nuit de Noël à errer dans la ville, ils vont se replonger dans le passé d’Ebenezer et se projeter dans les années à venir. Effaré, Scrooge réalise que, s’il n’aime personne, personne ne l’aime non plus et que nul ne le regrettera.
À son réveil, Scrooge ne sait plus s’il a ou non rêvé.
Ce qu’il sait en revanche, c’est qu’il doit changer de vie !
Et vite !

Encore une version de Scrooge ?! Une de trop ? Pas du tout ! Voici une adaptation indispensable à toute bonne bibliothèque personnelle. Vous connaissez bien entendu l'histoire mais grâce au talent des auteurs, le lecteur se prend au jeu de la lecture et même de la relecture ! (pour ma part, déjà 3 fois !) 
Quelques modifications sont apportées, c'est ici le même fantôme, celui de son ancien associé, qui transporte Scrooge dans le passé, dans le présent puis dans le futur. D'ailleurs, c'est Scrooge lui-même qui demande à se rendre dans le futur. Un srooge dont la prise de conscience a eu lieu après avoir observé le passé et le présent. 
Cette BD est un vrai bijou tant sur le plan narratif qu'en ce qui concerne les illustrations. Les personnages prennent vie, leurs caractères concordent tout au fil de l'histoire. On s'attache à tous. Forcément, on découvre avec émotion la vie du commis et de son petit Tim. La mère est également très réaliste et ses réactions apportent un plus.

 Le fantôme de Marley est aussi bien vu. Reflet amendé à ce qu'avait été l'associé de Scrooge. Le héros, aigre et détestable au départ passe par tous les sentiments possibles lors de cette nuit de Noël avant de plonger dans les remords. 
Les auteurs nous donnent le temps de nous plonger à la fois dans le Londres bourgeois et dans les faubourgs populaires. Le Noël du neveu diffère nettement de celui de l'employé. 
Les illustrations savent accompagner l'ambiance du récit. Couleurs froides et tons chauds se succèdent selon les parties. Un épilogue chaleureux nous montre enfin le visage adouci du vieil homme et son regard aimant. 
Un gros coup de coeur pour ce titre. A acheter absolument à ses enfants et à savourer soi-même. Une BD qui peut être lue dès 8 ans. 

6 commentaires:

  1. Une version BD que j'ai très envie de découvrir !

    RépondreSupprimer
  2. oh la la merci beaucoup pour cette découverte une BD qui risque fort de rejoindre ma bibliothèque

    RépondreSupprimer
  3. @Marinette, je pense que l'édition de chez Delcourt doit se trouver dans de très nombreuses bibliothèques.

    RépondreSupprimer
  4. @Elodie, Merci à toi ! Cette édition de l'école des loisirs (couv souple et plus petit format) ne coûte en plus que 6 euros. :)

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup cette histoire <3
    Cette BD est bien sympathique !

    RépondreSupprimer
  6. Oh, ça a l'air d'une belle bande dessinée, en effet! :D Tu me fais réaliser que j'en ai une que je n'ai pas lu, je m'y mets de suite, tiens! :D

    RépondreSupprimer